Ouvrir le menu principal

Parigné-le-Pôlin

commune française du département de la Sarthe

Parigné-le-Pôlin
Parigné-le-Pôlin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement La Flèche
Canton La Suze-sur-Sarthe
Intercommunalité Communauté de communes du Val de Sarthe
Maire
Mandat
Alain Le Quéau
2015-2020
Code postal 72330
Code commune 72230
Démographie
Gentilé Parignéens
Population
municipale
1 088 hab. (2016 en augmentation de 1,3 % par rapport à 2011)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 51′ 02″ nord, 0° 06′ 29″ est
Altitude Min. 37 m
Max. 113 m
Superficie 13,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Parigné-le-Pôlin

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Parigné-le-Pôlin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Parigné-le-Pôlin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Parigné-le-Pôlin
Liens
Site web parignelepolin.fr

Parigné-le-Pôlin est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 1 088 habitants[Note 1].

GéographieModifier

ToponymieModifier

Anciens noms de la commune :

  • 1793 : Parigné le Pôtin.
  • Bulletin des lois (1801) : Parigné-le-Potin.
  • De 1801 à nos jours : Parigné-le-Pôlin[2].

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1899 1907 Pierre Moreau    
1908 1925 Jean Gautier    
1925 1929 Henri Jamin    
1929 1945 Henri Joubert    
1945 1965 Théodore Lebouc    
1965 1983 Fernand Coubard    
1983 2001 Christian Deschamps    
2001[3] 2014 Alain Le Quéau MoDem Cadre supérieur de santé
mars 2014[4] octobre 2015 Olivier Cavaillès MoDem Cadre informatique
octobre 2015[réf. nécessaire] En cours Alain Le Quéau    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2016, la commune comptait 1 088 habitants[Note 2], en augmentation de 1,3 % par rapport à 2011 (Sarthe : +0,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
603682677779855863861867819
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
831782784727707687625661624
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
642615564480504446411413654
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
5204944696868168991 0191 0341 050
2013 2016 - - - - - - -
1 0941 088-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Château des Perrais, des XVIIe et XVIIIe siècles, complété au XIXe siècle par l'architecte Ernest Sanson, inscrit au titre des monuments historiques en 1984[8]. Parc dessiné par le paysagiste Achille Duchêne. Abrite une école, l'institution Saint-Michel des Perrais.
  • La Pierre couverte, monument mégalithique dans les bois de Bruon, classé au titre des monuments historiques en 1982[9].
  • Château de Montertreau, édifié en 1844, de style néo-gothique, inscrit au titre des monuments historiques en 2011, et son parc paysager aménagé en 1877 par le paysagiste Edouard André, classé au titre des monuments historiques en 2012[10].
  • Église Saint-Pierre.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Activité et manifestationsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

  • Philippe Alfonsi (né en 1939), journaliste et écrivain, ancien élève de l'institution Saint-Michel des Perrais.
  • Nicolas Silberg (né en 1944), acteur, ancien élève de l'institution Saint-Michel des Perrais.
  • Olivier de Kersauson (né en 1944), navigateur, ancien élève de l'institution Saint-Michel des Perrais.
  • François Fillon (né en 1954), homme politique, ancien élève de l'institution Saint-Michel des Perrais.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier