Parauk

langue austroasiatique

Parauk
P rauk
Pays Birmanie, Chine
Nombre de locuteurs 1 118 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
IETF prk
ISO 639-2 mkh[2]
ISO 639-3 prk
Glottolog nucl1290

Le parauk (ou wa, autonyme, p rauk) est une langue môn-khmer parlée en Birmanie et en Chine, par environ 1 118 000 Wa[1].

Le parauk n'est pas la seule langue parlée par les Wa de Chine. Une partie d'entre eux parlent aussi l'awa et le vo.

Classification interneModifier

Le parauk est une des langues waïques qui font partie de la branche palaungique des langues môn-khmer[1].

PhonologieModifier

Les tableaux présentent les phonèmes vocaliques[3] et consonantiques[4] du dialecte aishuai (艾师) du parauk parlé en Chine.

VoyellesModifier

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] [] ɯ [ɯ] ɯ̤ [ɯ̤]
u [u] []
Moyenne e [e] [] ɤ [ɤ] ɤ̤ [ɤ̤] o [o] []
Ouverte ɛ [ɛ] ɛ̤ [ɛ̤] a [a] [] ɔ [ɔ] ɔ̤ [ɔ̤]

ConsonnesModifier

Bilabiales Alvéolaires Postalv. Dorsales Glottales
Centrales Latérales Palatales Vélaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Aspirées ph [pʰ] th [tʰ] kh [kʰ]
Sonore b [mb] d [nd] g [ŋg]
Son. asp. bh [mbʰ] dh [ndʰ] gh [ŋgʰ]
Fricatives sourdes f [f] s [s] ɕ [ɕ] h [h]
Sonore v [v] ʑ [ʑ]
Aspirées vh [vʰ] ʑh [ʑʰ]
Affriquées Sourdes ts [ts] tɕ []
Aspirées tsh [tsʰ] tɕh [ʰ]
Sonore [n]
Son. Asp. dʑh [nʰ]
Liquides Simples r [r] l [l]
Aspirées rh [rʰ] lh [lʰ]
Nasales Simples m [m] n [n] ɲ [ɲ] ŋ [ŋ]
Aspirées mh [mʰ] nh [nʰ] ɲh [ ɲʰ] ŋh [ŋʰ]

Une langue à registresModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Selon Ethnologue.com.
  2. code générique
  3. Yan et Zhou 1995, p. 494.
  4. Yan et Zhou 1995, p. 491.

SourcesModifier

  • (zh) Zhou Zhizhi, Yan Qixiang, 1984, 佤语简志 - wǎyǔ jiǎnzhì, Pékin, mínzú chūbǎnshè.
  • (zh) Yan Qixiang, Zhou Zhizhi, 1995, 中国孟高棉语族语言与南亚语系- Zhōngguó Mĕngāomián yŭzú yŭyányŭ nányà yŭxì, Pékin, Zhōngyāng mínzú dàxué chūbǎnshè (ISBN 7-81001-842-6)

Liens externesModifier