Pétition de principe

Une pétition de principe (en latin scolastique petitio principii) est, en logique, un raisonnement fallacieux dans lequel on suppose dans les prémisses de la proposition ce qu'on doit prouver. Le locuteur utilise ainsi, comme un élément de son argumentation, la conclusion à laquelle il souhaite aboutir.

Dès lors, la conclusion de la pétition de principe se confond avec tout ou partie des prémisses.

L'argument circulaire est une pétition de principe, mais la réciproque n'est pas vraie.[pourquoi ?]

ExemplesModifier

Parmi les arguments sur l'existence de Dieu, celui de la Révélation est une pétition de principe, l'existence de Dieu est prouvée par l'existence de sa parole qui l'implique déjà[1].

En décembre 2019, la déclaration du haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, devant l’Assemblée nationale, « Tout mon parcours prouve mon souci de transparence et de respect des lois », est une pétition de principe selon le politologue Clément Viktorovitch[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Philip A. Pecorino Chapter 3: Philosophy of Religion Proofs for the Existence of God Argument from Revelation
  2. Clément Viktorovitch, « Joutes verbales à l'Assemblée », émission télévisée Clique, 12 décembre 2019

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :