Ouvrir le menu principal

Hiriya
Park-Sharon-2014-pic001.jpg
Présentation
Type
Ouverture
Surface
8 500 000 m2Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Adresse
Coordonnées
La décharge de Hiriya en 2006.

Parc Ariel Sharon (également appelé: Ayalon Park) devra ouvrir en 2020 ; il est construit sur le site d'un ancien village appelé successivement Ibn Ibraq, al-Khayriyya, Hiriya.

HiriyaModifier

Avant la guerre israélo-arabe de 1948 se trouvait là le village palestinien de Al-Khayriyya (en), dont dérive le nom Hiriya. Ce village autrefois appelé Ibn Ibraq, qui est l'autre nom de l'ancien site biblique Beneberak, a été renommé al-Khayriyya en 1924.

Quelques semaines avant la guerre de 1948 les habitants palestiniens ont fui devant l'avancée des forces militaires de la Haganah.

Un camp de transit y a été établi (en hébreu ma'abara) après 1948[1],[2].

Hiriya située dans la banlieue de Tel Aviv en Israël est devenue par la suite une décharge, qui a ouvert en 1952 et fermé en août 1998. Elle a accueilli au total 25 millions de tonnes de déchets. Un important centre de tri est situé à proximité du site. Dans les années 2010, un projet est mis en place pour intégrer cette ancienne décharge dans le nouveau parc Ariel Sharon.

Parc Ariel SharonModifier

C'est un grand parc public urbain qui est prévu pour être ouvert en l'an 2020 dans le sud de Tel Aviv et aussi entre les villes de Holon, Azor et Ramat Gan (dans le sud de la Tel Aviv Metropolitan Area) autour de certaines des plaines inondables de la Ayalon. Les rivières Azor et Kofer coulent dans la zone du parc. Les auto routes Road 1 et Route 44 cpassent à travers la zone prévue du parc. Le parc devra être relié à la Menachem Begin Park (South Park) dans le sud de Tel Aviv et la Mikvé Israël (école agricole) à Holon. Ce sera l'un des plus grands parcs en Israël et l'un des plus grands dans le Moyen-Orient.

Il existe déjà des sentiers pour vélo dans le parc.

Notes et référencesModifier

  1. Devorah Hakohen, Immigrants in Turmoil: Mass Immigration to Israel and Its Repercussions, 2003, p.194
  2. The Mizrahi Era of Rebellion: Israel's Forgotten Civil Rights Struggle 1948-1966 Par Bryan K. Roby, lire en ligne : [1]