Parc de Bécon

parc à Courbevoie (Hauts-de-Seine)
Parc de Bécon
Escaliers - Parc de Bécon 1.jpg
L'ancien bassin du Parc de Bécon.
Présentation
Type
Destination actuelle
Château démoli, parc existant ouvert au public.
Construction
époque carolingienne
Propriétaire
Propriété de la commune
Statut patrimonial
Recensé à l'inventaire généralVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Courbevoie
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte des Hauts-de-Seine
voir sur la carte des Hauts-de-Seine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le parc de Bécon est un espace vert de Courbevoie, dans le quartier de Bécon-les-Bruyères. Il est situé à côté du pavillon des Indes et du musée Roybet.

HistoireModifier

Époque carolingienneModifier

Le site du parc de Bécon aurait été occupé à l'époque carolingienne durant laquelle une tour-phare aurait été érigée, d'où une origine possible du nom du quartier de Bécon[1].

Le château de BéconModifier

 
Le château dans les années 1870.

Le château de Bécon fut habité entre autres par le sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux, le prince George Barbu Știrbei et ses filles adoptives Consuelo Fould et Georges Achille-Fould. Il est gravement endommagé par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale et peu après il est détruit.

DescriptionModifier

Le parc est un espace arboré d'environ trois hectares, qui s'étend sur deux niveaux, du boulevard Saint-Denis au quai du Maréchal-Joffre. Il abrite le musée Roybet-Fould adossé au pavillon de Suède-Norvège de l'exposition universelle de 1878, ainsi que le Pavillon des Indes de la même exposition, une orangerie et un théâtre de verdure. À l'intérieur du parc, au niveau du quai se trouve le fronton de la caserne Charras, classé monument historique. Le parc propose de nombreux points de jeux pour enfant comme deux bac à sable, des toboggans, trois tables de tennis de table et un terrain de basket-ball[2], un manège et un point de restauration, entre autres aménagements.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

MémorialModifier

Un mémorial au général Leclerc a été érigé au centre du parc, face à la Seine, reprenant sa célèbre devise:

« Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs, nos belles couleurs, flotteront sur les cathédrales de Metz et de Strasbourg. »

En 2018, la stèle est déplacée devant le cercle des Anciens Combattants, face à l'ancienne mairie.

Notes et référencesModifier

  1. Claude Bourgeois, Courbevoie. Tome II, vol. 2, A. Sutton, coll. « Mémoire en image », (ISBN 2842530969, OCLC 465730905, présentation en ligne), p. 76
  2. « Aires de sport », sur ville-courbevoie.fr (consulté le 22 septembre 2017)