Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Palais des sports.
Palais des sports de Beaublanc
ou le Palais des Sports
Palais des sports de Beaublanc.JPG
Vue extérieure (2010).
Généralités
Surnom
Beaublanc
Adresse
23, boulevard Beaublanc
87100 Limoges
Construction et ouverture
Ouverture
Architecte
Rauby & Marty
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville de Limoges
Équipement
Capacité
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le palais des sports de Beaublanc (Bòsc Blanc en occitan), abrégé localement en « Palais des Sports[a] » ou « Beaublanc », se situe dans le parc des sports, près du stade municipal du même nom, situé à l'ouest de la route de Poitiers, au nord de la ville de Limoges. Il a été réalisé au cours de l'année 1981. Il accueille le club de basket-ball du CSP Limoges et diverses manifestations sportives (Coupe Davis, Fed Cup de tennis, matchs de basket féminin et de handball masculin).

Plus grand stade de basket français jusqu'à l'avènement en 1991 du palais des sports de Pau, Beaublanc a accueilli, en 1987, le premier All-Star Game LNB. Il fut également le théâtre de la finale européenne de la Coupe Korac aller en 2000 remportée par le CSP Limoges face à Malaga 80-58. Lors des finales 1987, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1998, 2000, 2014 et 2015 du championnat de France, un match au moins eut lieu à Beaublanc.

Jusqu'en 2007 et l'ouverture du Zénith de Limoges, il accueillait également la majorité des grands concerts.

Sa forme est très caractéristique, en particulier son toit supporté par une vaste charpente de chêne.

HistoireModifier

ÉvénementsModifier

AccèsModifier

Ce lieu est desservi par les lignes de trolleybus et de bus de la TCL : 25 (stations Montjovis ou Stade Municipal), 14 (station Stade Municipal), 4 41 (station Montjovis) ainsi que le Basket Bus les soirs de match.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. On écrit « le palais des sports de Beaublanc » (si on fait figurer le nom « Beaublanc ») et « le Palais des Sports » (pour désigner le bâtiment public — et pas seulement la construction, un palais des sports — si le nom « Beaublanc » est absent car ce nom est alors implicite), ce conformément à une bonne pratique typographique appliquée aux monuments et bâtiments publics.

RéférencesModifier

AnnexesModifier