Ouvrir le menu principal

Paquetage (militaire)

équipement personnel remis à une recrue
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paquetage.

Le paquetage militaire également appelé équipement militaire individuel concerne tout le matériel en dotation fourni par l'armée lors de l'engagement, et tous les autres matériels individuels, tels que l'habillement ou les accessoires achetés par les soldats dans des surplus de l'armée ou dans des sociétés spécialisées dans la vente d'équipements professionnels.

En France, selon le bulletin officiel des armées, les équipements militaires individuels et collectifs fournis en dotation, qui sont appelés également la fonction habillement, regroupent tous les effets (habillement comme accessoires) dont a besoin un soldat pour être déployé en opération, pour satisfaire ses conditions de travail et/ou pour satisfaire ses besoins journaliers en caserne. Cette liste d'équipements en dotation est rédigée par l'état-major de l'armée de terre (EMAT) et éditée sous la forme d'un plan d'équipement.

Contenu d'un paquetage militaire françaisModifier

Les effets individuels donnés en dotation aux nouvelles recrues de l'armée peuvent être rangés dans 3 catégories principales : le paquetage commun, les effets techniques et les effets spécifiques[1].

Le paquetage communModifier

Le paquetage commun, comme son nom l'indique, regroupe tous les équipements, habillements et accessoires dits "généraux" ou "basiques" donnés à chaque personne qui s'engage dans l'armée[1].

Il se regroupe en 3 catégories :

  • la tenue de combat ;
  • la tenue de service courant ;
  • la tenue de sport.

Pour chaque militaire nouvellement engagé, ce paquetage commun se divise en 2 dotations :

  • la dotation initiale qui est donnée dès l'incorporation ;
  • la dotation complémentaire, dont l'attribution se fait après la validation de la période probatoire. Cette dotation se compose notamment de la tenue de combat et de la tenue de service courant.

Cette dotation initiale est donnée au militaire soit à titre définitif, le soldat détient donc une partie de son équipement initial à vie (la tenue de service courant et la tenue de sport), soit à titre de prêt, on dit alors que le militaire est le détenteur-usager des articles fournis par l'armée.

Les effets techniquesModifier

Les effets techniques sont attribués par l'état-major des armées à l'armée de terre pour des contrats opérationnels. Leur utilisation se fait donc uniquement sur ordre pour des exercices, des missions en OPEX, à titre de prêt et sur une durée limitée dans le temps.

Les effets techniques se composent d'équipements balistiques, de matériel de déminage, d'équipement NRBC (Nucléaire, Radiologique, Bactériologique, Chimique) et de matériel spécifique à l'ONU[1].

Les effets spécifiquesModifier

Les effets spécifiques quant à eux regroupent les équipements et matériels non indispensables à chaque militaire. Ils sont attribués aux formations. Ces dotations diffèrent selon les types de formations de l'armée de terre[1].

Le personnel concernéModifier

Les bénéficiaires des équipements militaires individuels en dotation dans l'armée sont regroupés en 4 catégories[1] :

  • le militaire d'active ;
  • le militaire à l'instruction ou en formation ;
  • le militaire de réserve ;
  • le personnel civil de la défense.

Personnalisation des équipementsModifier

Bien que l'équipement militaire individuel en dotation dans l'armée s'est considérablement amélioré depuis l'engagement de l'armée française en Afghanistan, pour la majorité des militaires il reste toujours de basse qualité et doit être remplacé au bout de quelques utilisations seulement. Les soldats sont donc contraints, et même parfois conseillés par leur supérieurs de racheter une deuxième tenue et des équipements et accessoires supplémentaires. D'où l'apparition depuis quelques années d'une personnalisation de la tenue militaire[2],[3].

Contrairement aux idées reçues, un militaire a le droit de parfaire son paquetage en achetant lui-même ses nouveaux équipements. D'après le responsable de la cellule média du Sirpa Terre, et selon le droit international[4],[5], un soldat se doit d'être reconnaissable de par sa tenue. Il peut donc s'acheter lui-même de nouveaux équipements militaires de façon à compléter sa tenue, et à améliorer sa vie de soldat uniquement si ces équipements ne perturbent pas l'ensemble de sa tenue de combat officielle, initialement donnée dans le paquetage commun.

Surplus militaire et sociétés spécialiséesModifier

Avec cette tendance de personnaliser son équipement, un nouveau marché a vu le jour en seulement quelques années : le marché de l'équipement militaire individuel. Les militaires ont désormais le choix entre soit acheter leurs équipements dans un surplus militaire, soit chez une entreprise spécialisée dans la vente d'équipements professionnels.

Le surplus militaireModifier

Le surplus militaire se caractérise par la vente d'équipements militaires plus ou moins d'occasion, rachetés à l'armée ou dans des marchés aux puces. Ce type de magasin se rapproche plus du brocanteur/collectionneur qui propose du matériel militaire pouvant aussi bien appartenir à un autre temps, qu'être encore réglementaire dans l'armée de terre, mais déjà utilisés pour la plupart des produits. Ces petites boutiques s'adressent à une population de collectionneurs, randonneurs, airsofteurs, chasseurs et/ou pêcheurs[6]. On retrouve notamment des vêtements, chaussures, sacs à dos, sacs de couchage et autres. Aujourd'hui[Quand ?], on compte environ une petite centaine de surplus militaires en France, le plus souvent concentrés autour des casernes et anciens forts militaires.

Société spécialiséeModifier

Contrairement au surplus militaire, la société spécialisée dans la vente d'équipements militaires ne propose à la vente que des produits de dernière génération, la plupart du temps des marques provenant des États-Unis ou du Royaume-Uni. Moins nombreuses que les surplus, ces entreprises s'adressent à un public professionnel, comme les militaires, les membres des forces de l'ordre et les personnels de sécurité, qui désirent un matériel neuf, solide, et qui puisse durer lors d'utilisations répétées durant leurs missions en OPEX, leurs entraînements ou pour satisfaire leurs conditions de travail quotidiennes.

RéférencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier