Paris-Roubaix Femmes

course cycliste féminine française

Paris-Roubaix Femmes (également appelé Paris-Roubaix Femmes avec Zwift pour des raisons de parrainage) est une course cycliste féminine française créée en 2020 qui se déroule au mois d'avril, en prélude de son homologue masculine.

Paris-Roubaix féminin
Nom officiel
depuis
Paris-Roubaix Femmes
Généralités
Sport
Création
Nombre d'éditions
4 (en 2024)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type / Format
Lieu(x)
Catégorie
Circuit
Organisateur
Site web officiel
Palmarès
Dernier vainqueur
Plus titré(s)
Compétitions actuelles
pour la dernière compétition voir :
Paris-Roubaix Femmes 2024

Histoire

modifier

La création d'une version féminine de Paris-Roubaix est annoncée en 2020, après le chamboulement du calendrier World Tour 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. Elle est créée à l'initiative de l'UCI, en collaboration avec Amaury Sport Organisation, organisateur de Paris-Roubaix. La première édition devait se tenir dès [1], mais elle est finalement repoussée en 2021 en raison de la résurgence de la pandémie en France[2].

125 ans après la création de Paris-Roubaix, la première édition de Paris-Roubaix Femmes se déroule le [3]. À l'issue d'une échappée solitaire de 80 km, la course est remportée par Lizzie Deignan, Marianne Vos et Elisa Longo Borghini complétant le podium[4]. Longo Borghini s'impose à son tour, en 2022, lors de la deuxième édition.

Parcours

modifier

Le départ de la course est donné à Denain. Le parcours comprend un peu plus de 116 km et compte 17 secteurs pavés, dont les pavés de Mons-en-Pévèle et ceux du Carrefour de l’Arbre. L'arrivée est située sur le vélodrome de Roubaix[3],[5]. L'édition suivante est tracée sur 124,7 kilomètres, puis le parcours est significativement augmenté à 145,4 kilomètres en 2023 pour un total de 29,2 kilomètres de secteurs pavés[6].

Les secteurs pavés
Secteur Localisation Longueur
17 Hornaing > Wandignies-Hamage 3 700 m
16 Warlaing > Brillon 2 400 m
15 Tilloy-lez-Marchiennes > Sars-et-Rosières 2 400 m
14 Beuvry-la-Forêt > Orchies 1 400 m
13 Orchies 1 700 m
12 Auchy-lez-Orchies > Bersée 2 700 m
11 Mons-en-Pévèle 3 000 m
10 Mérignies > Avelin 01 700 m
9 Pont-Thibaut > Ennevelin 1 400 m
8 Templeuve - l'Épinette 01 200 m
Templeuve - Moulin-de-Vertain 01 500 m
7 Cysoing > Bourghelles 1 300 m
6 Bourghelles > Wannehain 1 100 m
5 Camphin-en-Pévèle 1 800 m
4 Carrefour de l'Arbre 2 100 m
3 Gruson 1 100 m
2 Willems > Hem 1 400 m
1 Roubaix 01 300 m

Palmarès

modifier
 AnnéeVainqueurDeuxièmeTroisième
2021  Lizzie Deignan  Marianne Vos  Elisa Longo Borghini
2022  Elisa Longo Borghini  Lotte Kopecky  Lucinda Brand
2023  Alison Jackson  Katia Ragusa  Marthe Truyen
2024  Lotte Kopecky  Elisa Balsamo  Pfeiffer Georgi

Polémique

modifier

La comparaison des primes versées aux coureuses de Paris-Roubaix Femmes, presque vingt fois moins importantes que celles reçues par leurs homologues masculins, entraîne une polémique, Marion Clignet, présidente de l’Association française des coureures cyclistes, déclarant notamment « Ce n’est clairement pas normal [...] On dirait des prix de kermesse »[7]. En 2021, la vainqueure de la première édition touche 1 535  quand le vainqueur remporte 30 000 [8], le total des dotations étant de 7 005  pour les femmes contre 91 000  pour les hommes[7]. L'organisateur compte sur la présence future de nouveaux sponsors pour résorber cet écart[9].

En 2022, la dotation financière globale monte à 50 000 , dont 20 000  pour la gagnante[10].

Notes et références

modifier
  1. « La naissance de Paris-Roubaix féminin », sur DirectVélo, (consulté le )
  2. Cyclisme. L’édition 2020 de Paris-Roubaix annulée
  3. a et b Hortense Leblanc, « Paris-Roubaix : entre excitation et appréhension, les coureuses s’apprêtent à rouler sur un monument », sur Franceinfo,
  4. Ruben Curiel, « Cyclisme : Elizabeth Deignan remporte le premier Paris-Roubaix féminin », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  5. Salomé Chauvet, « Paris-Roubaix Femmes : tout ce qu’il faut savoir sur la 1ère édition de la course », sur La Voix du Nord,
  6. 54,5 km de pavés sur l'édition 2023 de Paris-Roubaix, et le retour du secteur d'Haspres
  7. a et b Christophe Bérard, « Polémique sur les primes de Paris-Roubaix femmes : «On dirait des prix de kermesse» », sur leparisien.fr,
  8. F.P., « Paris - Roubaix féminin : quelle prime touche la gagnante ? », sur La Voix du Nord,
  9. Le Point.fr, « Paris-Roubaix : 30 000 euros pour le vainqueur… et 1 500 pour l’édition féminine », sur Le Point,
  10. « Paris-Roubaix féminin : plus de pavés, une nouvelle favorite, des primes en hausse… Ce qu’il faut savoir sur la 2e édition », sur Franceinfo, (consulté le )

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier