Parc (maison d'édition)

maison d'édition française
(Redirigé depuis Parc (Maison d'édition))

Parc, acronyme de "Promotion Arts & Culture" (association loi de 1901), est une maison d'édition française fondée en 1993 à Paris, par John Gelder, éditeur et auteur[1].

PrésentationModifier

Maison d'édition indépendante, Parc publie de la poésie, des essais, romans récits et fictions dans deux collections grises : 15 x 21, et 10 x 15, et dans les collections Pochparc 17 et Morsure. Parc s'est distinguée comme représentative de la tradition des petits éditeurs découvreurs de talents[2]. Elle a notamment publié les premiers textes de Gilles Sebhan et de Pierre Mérot. L'album collectif "Objet Perdu (Idées - Fictions - Images)" a réuni en 1995 50 contributeurs, dont Michel Houellebecq, Fabrice Hadjadj, Dominique Noguez, Élizabeth Prouvost, S. Beksinski, M. Tibbon Cornillot, Stéphane Zagdanski...

Quelques publicationsModifier

  • Objet perdu - Idées - Fictions-Images, (Collectif), Lachenal/Parc, 1995[3]
  • Mort parce que Bête, Friedrich Nietzsche
  • Petit Camp, rites déconcertants, Pierre Mérot
  • Carnaccia, Olivier Gambier
  • Procès, John Gelder, 1996
  • Déclaration universelle des droits du cochon, Armel Louis
  • Traité de Bouddhisme zen à l'usage du bourgeois d'Occident, Tetsuo-Marcel Kato, 1997
  • Le Marché de la détresse, Emil Georg - J-M Dekeerel, 1998
  • Lettres de ruture et autres produits finis, Ghislain Ripault 1998
  • Mars ou crève, Alexander Zheimer 1998
  • L'évangile selon Pitbull, Felix Katzmann, 1998
  • La main d'Hermès, Nathalie Noëlle Rimlinger, 1999
  • Dans la douceur du soir, Alain Defossé
  • Lovepointnet, Vincent Colin
  • La désolation des singes, Tarik Noui
  • Amour, Sévices, Morgue, Ahmed Zitouni
  • La Revanche du Néandertal, L'odyssée de l'espèce, John Gelder, 2001
  • Dans mon Chien, Pierre Jourde, 2002
  • Haut Risque, Gilles Sebhan, 2003

+ moult textes sur le site lacunar.org/textes_On-Line.html

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier