Ouvrir le menu principal

Painkiller (album de Judas Priest)

album de Judas Priest
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Painkiller.
Painkiller

Album de Judas Priest
Sortie 3 septembre 1990
Enregistré janvier - mars 1990
Studio Miraval, Correns, Var, France
Wisseloord Studios, Hilversum, Pays-Bas
Durée 46:29 (durée originale)
55:11 (avec les pistes bonus de 2001)
Genre Heavy metal
Producteur Chris Tsangarides & Judas Priest
Label CBS Records, Columbia Records
Critique

Albums de Judas Priest

Singles

  1. Painkiller
    Sortie : septembre 1990
  2. Touch of Evil
    Sortie : mars 1991

Painkiller est le douzième album studio du groupe anglais de heavy metal traditionnel Judas Priest. Il est sorti le 3 septembre 1990 sur le label CBS Records en Europe et Columbia Records en Amérique du Nord et fut produit par Chris Tsangarides et le groupe. Une version remasterisée agrémentée de deux titres, un inédit et un en public est sortie en 2001.

Sommaire

HistoriqueModifier

C'est aussi le premier album du groupe avec Scott Travis comme batteur, à la suite du départ de Dave Holland. Cet album a été enregistré au studio Miraval, à Correns, en France, au début des années 1990, et complèté et mixé au studio Wisseloord, à Hilversum, aux Pays-Bas. Les premières éditions LP, cassettes et CD sont sortis le 3 septembre 1990. Une édition remasterisée du CD a été produite en mai 2001. L'album a reçu la nomination en tant que Grammy Award de la meilleure prestation metal le 20 février 1991, lors de la 33e édition des Grammy Awards.

Succédant aux faibles ventes de l'album Ram It Down, qui avait été une tentative de réconciliation avec les fans après l'expérimental Turbo, Judas Priest est retourné à son style plus classique des années 1970 tout en empruntant les techniques modernes de speed metal, ce qui entraina les acclamations du public. L'album est vu comme un disque fondateur du speed metal et il influença fortement les groupes européens de power metal comme Gamma Ray et Primal Fear.

Après la tournée qui a suivi cet album, le chanteur Rob Halford a quitté le groupe, tout en maintenant un contact avec les membres de Judas Priest tout au long des années 1990.

Ce départ était dû aux tensions de plus en plus fortes au sein du groupe, généralement attribuées à l'homosexualité de Rob Halford, bien que celle-ci n'eût pas une influence si importante. Pendant la tournée, à Toronto, Rob eut un accident avec sa moto Harley-Davidson sur la scène, ce qui participa à la séparation du groupe. Le chanteur voulut créer un nouveau groupe, Fight, et réussit à quitter légalement Judas Priest pour pouvoir être autorisé à vendre ses futures productions. Les autres membres ont déclaré que Judas Priest n'existerait plus après le départ de Rob Halford. Cependant, ils se réunirent 5 ans après, avec le chanteur Tim "Ripper" Owens.

Cet album se classa à la 26e place du Billboard 200 aux États-Unis et dans les charts britanniques. Il obtint sont meilleur classement en Allemagne (#7) et sera certifié disque d'or au Canada et aux USA.

The PainkillerModifier

Le Painkiller (que l'on peut traduire, dans le contexte par "le tueur de vices", la traduction littérale étant analgésique ou calmant) fait partie d'une série de héros créés par Judas Priest. Le Painkiller est décrit comme un messie de métal envoyé sur Terre pour détruire les démons et sauver l'humanité de la destruction. Le Painkiller est inspiré par l'ange déchu de la pochette de l'album Sad Wings of Destiny que Judas Priest a enregistré à ses débuts. On le retrouve aussi sur les pochettes des albums Angel of Retribution et Redeemer of Souls.

Le trait le plus marquant du Painkiller, en plus de son corps de métal, est qu'il conduit le "metal monster", une moto avec un dragon en tant que châssis et deux scies circulaires à la place des roues.

Le dessin de la pochette est l'œuvre du dessinateur/illustrateur anglais Mark Wilkinson.

Liste des titresModifier

Tous les titres ont été composés par Glenn Tipton, Halford et Downing sauf "A Touch of Evil" par Tipton, Halford, Downing et leur producteur Chris Tsangarides)

  1. "Painkiller" – 6:06
  2. "Hell Patrol" – 3:37
  3. "All Guns Blazing" – 3:58
  4. "Leather Rebel" – 3:35
  5. "Metal Meltdown" – 4:48
  6. "Night Crawler" – 5:45
  7. "Between the Hammer & the Anvil" – 4:49
  8. "A Touch of Evil" – 5:45
  9. "Battle Hymn" – 0:58
  10. "One Shot at Glory" – 6:49

2001 Bonus TracksModifier

Painkiller a été remasterisé en 2001, et deux chansons ont été rajoutées, une inédite, "Living Bad Deams" et une édition live de "Leather Rebel".

  1. "Living Bad Dreams" – 5:21
  2. "Leather Rebel" (Live at the Fondation Forum, los Angeles, 13 septembre 1990) – 3:39

DiversModifier

  • La chanson Painkiller a été reprise par le groupe de death metal Death sur leur album The Sound of Perseverance. Elle a été aussi reprise par le groupe de metal progressif Angra, sur l'EP Freedom Call et sur le live Holy Live.
  • Le groupe de hard rock suisse Krokus a sorti un album du même nom en 1978, et le groupe de glam hard punk'n'roll suédois Backyard Babies a intitulé ainsi une chanson de son album Making Enemies is Good (2001).
  • Deux clips ont été tournés pour leurs deux singles Painkiller et A Touch of Evil.
  • Les chansons Painkiller et Leather Rebel et One Shot at Glory sont toutes les trois présentes dans le jeu vidéo Brütal Legend, œuvre axée vers l'univers du heavy metal. La première illustre le combat contre le boss final et les deux autres sont disponibles dans la soundtrack du jeu.
  • Dans le film Wayne's World, Garth possède le poster de la pochette du disque au-dessus de son lit.
  • La chanson Painkiller est présente dans le jeu vidéo Rocksmith 2014 (Ubisoft) en tant que chanson supplémentaire à acheter avec Breaking The Law et Living After Midnight.
  • Le personnage de la pochette a servi d'inspiration à celui interprété par Nicolas Cage dans le film Ghost Rider.

MusiciensModifier

Charts et certificationsModifier

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
  Allemagne[1] 14 semaines 7e
  Autriche[1] 2 semaines 22e
  Canada[2] 8 semaines 29e
  États-Unis[3] 20 semaines 26e
  Norvège[1] 2 semaines 19e
  Nouvelle-Zélande[1] 2 semaines 27e
  Royaume-Uni [4] 2 semaines 26e
  Suède[1] 3 semaines 19e
  Suisse[1] 9 semaines 14e
Certifications
Pays Certification Ventes Date
  Canada[5]   Or 50 000 + 20/11/1990
  États-Unis [6]   Or 500 000 + 02/01/1991

RéférencesModifier

NoteModifier