Ouvrir le menu principal

Parc national Cabo de Hornos

parc national du Chili
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabo de Hornos (homonymie).
Parc national Cabo de Hornos
CapeHorn ASTER 2005sep20.jpg
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
631 km2
Administration
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Création
Statut patrimonial
 Réserve de biosphère (2005, Cabo de Hornos)
Visiteurs par an
1 375
Administration
Site web

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Terre de Feu

(Voir situation sur carte : Terre de Feu)
Point carte.svg

Le parc national Cabo de Hornos est un parc national terrestre et marin, situé dans la partie chilienne de la Terre de Feu. Il est créé en 1945 et comprend les îles Wollaston et les îles L'Hermite. Il inclut donc le fameux cap Horn. Le parc couvre une superficie de 631 km2.

C'est le parc national qui se trouve le plus au sud de la planète. Il fait partie, avec le parc national Alberto de Agostini, de la réserve de biosphère Cabo de Hornos, créée par l'UNESCO dans le cadre du Programme sur l’Homme et la Biosphère (MAB)[2].

HistoiresModifier

La région du cap Horn est explorée par le marchant hollandais Jacob Le Maire le et est nommée Hoorn du nom de la ville des Provinces-Unies d'où étaient originaires les marins. Le parc national Cabo de Hornos est créé le par le Ministère de l'Agriculture du Chili.

GéographieModifier

 
Situation géographique du parc national Cabo de Hornos

Le parc national couvre une superficie de 63 093 hectares, avec une altitude moyenne de 220 mètres. Deux principaux sommets s'élèvent à l'intérieur du parc, le Cerro Pirámide (406 mètres) et le Cerro Hyde (670 mètres), son point culminant. Il comprend une série d'île et d'îlots formant un vaste archipel, les principales îles étant les îles Wollaston et les îles L'Hermite. Le parc est située à l'extrémité sud du territoire chilien, si l'on met de côté le Territoire chilien de l'Antarctique qui fait l'objet de revendications[3].

ClimatModifier

Milieu naturelModifier

FloreModifier

Le terrain est presque entièrement recouvert de tourbières dépourvues d'arbres, sa caractéristique principale est la présence de formations végétales tourbeuses basses et denses couvertes de Poaceae (graminées), de lichens et de mousses résistantes aux températures basses et aux intempéries. Dans certaines régions, de petites zones sont boisées de hêtres de l'Antarctique ou ñire (Nothofagus antarctica), de lenga (Nothofagus pumilio), de canelo (Drimys winteri) et de coigüe de Magellan (Nothofagus dombeyi).

FauneModifier

Comme pour la flore, la faune du parc est pauvre et un grand nombre d'espèces animales présentes sont menacées. La faune est dominée par les oiseaux et les mammifères marins[4]. Les espèces d'oiseaux qui nichent dans les îles comprennent[5] : le manchot de Magellan (Spheniscus magellanicus), ou red peek penguin, le pétrel géant (Macronectes giganteus), le goéland dominicain (Larus dominicanus), le cormoran de Gaimard (Phalacrocorax gaimardi[6]) et l'albatros royal (Diomedea epomophora)[7].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Les espèces de mammifères présentes dans le parc comprennent : la loutre marine (Lontra felina, connue localement sous le nom de chungungo), le léopard de mer (Hydrurga leptonyx), le dauphin du Chili (Cephalorhynchus eutropia, également connu sous le nom de dauphin noir ou tonina), le marsouin de Burmeister (Phocoena spinipinnis), le dauphin de Peale (Lagenorhynchus australis) et la baleine à bosse (Megaptera novaeangliae).

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. (es) Corporación Nacional Forestal, « Estadística Visitantes Unidad SNASPE », (consulté le 16 mai 2010), p. 2
  2. (en) « Cabo de Hornos », sur UNESCO (consulté le 21 mai 2010)
  3. (en) Frozen empires : a history of the Antarctic sovereignty dispute between Britain, Argentina, and Chile, 1939-1959 Digital Repository, University of Texas 2005 - 2008
  4. (es) La Patagonia : Especies en peligro sur oceana.org
  5. (en) Cape Horn Biosphere Reserve A Challenge for Biodiversity Conservation, and Implementation of Sustainable Development in Southernmost South America, Ricardo Rozzi, Francisca Massardo, Andrés Mansilla, Christopher B. Anderson, Augustin Berghöfer, Miguel Mansilla, María Rosa Gallardo, Jordi Plana, Uta Berghöfer, Ximena Arango, Shaun Russell, Pedro Araya & Eduardo Barros
  6. (en) J. B. Nelson, Cormorants and shags, p. 512–14 in C. M. Perrins, W. J. Bock et J. Kikkawa, eds. Pelicans, Cormorants, and their Relatives, Oxford University Press, New York, 2005
  7. (es) Albatros real, pajaro carnero rutaschile.com

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sources et bibliographieModifier

  • (es) Argentina, Chile, Bolivia Sur, Paraguay, Uruguay, Southern South America, 1 : 4000000, Zagier & Urruty Publications, 2005, (ISBN 1-879568-61-6)
  • (es) Patagonia Sur, Tierra del Fuego, Costa a Costa, Mapa 1 : 1800000, JLM Mapas Punta Arenas, Chile
  • (es) Carte Marine de Instituto Hidrográfico de la Armada de Chile, Boca Oriental del Estrecho de Magallanes A Islas Diego Ramirez, 1:50000, 1986-2009