Paolo Schiavo

peintre italien

Paolo Schiavo, pseudonyme de Paolo di Stefano Badaloni (Florence, 1397 - Pise, 1478) est un peintre italien, enlumineur et fournisseur de dessins pour la broderie.[réf. nécessaire]

Paolo Schiavo
Naissance
Décès
Activité
Flagellatin, Musée d'Art de Ponce, Puerto Rico, États-Unis

BiographieModifier

Paolo Schiavo nait à Florence en 1397. Il s'est formé dans le milieu des moines comaldais de Lorenzo Monaco et dans l'atelier de Masolino da Panicale[1], influencé par la peinture de Masaccio et de Domenico Veneziano.

Les œuvres suivantes, non signées lui sont attribuées par leurs caractéristiques stylistiques :

En 1429 il est immatriculé à l'Arte dei Medici e Speziali.

Vers 1435, il est présent à Castiglione Olona avec Masolino, où il réalise les fresques Storie di san Giovanni Battista dans l'abside de la collégiale.

Entre 1435 et 1440 en collaboration avec lo Scheggia[2] il réalise les retables  : Coro di angeli musicanti, Sant'Ansano et San Biagio pour un tabernacle de l'église San Lorenzo à San Giovanni Valdarno, ces œuvres sont actuellement conservées au musée de la basilique Santa Maria delle Grazie.

À partir de 1462 il est documenté à Pise où il réalise un Crucifix, conservé actuellement au Musée national San Matteo, et où il meurt en 1478.

Autres attributions
  • Fresques à Castelnuovo d'Elsa, frazione de Castelfiorentino, chiesa dei Santi Lorenzo e Barbara : Crocifissione con i dolenti; juste en dessous une niche comporte des peintures à fresque, figures du Christ et saints, dans la paroi du fond une Pietà, Santa Verdiana et Santa Caterina di Alessandria, ainsi qu'une retable : Madonna tra i santi Lorenzo, Barbara, Gregorio, Giacomo e il committente. Ces œuvres ont probablement été réalisées dans les années 1460[3].
  • Fresques de la chapelle sur la gauche dans l'église de San Michele, Castellaccio di Sommaia, près de Florence[4].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Andrea Bayer, Art and Love in Renaissance Italy, Metropolitan Museum of Art, (ISBN 978-1-58839-300-5, lire en ligne), p. 136
  2. Scheggia a réalisé le panneau central avec Madonna col Bambino in trono et un autre retable Coro di angeli musicanti
  3. Bernacchioni 2005, p. 222-223
  4. « Paolo Schiavo », sur Oxford Grove Art (consulté le )

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • (it) Annamaria Bernacchioni, Dipinti a Castelnuovo. Gli affreschi della chiesa di San Lorenzo e Barbara a Castelnuovo, in F. Allegri – M. Tosi, Castelfiorentino terra d’arte, collana « Valdelsa Millenaria », Certaldo, Federighi Editori, , p. 222 - 223

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :