P3HT

composé chimique

poly(3-hexylthiophène-2,5-diyl)
Poly(3-hexylthiophene-2,5-diyl).svg
Structure du P3HT
Identification
No CAS 108568-44-1
ChEBI 60619
Propriétés chimiques
Formule C10H18Sunité C10H14S
Masse molaire[1] 170,315 ± 0,014 g/mol
C 70,52 %, H 10,65 %, S 18,83 %,
Propriétés physiques
fusion 238 °C
Précautions
SGH[2]
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Attention
H315, H319, H335, P261, P305, P338 et P351

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

On appelle P3HTpoly(3-hexylthiophène), voire poly(3-hexylthiophène-2,5-diyl) — un polymère semi-conducteur de type p (donneur d'électrons). Structurellement, il appartient aux polythiophènes et est activement étudié dans le cadre de la conception de diodes électroluminescentes organiques[3] et de cellules photovoltaïques en polymères performantes en mélangeant le P3HT avec un accepteur d'électrons pour avoir la conversion photovoltaïque, notamment avec le PCBM (matériau de type n)[4], des nanotubes de carbone ou des nanoparticules métalliques.

La régiorégularité est un paramètre structurel déterminant des polythiophènes, qui conditionne largement leurs propriétés électroniques[5] ; le P3HT régiorégulier est l'espèce moléculaire qui offre la meilleure mobilité des trous, et qui est donc utilisée pour réaliser des transistors à effet de champ ou des composants photovoltaïques organiques.

RéférencesModifier

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b SIGMA-ALDRICH
  3. (en) M. Valadares, I. Silvestre, H. D. R. Calado, B. R. A. Neves, P. S. S. Guimarães et L. A. Curya, « BEHP-PPV and P3HT blends for light emitting devices », Materials Science and Engineering: C, vol. 29, no 2,‎ , p. 571-574 (DOI 10.1016/j.msec.2008.10.006, lire en ligne, consulté le )
  4. (en) P. Vanlaeke, A. Swinnen, I. Haeldermans, G. Vanhoyland, T. Aernouts, D. Cheyns, C. Deibel, J. D’Haen, P. Heremans, J. Poortmans et J. V. Manca, « P3HT/PCBM bulk heterojunction solar cells: Relation between morphology and electro-optical characteristics », Solar Energy Materials and Solar Cells, vol. 90, no 14,‎ , p. 2150-2158 (DOI 10.1016/j.solmat.2006.02.010, lire en ligne, consulté le )
  5. (en) Mathieu Urien, Loïc Bailly, Laurence Vignau, Eric Cloutet, Anne De Cuendias, Guillaume Wantz, Henri Cramail, Lionel Hirsch et Jean-Paul Parneix, « Effect of the regioregularity of poly(3-hexylthiophene) on the performance of organic photovoltaic devices », Polymer International, vol. 57, no 5,‎ , p. 764-769 (DOI 10.1002/pi.2407, lire en ligne, consulté le )

Articles liésModifier

Liens webModifier

  • La Feuille Rouge (CEA) : De l'ordre dans les polymères semi-conducteurs – P3HT : de grandes espérances. (page consultée le 12/06/2009)