Parc d'activité commerciale

Un parc d'activité commerciale ou désigne de manière générale un espace conçu et/ou réservé (par les politiques publiques[1]) d'aménagement du territoire pour différentes activités commerciales, et équipé en infrastructures ad hoc (ex : réseaux de transport, éventuellement multimodal, réseau électrique et éventuellement de chaud ou de froid, système de gestion des eaux usées et de ruissellement (en raison de la présence importante de parkings et de surfaces imperméabilisées). C'est l'un des types de parcs d'activité (d'autres sont consacrés à l'industrie, à la recherche...).

La zone commerciale des Marnières à Besançon, en France.
Le Buywell Retail Park dans le West Yorkshire qui présente l'originalité d'intégrer un espace commercial recyclant un bunker de la Seconde Guerre mondiale, recouvert d'un sol végétalisé

HistoireModifier

Ces parcs se sont beaucoup développés durant les 30 Glorieuses, encouragé par le développement de l'automobile comme principal mode de mobilité, et donc souvent situés en périphérie des villes[2] (ensuite parfois noyés dans la périurbanisation), et en bordure d'autoroutes ou de boulevards périphériques.

La mise en place des parcs d’activités commerciales fut fortement influencée par un modèle consumériste américain dans une envie de créer des hypermarchés discount au vu de l'augmentation importante de la classe moyenne dans ces 2 pays durant cette période..

On leur greffe parfois des unités de logement ou d'activité administrative (ZACA ou « Zone d'activités commerciales et administratives » (par exemple à Ouagadougou pour la première fois en 1990[3])

Des années 1970 aux années 1990, ces espaces ont été considérés comme importants par les aménageurs et urbanistes, notamment dans le cadre des grands programmes de renouvellement urbain[4]. Certaines de ces zones ont concurrencé le petit commerce de proximité et ont fait disparaitre certains de ces commerces, dans les villes et aussi dans les campagnes. Certaines sont aujourd'hui remis en cause par le développement du commerce électronique[5]. Les villes en transition promeuvent néanmoins un aménagement redonnant une place dominante aux circuits courts, à la mixité sociale et aux commerces de proximité, accessibles par d'autres moyens que l'automobile.

En FranceModifier

Éléments de définitionModifier

En France, selon le CNCC (Conseil national des centres commerciaux), un Parc d'activité commerciale est « un ensemble commercial à ciel ouvert, réalisé et géré comme une unité. Il comprend au moins 5 unités locatives et sa surface est supérieure à 3 000 m2 SHON (surface construite) »[6].

TypologieModifier

Le CNCC classe les parcs d'activité commerciale selon la typologie suivante[6] :

  • au-delà de 10 000 m2 de surface SHON (surface hors œuvre nette) : on parle de « grands parcs d'activité commerciale » ;
  • entre 3 000 m2 et 10 000 m2 de « surface SHON » (surface construite, initiales de ****) : on parle de « petits parcs d'activité commerciale ».
 
Parc d'activité "Kingsway West Retail Park" de Dundee, en Écosse, typique des grandes aires commerciales développées dans les années 1980-2000

Liste des plus grands retail-park en FranceModifier

Sauf mention contraire, le classement, qui inclut les seuls parcs commerciaux extérieurs, est issu du magazine LSA [7].

Rang Nom Ville Dép. Surface GLA en m² Commerces Ouverture Propriétaire Réf.
1er Polygone Riviera Cagnes-sur-Mer 06 74 900 121 2015 Unibail-Rodamco-Westfield
2e L'Atoll Beaucouzé 49 71 000 64 2012 Compagnie de Phalsbourg
3e Les Terrasses du Port Marseille 13 62 700 190 2014 Hammerson
4e Carré de soie Vaulx-en-Velin 69 60 800 57[8] 2009 Altarea
5e Les Couleures Valence 26 60 000
6e Place du Dauphiné Tignieu-Jameyzieu 38 60 000 80 2010[9] Laurent Grindler[9]
7e Alpha Park Les Clayes-sous-Bois 78 58 896 2006[10] Compagnie de Phalsbourg[10]
8e Shopping Parc Carré Sénart Lieusaint 77 59 424 Unibail-Rodamco-Westfield
9e Champéa Shopping Thillois 51 52 200
10e Family Village Limoges 87 52 000 29 2010 Altarea Cogedim
11e L'Avenue 83 La Valette-du-Var 83 51 000 70 Altarea
12e Pôle Sud shopping Basse-Goulaine 44 50 000 90 1988
13e La Cerisaie Fresnes 94 48 950 51 1970 Silic
14e Villebon 2 Villebon-sur-Yvette 91 47 500 58 1988 Frey
15e Promenade de Flandre Neuville-en-Ferrain - Roncq 59 46 150 à 60 000[11] 47[12] 2017[11] Altarea Cogedim et Immochan[11]
16e Clos du Chêne Montévrain 77 46 126 62
17e Polygone Montpellier 34 45 000 110[13] 1975 Socri
18e Waves Actisud Moulins-lès-Metz 57 43 000 69 2014 Compagnie de Phalsbourg
19e Woodshop Boissenart[14] Cesson 77 42 700 50 2019[14] Frey[14]
20e Polygone Béziers Béziers 34 42 045 110 2010 Socri
21e Mondevillage Mondeville 14 42 000 35[15] 2013[15] Carrefour Property[15]
22e Reims Village Reims 51 42 000
23e Thiais Village Thiais 94 41 900 59
24e Maison Plus Hénin-Beaumont 62 41 650

Notes et référencesModifier

  1. Jehin JB (2002). Influence des politiques des pouvoirs publics en matière d’implantation commerciale sur l’activité en centre-ville. Comparaison: Liège, Maastricht et Aix-la-Chapelle. Bulletin de la Société géographique de Liège, 42, 39-51.
  2. Delobez, A., & Peron, R. (1990). Les zones d’activités commerciales périphériques et le commerce de centre-ville. In Le commerce des centres-villes. Actes du Colloque de Limoges, Limoges, Presses de l’Université de Limoges et du Limousin (pp. 264-282).
  3. Biehler, A., & Le Bris, É. (2010). Les formes d’opposition aux politiques de la ville à Ouagadougou. Révoltes et oppositions dans un régime semi-autoritaire: Le cas du Burkina Faso, 133-150.
  4. Jourdan, G., Dominique, R., & Michel, S. (2008). Les grandes zones d'activité économiques et commerciales: des espaces stratégiques pour le renouvellement urbain.
  5. Rallet, A. (2001). Commerce électronique et localisation urbaine des activités commerciales (Vol. 52, No. 7, pp. 267-288). Presses de Sciences Po.
  6. a et b « Le glossaire », sur Le site du CNCC (consulté le )
  7. Clotilde Chenevoy, « Découvrez la liste des centres commerciaux de plus de 40 000m² qui pourraient ne pas rouvrir », sur LSA, (consulté le )
  8. « Quels centres commerciaux sont fermés ce dimanche ? Voici la liste », sur Leprogrés.fr, (consulté le )
  9. a et b Caroline Faquet, « La Place du Dauphiné parachève l'équipement du nord-Isère », sur LSA, (consulté le )
  10. a et b Daniel Bicard, « Alpha Park II dévoile les dessous de son habit vert à Clayes-sous-Bois », sur LSA, (consulté le )
  11. a b et c Daniel Bicard, « Promenade de Flandre inaugurée en place forte commerciale entre France et Belgique », sur LSA, (consulté le )
  12. Florence Moreau, « La galerie commerciale d’Auchan Roncq et sa voisine Promenade de Flandre fermeront-elles? », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  13. Léa Bouquet et Pascaline Arisa, « Fermeture des centres commerciaux de plus de 20 000 m² : au Polygone de Montpellier, flou total autour de la mesure », sur Franceinfo, (consulté le )
  14. a b et c Daniel Bicard, « Woodshop, l’ancien centre thématique Maisonément «reformaté » par Frey », sur LSA, (consulté le )
  15. a b et c « Le centre commercial Mondevillage ouvre ses portes », sur Ouest France, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier