Ouvrir le menu principal

Palais Menchikov
Image illustrative de l’article Palais Menchikov
Le palais Menchikov sur la Néva
Nom local Меншиковский дворец
Période ou style baroque pétrovien
Architecte Giovanni Maria Fontana
Début construction 1710
Propriétaire initial Alexandre Danilovitch Menchikov
Destination actuelle Palais de la Culture et musée
Coordonnées 59° 56′ 21″ nord, 30° 17′ 45″ est
Pays Drapeau de la Russie Russie
Localité Saint-Pétersbourg

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Palais Menchikov

Le palais Menchikov (en russe : Меншиковский дворец) est un palais de style baroque pétrovien à Saint-Pétersbourg.

Situé le long de la Grande Neva, sur l'île Vassilievski, en face du quai des Anglais sur l'autre rive, il fut le premier bâtiment en pierre et l'un des premiers palais de la ville[1]. Depuis 1981, il est utilisé comme une annexe du musée de l'Ermitage.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le palais[2] a été fondé en 1710 pour être la résidence du gouverneur général Alexandre Danilovitch Menchikov et construit par l'architecte italiens Giovanni Maria Fontana, et, plus tard, par l'architecte allemand Gottfried Schädel. Il a été ouvert en 1711, mais la construction a continué jusqu'en 1727 (assisté par Domenico Trezzini, Bartolomeo Rastrelli, Georg Johann Mattarnovy et Jean-Baptiste Le Blond), lorsque Menchikov avec sa famille a été exilé en Sibérie et ses biens confisqués.

En 1731, les corps des Cadets ont occupé les bâtiments du palais et les résidences voisines.

À la fin du XIXe siècle, le palais Menchikov a été restauré et est devenu le musée du Corps. En 1924, ses collections ont été déplacées à l'Ermitage et d'autres musées. De 1956 à 1981, le palais Menchikov a été restauré et a été ouvert au public comme une branche du musée de l'Ermitage avec une collection d'art russe de la fin du XVIIe-début du XVIIIe siècle.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Berelowitch 1996, p. 92.
  2. Il existe un autre « palais Menchikov », construit à la même époque pour le même propriétaire, mais situé à Orianenbaum, aujourd'hui Lomonossov.

BibliographieModifier

  • Histoire de Saint-Pétersbourg, Paris, Fayard, coll. « Histoire des grandes villes du monde », , 480 p. (ISBN 978-2-21359601-3)

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier