La pangamie est le croisement aléatoire des individus, en génétique. Cela implique que les individus ne tiennent compte d'aucune préférences : physique, génétique ou sociale. En d'autres termes, le croisement de deux organismes n'est pas influencé par une quelconque interaction environnementale, héréditaire ou sociale. Dans ce cas, un partenaire potentiel a une chance identique aux autres d'être sélectionné. La pangamie est une des hypothèses de départ du principe de Hardy-Weinberg. Cependant, lorsque l'évolution et la sélection naturelle interviennent, la pangamie n'existe pas, car ce sont les individus ayant les meilleurs caractéristiques de survie et de transmission de leur patrimoine génétique à leur descendance qui seront sélectionnés.