Palais Valori-Altoviti

Palais Valori-Altoviti
Palazzo Valori-Altoviti
ou Palazzo dei Visacci par dérision
Palazzo dei visacci.JPG
L'entrée du palais.
Présentation
Type
palais citadin
Destination initiale
palais de la famille Albizzi
Destination actuelle
palais privé
Style
Renaissance
Construction
Propriétaire
famille Altoviti
Localisation
Pays
Région
Ville
Adresse
18, Borgo degli Albizi
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Florence
(Voir situation sur carte : Florence)
Point carte.svg
La façade

Le Palais Valori-Altoviti (en italien Palazzo Valori-Altoviti ou Palazzo dei Visacci par dérision qu'on peut traduire par « Palais des Tristes Figures »[1]) est un palais de Florence, renommé pour les nombreux bustes de notabilités traités en hermès figurant sur sa façade, dus à l'architecte et sculpteur Giovanni Battista Caccini qui les réalisa de 1660 à 1664. Il est situé au 18, Borgo degli Albizi une rue dans le prolongement de la via del Corso du centre historique.

HistoireModifier

Construit par la famille Albizzi, il devient ensuite la propriété des Valori, branche des Albizzi.

Pour l'opposition du condottiere Baccio Valori (1477 – 1537) au régime de Cosme Ier de Médicis et sa participation à la bataille de Montemurlo, le palais faillit lui être confisqué. Baccio Valori échappa à cette condamnation du fait du mariage d'une Valori à un membre des Alessandri.

On doit à Baccio Valori il Giovane, homme lettré sous le régime de Ferdinand Ier de Médicis, l'aspect actuel du palais, agrandi par l'adjonction des deux maisons voisines (dont celle de gauche des Pazzi). Il commissionna Giovanni Battista Caccini pour quinze bustes en façade (1660-1664) rendant hommage aux grands hommes florentins et aux notables de son temps.

Par un autre lien familial le palais passa aux Guicciardini en 1687, qui le firent remanier par Antonio Maria Ferri au début du XVIIIe siècle.

La fille unique des Guicciardini, Virginia, épousa Giovan Gaetano Altoviti et sa famille qui le possède encore aujourd'hui lui donne son nom actuel. Il fut confié à Luca Giordano de fresquer les plafonds des deux salles.

Les bustesModifier

  Les bustes du bas.

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Claude Klotchkoff

BibliographieModifier

  • Jean-Claude Klotchkoff, Florence, éditions Marcus, 2006, p. 80
  • (it) Daniela Smalzi, Palazzo dei Visacci, Polistampa, 2012 (ISBN 978-88-596-1120-2)
  • (it) Filippo, le propre fils de Baccio Valori, Termini di mezzo rilievo e di intera dottrina fra gli archi di casa Valori.
  • (it) Nicola Iannelli, Mario Pagni, Il palazzo e il tempio. Palazzo Altoviti a Firenze. Storia e simbologie, Betti editrice, Sienne, 2012 (ISBN 978-88-7576-241-4)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :