Ouvrir le menu principal

Pandora: The World of Avatar

Zone des parcs Disneyland

Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pandora.

Pandora: The World of Avatar
Image illustrative de l’article Pandora: The World of Avatar
Image illustrative de l’article Pandora: The World of Avatar
Reproduction des montagnes flottantes de la Vallée de Mo'ara.
Thème Univers d’Avatar
Disney's Animal Kingdom
Ouverture [1]
Superficie 4,9 ha (12 acres)[2]
Attractions 2
Zone précédente Camp Minnie-Mickey
Coordonnées 28° 21′ 20″ nord, 81° 35′ 30″ ouest

Pandora: The World of Avatar (littéralement : « Pandora : Le monde d'Avatar ») est une zone thématique dans la partie sud-ouest du parc Disney's Animal Kingdom au Walt Disney World Resort, en Floride. Elle est inspirée de l'exolune fictive Pandora de la franchise cinématographique Avatar de James Cameron. Les principaux éléments qui caractérisent l'univers du film y sont reproduits : les montagnes flottantes, la faune et la flore, ainsi que le phénomène de bioluminescence. D'une taille de presque 5 ha, Pandora: The World of Avatar inclut deux attractions, Na'vi River Journey et Avatar Flight of Passage, en plus des installations habituelles comme les toilettes, les boutiques et les restaurants.

Disney commence le développement de Pandora: The World of Avatar en conjointement avec James Cameron et sa société de production Lightstorm Entertainment, avec l'intention de transformer Disney's Animal Kingdom en y ajoutant des attractions et des animations nocturnes. La construction débute le et prend fin en . La zone ouvre officiellement ses portes le .

HistoriqueModifier

DéveloppementModifier

 
Construction de la structure des montagnes flottantes en .

Au début de l'année , James Cameron est approché par Bob Iger et Tom Staggs, respectivement directeur général et directeur des opérations de la Walt Disney Company, afin d'envisager la construction d'attractions ayant pour thème le film Avatar dans les parcs Disney[3]. Initialement, les discussions portent sur la création d'une attraction aux Disney's Hollywood Studios, avec l'objectif de remplacer le Studio Backlot Tour[4]. Tom Staggs suggère ensuite de dédier une zone entière de Disney's Animal Kingdom à Avatar, cela afin d'augmenter le nombre d'attractions de ce parc[4]. Cameron est surpris par la proposition de Disney, affirmant que Disney est venu le voir avec déjà une intention de construire une zone dédiée à Avatar, alors que lui croyait qu'il ne s'agirait que d'une simple attraction[5].

 
Panneaux annonçant la future zone Pandora en .

Le , Disney signe un contrat avec Lightstorm Entertainment et la 20th Century Fox, afin d'obtenir les droits des parcs à thème Avatar dans le monde entier, Disney acceptant de redistribuer une redevance aux deux autres signataires du contrat, ainsi qu'un certain pourcentage sur les objets vendus[3]. Le contrat est officiellement annoncé au public le [6]. Il y est mentionné qu'une zone entière de Disney's Animal Kingdom serait dédiée à l'univers d'Avatar[7]. À part cela, rien de très précis n'y est annoncé : la zone dédiée est décrite comme faisant quelques hectares et le coût est estimé à 400 millions $[8]. Plus tard, le coût des travaux est réévalué à environ 500 millions $[3].

En , Disney fait une première présentation de la future zone lors de la D23 Expo Japan[9].

 
Construction des montagnes flottantes en .

En , les travaux commencent[10], leur fin étant prévue pour [11],[12]. Il est alors envisagé que des attractions ayant pour thème le film Avatar voient le jour dans d'autres parc Disney (notamment Disneyland Paris et Hong Kong Disneyland), mais rien n'est prévu dans l'immédiat[13]. Plus tard, la date d'ouverture est repoussée à l'été 2017[14].

Le , Disney dévoile des détails de la future zone Pandora: The World of Avatar de Disney's Animal Kingdom inspirée du film Avatar, à savoir les attractions Na'vi River Journey, une croisière dans la faune et la flore de Pandora, et Avatar Flight of Passage, qui simulera le rite de passage du vol sur des banshees[15],[16].

Le , un permis de construire pour un bassin de rétention des eaux pluviales donne des détails sur la future attraction Na'vi River Journey et confirme qu'il s'agit d'une croisière fluviale dans un immense bâtiment[17].

Le , Disney World annonce la date d'ouverture de Pandora: The World of Avatar pour le [18],[19],[20]. Le , Disney World réalise deux publicités pour promouvoir les attractions de la zone[21].

Le , une cérémonie d'inauguration a lieu en présence de Bob Iger (PDG de la Walt Disney Company), James Cameron (réalisateur du film d'origine), Sam Worthington (interprète de Jake Sully), Zoe Saldana (interprète de Neytiri), Sigourney Weaver (interprète du Dr Grace Augustine) et Stacey Snider (PDG de la 20th Century Fox)[22]. La zone ouvre officiellement au public à la date annoncée, le 27 mai[1].

Le , Disney annonce son rachat de la plupart des actifs de la 21st Century Fox pour la somme de 52,4 milliards $, ce qui ramène de six à cinq le nombre de « majors », les grandes entreprises de cinéma de Hollywood. Parmi les franchises incluses dans le rachat se trouve le franchise Avatar, dont les films et les produits dérivés passent dans le giron de Disney[23]. Disney détient ainsi désormais les droits de tous les éléments fictionnels de Pandora: The World of Avatar.

Le , Disney présente un exosquelette mécanique semblable à ceux du film qui pourraient être utilisé dans la zone Pandora: The World of Avatar[24].

Concept et créationModifier

Les pics de Wulingyuan (en haut) ont servi d'inspiration à la Vallée de Mo'ara et ses montagnes flottantes reproduites dans le parc à thème (en bas).

Pandora: The World of Avatar a été conçue par Walt Disney Imagineering et Lightstorm Entertainment, avec les producteurs James Cameron et Jon Landau en tant que consultants[3],[25]. L'imaginieur Joe Rohde dirige l'équipe de développement du projet. La zone est construite là où se trouvait le Camp Minnie-Mickey, qui devait à l'origine être une zone consacrées aux animaux mythiques[26]. Plutôt que d'inclure des personnages et des lieux visibles dans le film d'origine, l'équipe décide de mettre l'accent sur les thématiques de conservation et de protection de l'environnement[27],[28]. Le chef de projet Tim Warzecha décrit la zone comme étant une expérience indépendante du film, avec une mise en valeur du peuple, de l'environnement, de la culture, des animaux et de la beauté du monde[29]. Rohde affirme que le thème du film et son message écologique étaient tout à fait en accord avec les valeurs établies par le parc : « Si vous pensez à la valeur intrinsèque de la nature, la transformation par l'aventure, et à l'appel de l'action, ce sont les valeurs de Disney's Animal Kingdom. Mais si vous les répétez, ce sont les thèmes du film Avatar. Alors Avatar et Animal Kingdom s'emboîteront parfaitement l'un dans l'autre[30],[N 1]. » Il déclare également :

« Animal Kingdom est un lieu où le réalisme découle des animaux. Nous voulons vraiment que ce soit le plus réaliste possible, l'immersion complète qui fait partie de la signature de ce parc au sens que ce sont des événements qui vous arrivent vraiment, que c'est votre aventure. Lorsque nous traduisons cela dans le monde d'Avatar, il présente une toute nouvelle série de défis techniques en raison de la nature même de ce monde. »

— Joe Rohde, Orlando Sentinel[31],[N 2]

Dans Pandora: The World of Avatar, le visiteur est placé sur Pandora dans un contexte postérieure à l'histoire du film, soit de nombreuses années après le conflit ayant opposé les Na'vi aux hommes de la Resources Development Administration (RDA) qui y extrayaient l'unobtanium[5],[32]. Dans ce futur imaginaire, Na'vi et humains vivent en paix, et Alpha Centauri Expeditions (ACE), une agence de tourisme de fiction, a signé un partenariat avec la population indigène afin de faire de Pandora une destination pour l'écotourisme et un lieu pour la recherche scientifique[33]. ACE finit par établir la Pandora Conservation Initiative afin de préserver et étudier les espèces natives de Pandora[34].

En , James Cameron confirme qu'une attraction de simulation de vol est prévue, avec des projections 3D et la présence de créatures visibles dans le film[3]. Pandora: The World of Avatar inclut des éléments du premier film Avatar, ainsi que de ses suites en cours de développement[25]. Joe Rohde admet que la reproduction de l'univers du film dans le monde réel pose des difficultés, Pandora ayant été entièrement générée par des effets spéciaux numériques[5]. Malgré cela, les concept arts du film ont été adaptés par les équipes de la Walt Disney Imagineering, Rohde expliquant qu' « il n'y avait pas suffisamment de détails dans ces images pour un endroit que vous êtes réellement sur le point de construire »[35],[N 3].

L'un des composants majeurs de Pandora: The World of Avatar est la reconstitution de la Vallée de Mo'ara et de ses montagnes flottantes. Ces dernières, hautes de 48 m, utilisent la perspective forcée afin de paraître plus grandes qu'elles ne le sont réellement, et sont maintenues en l'air par des poutres en acier cachées par de la roche et des lianes[36]. Les designers sont envoyés au parc forestier national de Zhangjiajie, en Chine, pour étudier les pics de la région de Wulingyuan qui ont inspiré les décors du film, ainsi qu'à Hawaï pour réaliser des études sur les feuillages[5]. Les fondations métalliques des montagnes flottantes nécessitent un an de travaux[5].

 
La bioluminescence de Pandora est une combinaison de lumière colorée, fibre optique et lumière noire.

La bioluminescence des espèces végétales est visible dans toute la zone[37],[38],[7]. Vingt espèces de la flore de Pandora sont exclusives à Pandora: The World of Avatar[39]. Le paysage est en fait composé de véritables plantes mélangées avec des sculptures imitant la flore de Pandora ; chaque plante extraterrestre possède son propre tableau de contrôle afin d'avoir l'illumination nécessaire pour reproduire la bioluminescence la nuit[40],[5]. Une nouvelle technologie de capteurs de mouvement est développée par Disney Research pour permettre aux plantes de répondre aux interactions tactiles des visiteurs[41]. Des enregistrements audio de la faune de Pandora ont également été conçus afin de créer une ambiance dans toute la zone[31].

Contrairement aux autres zones et attractions, c'est la première fois dans l'histoire des parcs Disney que les principaux attributs de Disney sont volontairement omis, cela afin de maintenir le thème lié à la nature dans Pandora: The World of Avatar[27]. Les employés du parc jouent le rôle d'experts de l'ACE[29]. La musique entendue dans la zone, inspirée de la bande originale du film composée par James Horner, a été arrangée par Simon Franglen (en)[42].

AttractionsModifier

Na'vi River JourneyModifier

Na'vi River Journey
Localisation
Parc Disney's Animal Kingdom
Zone Pandora: The World of Avatar
Coordonnées 28° 21′ 20″ nord, 81° 35′ 30″ ouest
Ouverture
Données techniques
Concepteur(s) Walt Disney Imagineering
Lightstorm Entertainment
Type Parcours scénique
Site web Na'vi River Journey

Dans l'attraction Na'vi River Journey (littéralement : « Voyage sur une rivière na'vi »), le visiteur monte à bord d'un bateau et voyage sur une rivière fictive appelée Kasvapan. Il y découvre la faune et la flore de Pandora[43].

Les décors contiennent notamment des audio-animatronics et des hologrammes en 3D. Lors de l'ouverture de l'attraction, l'un des personnages, le chaman na'vi, est considéré comme l'audio-animatronic le plus perfectionné de son temps[44].

Le personnage du chaman entonne une chanson en na'vi, que le créateur de la langue, Paul Frommer, a traduit en anglais sur son blog[45].

Avatar Flight of PassageModifier

Avatar Flight of Passage
Localisation
Parc Disney's Animal Kingdom
Zone Pandora: The World of Avatar
Coordonnées 28° 21′ 20″ nord, 81° 35′ 30″ ouest
Ouverture
Données techniques
Concepteur(s) Walt Disney Imagineering
Lightstorm Entertainment
Type Réalité augmentée
Simulateur de vol
Durée du tour min 30
Taille minimale
requise pour l'accès
1,12 m
Site web Avatar Flight of Passage

L'attraction Avatar Flight of Passage (littéralement : « Vol de passage d'un avatar ») place le visiteur dans une simulation de vol sur le dos d'un banshee à travers les paysages de l'exolune Pandora[46].

Dans le scénario de l'attraction, humains et Na'vi cherchent à restaurer le niveau naturel de la population de banshees. Pour cela, Alpha Centauri Expeditions (ACE) a réactivé le programme Avatar afin de conduire les recherches, et invite le visiteur à voler avec un banshee d'une tribu na'vi[47].

Installé dans les restes d'une installation de la Resources Development Administration (RDA), le visiteur avance dans un laboratoire d'Alpha Centauri Expeditions, où il doit se connecter à son Avatar, puis voler avec son banshee dans la Vallée de Mo'ara[48].

La société Weta Digital s'est occupée de réaliser la projection visible durant l'attraction[49].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Citation originale : « If you think about the intrinsic value of nature, transformation through adventure, and personal call to action — these are the value of Animal Kingdom. But if you say them again, those are the themes of the film Avatar. So Avatar and Animal Kingdom will nest into each other very, very neatly. ».
  2. Citation originale : « Animal Kingdom is a place about the kind of realism that derives from those animals. We really want to live up to that state of realism to the detail, to the complete immersion which is part of the signature of that park to the sense that these are events that are really happening to you - that it is your adventure. When we translate that into the world of Avatar it presents a whole new series of technical challenges because of the very nature of that world itself. ».
  3. Citation originale : « There was not enough detail in those images for an actual place that you're really going to build. ».

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Jennifer Fickley-Baker, « Pandora – The World of Avatar Marks A Historic Opening at Disney’s Animal Kingdom », sur Disney Parks Blog, (consulté le 21 septembre 2017).
  2. (en) Richard Tribou, « What we know about 'Avatar'-inspired Pandora coming to Disney's Animal Kingdom », sur Orlando Sentinel, (consulté le 24 septembre 2017).
  3. a b c d et e (en) Dawn C. Chmielewski et Rebecca Keegan, « Disney to license rights to 'Avatar' for theme park attractions », sur Los Angeles Times, (consulté le 17 septembre 2017).
  4. a et b (en) Brooks Barnes, « Thomas Staggs: Disney's Heir, Apparently », sur The New York Times, (consulté le 17 septembre 2017).
  5. a b c d e et f (en) Devin Leonard et Christopher Palmeri, « Disney’s Intergalactic Theme Park Quest to Beat Harry Potter », sur Bloomberg Businessweek, (consulté le 17 septembre 2017).
  6. (en) Thomas Smith, « AVATAR Coming To Disney Parks », sur Disney Parks Blog, (consulté le 17 septembre 2017).
  7. a et b (en) Anthony Cody, « Disney to build Avatar attractions at its theme parks », sur The Telegraph, (consulté le 17 septembre 2017).
  8. (en) Ryan Nakashima, « Disney to build ‘Avatar’ attraction in theme parks », sur The Washington Times, (consulté le 17 septembre 2017).
  9. (en) Tom Staggs, « First Look: AVATAR to Come to Life at Disney’s Animal Kingdom », sur Disney Parks Blog, (consulté le 16 août 2015).
  10. (en) Thomas Smith, « Construction Begins For AVATAR-Inspired Land At Disney’s Animal Kingdom », sur Disney Parks Blog, (consulté le 17 septembre 2017).
  11. (en) Tom Staggs, « Answering Your Questions About AVATAR at Disney Parks », sur Disney Parks Blog, (consulté le 17 septembre 2017).
  12. (en) « Disney to Build 'Avatar' Attraction in Theme Parks », sur Fox News Travel, (consulté le 17 septembre 2017).
  13. (en) « Coming to Disney World: Avatar Land », sur New Zealand Herald, (consulté le 17 septembre 2017).
  14. (en) Troy Blevins, « Toy Story land coming to Disney World, update on Avatar land », sur clickorlando.com, (consulté le 16 août 2015).
  15. (en) Corinne Heller, « Disney Reveals New Details About Avatar-Themed Land at Walt Disney World », sur Entertainment Television, (consulté le 18 avril 2016).
  16. (en) Peter Sciretta, « Na’vi River Journey: Disney Reveals Details About AvatarLand Ride », sur Slash Film, (consulté le 18 avril 2016).
  17. (en) Richard Bilbao, « Disney permit may reveal more on Avatar ride at Animal Kingdom », sur Orlando Business Journal, (consulté le 25 juillet 2016).
  18. (en) Sandra Pedicini, « Disney gives opening details for Avatar, Star Wars lands », sur Orlando Sentinel, (consulté le 4 septembre 2017).
  19. (en) « Disney Announces Opening Date Of Pandora At Animal Kingdom », sur CBS MIAMI.COM, (consulté le 4 septembre 2017).
  20. (en) Tribune Media Wire, « Disney announces opening dates for ‘Avatar,’ ‘Star Wars’ lands; new fireworks show », sur fox8.com, (consulté le 4 septembre 2017).
  21. (en) Joey Nolfi, « Disney debuts new preview footage from two Avatar rides », sur Entertainment Weekly, (consulté le 14 septembre 2017).
  22. (en) Lawrence Yee, « Bob Iger, James Cameron Open Pandora: World of Avatar at Walt Disney World », sur Variety (consulté le 14 septembre 2017).
  23. Gary Dagorn, « Disney devient le plus puissant studio de cinéma à Hollywood », sur Le Monde, (consulté le 16 décembre 2017).
  24. (en) Andrew Liptak, « Disney’s Avatar park will soon feature a giant walking mech suit », sur The Verge, (consulté le 9 octobre 2018)
  25. a et b (en) Joshua L. Weinstein, « James Cameron on 3D, "Titanic" and all things "Avatar" », sur Reuters, (consulté le 23 septembre 2017).
  26. (en) Brady MacDonald, « What to expect from Avatar Land at Disney's Animal Kingdom », sur Los Angeles Times, (consulté le 20 septembre 2017).
  27. a et b (en) Todd Martens, « A visit to Disney's Pandora — what we learned », sur Los Angeles Times, (consulté le 20 septembre 2017).
  28. (en) Brady MacDonald, « Do we really need an ‘Avatar’ land? Disney is about to answer the doubters », sur Los Angeles Times, (consulté le 20 septembre 2017).
  29. a et b (en) Matt Cabral, « Disney's World of Avatar: What It's Like to Spend a Day on Pandora », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 20 septembre 2017).
  30. (en) Robert Niles, « Joe Rohde: Why 'Avatar' fits in Disney's Animal Kingdom », sur Theme Park Insider, (consulté le 21 septembre 2017).
  31. a et b (en) Richard Tribou, « What we know about 'Avatar'-inspired Pandora coming to Disney's Animal Kingdom », sur Orlando Sentinel, (consulté le 21 septembre 2017).
  32. (en) Oliver Gettell, « James Cameron previews Avatar Disney World attraction », sur Entertainment Weekly, 9 mars 2017 2017 (consulté le 21 septembre 2017).
  33. (en) Ashley Lee et Jackie Strause, « James Cameron Goes Inside Walt Disney World's Avatar Attractions », sur The Hollywood Reporter, 9 mars 2017 2017 (consulté le 21 septembre 2017).
  34. (en) Mark Eades, « This is what it looks like inside Pandora: The World of Avatar at Walt Disney World », sur The Orange County Register, (consulté le 21 septembre 2017).
  35. (en) Dewayne Bevil, « Details guide the making of Disney World's Pandora », sur Orlando Sentinel, (consulté le 23 septembre 2017).
  36. (en) Matt Mauney, « Animal Kingdom: A look at the 'floating mountain' illusion of Pandora », sur Orlando Sentinel, (consulté le 23 septembre 2017).
  37. (en) Marc Graser, « Disney ‘Pushing Boundaries’ with ‘Avatar’ Land at Animal Kingdom Theme Park », sur Variety, (consulté le 23 septembre 2017).
  38. (en) Lisa Richwine, « Disney, Cameron to create theme-park "Avatar" », sur Reuters, (consulté le 23 septembre 2017).
  39. (en) Mekado Murphy, « Inside Avatar, the Theme Park Version », sur The New York Times, (consulté le 23 septembre 2017).
  40. (en) Dewayne Bevil, « Disney: James Cameron takes Whoopi Goldberg to Pandora », sur Orlando Sentinel, (consulté le 23 septembre 2017).
  41. (en) Elizabeth Alton, « New Disney Patents Hint at Bioluminescent Plants in Avatar Attraction », sur Entertainment Designer, (consulté le 23 septembre 2017).
  42. (en) « Past », sur simonfranglen.com (consulté le 23 septembre 2017).
  43. (en) Todd Martens, « Here's what Disney World's 'Avatar' land will be like », sur Los Angeles Times, (consulté le 15 septembre 2017).
  44. (en) Todd Martens, « A visit to Disney's Pandora — what we learned », sur Los Angeles Times, (consulté le 15 septembre 2017).
  45. (en) Paul Frommer, « Way Tiretuä—The Shaman’s Song », sur Na’viteri.org, (consulté le 15 septembre 2017).
  46. (en) Marc Graser, « ‘Avatar’ Ride Coming to Life at Disney’s Animal Kingdom », sur Variety, (consulté le 15 septembre 2017).
  47. (en) Seth Porges, « Everything You Need To Know About Disney's New 'Avatar'-Themed Land », sur Forbes, (consulté le 15 septembre 2017).
  48. (en) Todd Martens, « Join us as we explore Disney's brand new Pandora world », sur Los Angeles Times, (consulté le 15 septembre 2017).
  49. (en) Mekado Murphy, « Inside Avatar, the Theme Park Version », sur The New York Times, (consulté le 15 septembre 2017).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 15 octobre 2017 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.
La version du 15 octobre 2017 de cet article a été reconnue comme « bon article », c'est-à-dire qu'elle répond à des critères de qualité concernant le style, la clarté, la pertinence, la citation des sources et l'illustration.