Parapengornis

Parapengornis eurycaudatus

Parapengornis est un genre éteint d'énantiornithes basaux, des oiseaux primitifs à dents, ayant vécu au Crétacé inférieur en Chine.

Une seule espèce est rattachée au genre : Parapengornis eurycaudatus, décrite par Han Hu, Jingmai K. O’Connor, Zhou Zhonghe et Andrew A.A. Farke en 2015[2].

DécouverteModifier

L'holotype de Parapengornis eurycaudatus (IVPP V18687) est un squelette articulé quasi complet, très bien conservé, avec des empreintes de plumes (rémiges et rectrices). Un autre fossile, référencé IVPP V18632, et préalablement attribué au genre Pengornis est assigné à Parapegornis sp.

DatationModifier

Il a été découvert dans la formation géologique de Jiufotang qui abrite les faunes et flores fossiles de la partie supérieure du biote de Jehol dans la province de Liaoning dans le nord-est de la Chine. Ces niveaux stratigraphiques ont pu être datés par mesures de datation radiométrique Argon-Argon (39Ar-40Ar), sur des feldspaths potassiques dans des niveaux de tufs volcaniques intercalés dans les argiles fossilifères. L'âge obtenu est de 120,3 ± 0,7 Ma (millions d'années), dans l'étage de l'Aptien au Crétacé inférieur[3].

ÉtymologieModifier

Le nom de genre Parapengornis combine le mot grec ancien παρά, pará, « à côté de », le mot chinois Peng, un oiseau de la mythologie chinoise et le mot du grec ancien ornis, qui signifie « oiseau ». Son nom indique sa proximité avec le genre Pengornis[2]. Le nom d'espèce eurycaudatus est formé des mots latins eury, « large » et caudatus, queue pour souligner la grande largueur de son pygostyle (os du croupion) et donc de sa queue[1].

DescriptionModifier

Il est caractérisé par[1] :

ClassificationModifier

C'est un Enantiornithes basal de la famille des Pengornithidae[4].

Au sein de cette famille, il est placé en groupe frère avec le genre Pengornis[1].

RéférencesModifier

  1. a b c d et e (en) Han Hu, Jingmai K. O’Connor, Zhonghe Zhou et Andrew A. Farke, « A New Species of Pengornithidae (Aves: Enantiornithes) from the Lower Cretaceous of China Suggests a Specialized Scansorial Habitat Previously Unknown in Early Birds », PLOS ONE, vol. 10, no 6,‎ , e0126791 (DOI 10.1371/journal.pone.0126791)
  2. a et b (en) Zhonghe Zhou, Julia Clarke, Fucheng Zhang "Insight into diversity, body size and morphological evolution from the largest Early Cretaceous enantiornithine bird" "Journal of Anatomy" (2008) 212, pp565–577. DOI:https://doi.org/10.1111/j.1469-7580.2008.00880.x
  3. (en) He H, Wang X, Zhou Z, et al. (2004) Timing of the Jiufotang Formation (Jehol Group) in Liaoning, northeastern China and its implications. Geophys Res Lett 31, L12605. [1]
  4. (en) X. Wang, J. K. O'Connor, X. Zheng, M. Wang, H. Hu et Z. Zhou, « Insights into the evolution of rachis dominated tail feathers from a new basal enantiornithine (Aves: Ornithothoraces) », Biological Journal of the Linnean Society, vol. 113, no 3,‎ , p. 805–819 (DOI 10.1111/bij.12313)

Voir aussiModifier

Références taxinomiquesModifier

(en) Référence Paleobiology Database : Parapengornis Hu et al., 2015

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier