Parc départemental des Cormailles

parc situé dans le Val-de-Marne, en France

Le parc départemental des Cormailles est un espace vert situé à Ivry-sur-Seine. S'étendant sur 5,3 ha c'est le principal jardin de la ville inauguré dans sa forme actuelle en 2003.

Parc départemental des Cormailles
Image illustrative de l’article Parc départemental des Cormailles
Vue du parc et de la cité Maurice-Thorez depuis le belvédère.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Ivry-sur-Seine
Superficie 5,29 ha
Histoire
Création 2003 (inauguration de la première tranche)
Gestion
Lien Internet www.cg94.fr
Accès et transport
Gare (RER)(C) Gare d'Ivry-sur-Seine
Localisation
Coordonnées 48° 48′ 58″ nord, 2° 23′ 14″ est
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Parc départemental des Cormailles
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Parc départemental des Cormailles

Histoire du lieu

modifier

Le parc reprend le nom du lieu-dit « Les Cormailles », qui aurait pour origine le cormier, un arbre replanté dans ses allées. Sur ce site, des religieuses élevèrent la duchesse douairière d'Orléans, la mère du roi Louis-Philippe Ier, qui mourut au château d'Ivry-sur-Seine. Au XIXe siècle, Louis Lévèque, maire d'Ivry, y cultive des roses. Puis, sur ce même lieu est édifiée en 1827 la maison de santé du docteur Jean-Étienne Esquirol, où est interné en 1832 Sadi Carnot et, en 1948, Antonin Artaud qui y décèdent tous deux.

Des maraîchers, des usines et des habitations à bon marché remplacent alors la maison de santé[1]. La cité Maurice-Thorez y est construite en 1953[2]. Dans les années 1970, le site devient un terrain vague dominé par une butte de remblais constituée des déblais de terrassement de la zone Marat, dernière tranche de la rénovation du Centre Ville d'Ivry[3].

 
Le parc vu depuis le belvédère.

Inauguré en deux tranches, d'abord en 2003 puis en 2006, le parc des Cormailles est lauréat, en 2007, du Grand prix national du paysage. Le parc, situé entre la cité Maurice-Thorez et les lignes de chemin de fer qui mènent à la gare d'Austerlitz, est accessible par l'avenue Georges-Gosnat, au cœur d'Ivry-sur-Seine. Il est conçu, selon les paysagistes de l'agence TER qui en sont les maîtres d'œuvre, autour de trois échelles de perception possibles : celle du paysage aux vues lointaines qu'offre le belvédère, celle du parc aux allées qui prolongent celles de la ville, et celle du jardin avec les jeux pour enfants, les toboggans et les bancs publics[3].

Situé en partie sous le parc, le complexe des Cormailles est un ensemble d'ouvrages hydrotechniques souterrains destiné à réguler les écoulements d'eau de pluie vers la Seine et à empêcher les inondations du centre ville.

Des quelques cormiers (sorbus domestica) plantés à l'origine, un seul subsiste. Il se trouve au nord de la butte face à la cabane des jardiniers. Au printemps 2017, il avait une circonférence de 32,5 cm à 1,30 m de hauteur et il a fleuri. D'autres cormiers pourraient être plantés dans les années à venir.

Par ailleurs il y a plusieurs sorbiers des oiseleurs (sorbus aucuparia) présents dans le parc qui peuvent facilement être confondus avec le cormier.

Notes et références

modifier

Lien externe

modifier