Ouvrir le menu principal

Parachutist Badge
Image illustrative de l’article Parachutist Badge
Basic Parachutist Badge
Décernée par Drapeau des États-Unis États-Unis
Type Décoration militaire américaine
Décerné pour Réussite au cursus de formation parachutiste
Statut Toujours décernée
Chiffres
Date de création 1941
Importance

Le Parachutist Badge, surnommé "Jump Wings", est une décoration militaire délivrée par le Département de la Défense des États-Unis aux militaires américains ou étrangers ayant suivi avec succès la formation parachutiste des Forces armées des États-Unis.

Sommaire

HistoireModifier

En 1930, l'US Army teste le concept du parachutage militaire d'une équipe de trois servants de mitrailleuse lourde[1]. Peu concluante, l'expérience est abandonnée. 10 ans plus tard, en juillet 1940, une section d'essai est mise en place au 29e régiment d'infanterie et le 16 août suivant, le premier-lieutenant William Ryder est le premier à effectuer un saut au-dessus de Fort Benning à partir d'un Douglas B-18. Par la suite, avec les encouragements du président Roosevelt, le général William Lee est autorisé à former la première section opérationnelle de parachutistes qui évoluera par la suite en Groupe Provisoire de Parachutistes jusqu'à la création des divisions aéroportées[2]. William Lee devient le premier commandant de la toute nouvelle école de parachutistes créée à Fort Benning et est considéré par les forces armées américaines comme le père de leurs troupes aéroportées[2]. Par la suite, il commandera la 101e division aéroportée de 1942 à 1944.

Le premier insigne de parachutiste, le Basic, est créé en 1941 par le capitaine et futur lieutenant-général William P. Yarborough (en)[3]. Par la suite, c'est également lui qui dessine les insignes Senior et Master et instaure le système d'étoiles pour représenter le nombre de saut de combat effectués par le titulaire[3]. Plus tard, d'autres corps que l'US Army s'équiperont de leurs propres troupes aéroportées, avec leur propre système d'attribution et leurs propres insignes. Comme tous les badges des Forces armées américaines, le Parachutiste Badge peut être porté en version métal ou tissu brodé selon l'uniforme porté. Par ailleurs, les hommes ayant effectué des sauts de combat sont autorisés à porter, en arrière de leur insigne métallique, un patch de tissu brodé aux couleurs de l'unité avec laquelle ils ont effectué leur saut opérationnel[3].

US ArmyModifier

Basic Parachutist BadgeModifier

Le Basic Parachutist Badge est attribué à tout militaire ayant mené à son terme la formation de base au parachutisme dispensée par l'Army Airborne School de Fort Benning. La formation est composée de trois phases : au sol, sur tour et en avion. À la fin de la formation, le stagiaire a effectué cinq sauts dans des configurations différentes, dont un saut sans charge et un saut en charge complète de nuit[4]. L'insigne est un parachute ouvert posé sur deux ailes déployées. Une étoile peut être incrustée sur le badge pour chaque saut opérationnel effectué. Si des sauts de combat ont donné lieu à l'attribution d'étoiles tout au long de l'histoire des troupes aéroportées américaines comme pendant la Guerre du Vietnam, en Irak (Opération Tempête du désert) ou en Afghanistan (Opération Enduring Freedom), les opérations les plus emblématiques restent les parachutages des 82e et 101e divisions aéroportées au-dessus de la Normandie le 6 juin 1944 lors du débarquement.

Senior Parachutist BadgeModifier

De niveau supérieur au badge Basic, le Senior Parachutist Badge exige des critères extrêmement sélectifs pour être obtenu[4] :

  • Avoir participé à un minimum de 30 sauts dont 15 sauts avec équipement complet de combat, que les sauts soient opérationnels ou en situation d'entraînement. Deux des sauts doivent avoir lieu de nuit, l'un doit être effectué en tant que chef de "stick" et deux autres sauts doivent être réalisés dans le cadre d'une opération tactique, réelle ou simulée, engageant un élément de niveau bataillon, régiment ou supérieur.
  • Être diplômé du cours de maître de saut de l'Advanced Airborne School (en) de Fort Bragg et avoir réalisé un ou plusieurs sauts de combat en tant que chef de stick, ou 15 sauts en situation de non-combat en tant que chef de stick.
  • Avoir servi dans une unité aéroportée pendant 24 mois cumulés.
 
Senior Parachutist Badge

Master Parachutist BadgeModifier

Les actions à effectuer pour l'obtention du Master Parachutist Badge sont les mêmes que pour le Senior mais avec les critères suivants revus à la hausse[4] :

  • Minimum de 65 sauts dont 25 sauts en équipement complet.
  • Quatre sauts de nuit.
  • Cinq sauts tactiques en unité.
  • 33 sauts en situation de non-combat en tant que chef de stick.
  • Service dans une unité aéroportée de 36 mois cumulés.

Les sauts nécessaires pour l'obtention du Master Parachutist Badge doivent être réalisés sur ligne statique.

 
Master Parachutist Badge

US Air ForceModifier

S'étant doté de ses propres troupes aéroportées, l'US Air Force décerne elle aussi des Parachutist Badges avec les mêmes échelons que l'US Army (Basic, Senior et Master) mais avec des critères de sélection différents. Utilisant d'abord les mêmes insignes que l'armée, l'Air Force cherche à se démarquer en créant ses propres badges en 1956 avant d'y renoncer en 1963 et de revenir au modèle commun.

Basic Parachutist BadgeModifier

Les personnels de l'US Air Force peuvent obtenir le badge Basic en étant détaché à l'Army Airborne School de Fort Benning et en suivant le même programme d'entraînement que les hommes de l'US Army[5]. Pour les personnels de l'air formés à l'United States Air Force Academy, la formation de saut et l'obtention du badge est comprise dans le cursus[5]. Cependant, la formation parachutiste dispensée à l'académie, bien qu'autorisant le port du Parachutist Badge, l'est à titre d'aguerrissement et de cohésion et non de façon opérationnelle. Les jeunes officiers diplômés de l'académie et souhaitant servir dans une unité parachutiste opérationnelle doivent donc passer d'abord le stage de Fort Benning.

Senior Parachutist BadgeModifier

Le Senior Parachutist Badge de l'Air Force est décerné pour 30 sauts en ligne statique avec un minimum de 24 mois de service en unité aéroportée[5]. Les sauts doivent inclure :

  • Deux sauts de nuit.
  • Quinze sauts avec équipement opérationnel de combat, en situation réelle ou simulée.
  • Deux sauts tactique en unité, en situation réelle ou simulée ou quatre sauts d'essai avec matériel expérimental.
  • Un saut de nuit en tant que chef de stick.
  • Sept sauts de jour en tant que chef de stick.

Master Parachutist BadgeModifier

Comme pour l'Army, l'obtention du Master de l'Air Force est soumis aux même critères que pour le Senior mais avec des quotas relevés[5] :

  • 65 sauts en ligne statique avec un minimum de 36 mois de service en unité aéroportée.
  • Quatre sauts de nuit.
  • 25 sauts avec équipement opérationnel de combat, en situation réelle ou simulée.
  • Cinq sauts tactique en unité, en situation réelle ou simulée ou dix sauts d'essai avec matériel expérimental.
  • Deux sauts de nuit en tant que chef de stick.
  • Quinze sauts de jour en tant que chef de stick.

US Navy et US Marines CorpsModifier

L'US Navy et l'US Marines Corps utilisent un insigne représentant également un parachute ouvert posé sur des ailes déployées mais d'un dessin différent de la version US Army et en or. Il a été conçu en 1942 par l'American Insignia Company et était porté de façon non réglementaire par les marins et marines qui considéraient que le badge en or correspondait mieux à leur uniforme que la version argent de base[6]. Cette entorse au règlement dure jusqu'en 1963, année où l'insigne est finalement agrée par l'amiral George Whelan Anderson Jr. (en), Chef des Opérations navales, sur demande d'officiers du corps des marines[6].

 
US Navy & Marines Corps Parachutist Badge.

Le badge peut être obtenu par un stage à l'Army Airborne School bien que ce ne soit pas obligatoire, toute formation interne au parachutisme certifiée par le Chef des Opérations navales étant valable pour avoir le droit de le porter[7]. La formation doit cependant comporter un minimum de 10 sauts dont un en équipement opérationnel complet de nuit. Le Navy Parachutist Badge est un prérequis pour l'obtention du Special Warfare insignia (en) des US Navy Seals[7].

Titulaires notablesModifier

Voir la catégorie : Titulaire du Parachutist Badge.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Hearst Magazines, Popular Mechanics, Hearst Magazines, (lire en ligne)
  2. a et b (en) Jerry Autry, General William C. Lee: Father of the Airborne, San Francisco, Airborne Press, (ISBN 0-934145-24-5)
  3. a b et c (en) K. Born, « US Army Parachutist Badge », US Army Quartermaster Museum,‎
  4. a b et c (en) « U.S. Army Regulation 600-8-22 »
  5. a b c et d (en) « AFI 11-402, Aviation and Parachutist Service, Aeronautical Ratings and Badges », U.S. Air Force Instructions,‎
  6. a et b (en) Chris Mason, Paramarine!: Uniforms and Equipment of Marine Corps Parachute Units in World War II., Schiffer Pub Ltd, (ISBN 9780764319242)
  7. a et b (en) « U.S. Marine Corps Order 3120.11 », U.S. Marine Corps Parachuting Policy and Program Administration,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier