Ouvrir le menu principal

Historique du parcours européen de l'AS Monaco

liste d'un projet Wikimedia
(Redirigé depuis Périple Rouge et Blanc)
Parcours européen
de l'AS Monaco FC
Palmarès et résultats notables
Finale Ligue des champions 2004
Vainqueurs de Coupe 1992
Demi-finale Ligue des champions 1994, 1998 et 2017
Vainqueurs de Coupe 1990
Coupe UEFA 1997
Quart de finale Ligue des champions 1989 et 2015
Huitième de finale Ligue des champions 1964 et 2005
Vainqueurs de Coupe 1993
Coupe UEFA 1991, 1999 et 2000
Matchs joués[1] 187 (80V, 45N, 62D)
Plus large victoire[1] Drapeau : Angleterre Swansea City (8-0)
Plus large défaite[1] Drapeau : Belgique Club Bruges (0-4)
Meilleur buteur[1] Drapeau : Nigeria Victor Ikpeba (14)
Participations aux compétitions UEFA
Ligue des champions[2] 15
Coupe des coupes 6
Ligue Europa[3] 10

Dernière mise à jour : 21 janvier 2018.

L'histoire de l'AS Monaco en coupe d'Europe débute en Ligue des Champions en 1961. Le club parvient à se qualifier quelques fois dans les années 1970 avant de devenir un participant régulier à partir des années 1980 aux compétitions européennes de l'UEFA. Le club atteint dans les années 1990 les demi-finales de plusieurs compétitions et parvient même en finale lors de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1991-1992, battu de deux buts par les Allemands du Werder Brême.

En 2004, après plusieurs demi-finales non abouties, l'AS Monaco atteint et perd 3-0 la finale de la Ligue des champions 2004 face au FC Porto, en ayant éliminé cette même année le Real Madrid ou encore Chelsea.

Un temps tombé dans l'oubli, les rouges et blancs font leur retour sur la scène européenne en 2014 en atteignant les quarts de finale de la compétition.

Sommaire

Repères historiquesModifier

Participations constantes mais sans succès (1961-1988)Modifier

Champion de France en 1961, l'AS Monaco vie sa première aventure européenne et rencontre les Glasgow Rangers en tour préliminaire de la Coupe des clubs champions européens de 1962. En 1964, les asémistes atteignent leur premier huitième de finale européen face à l'Inter Milan.

Ils participent ensuite de façon plus régulière aux coupes européennes à partir du début des années 80. Ils jouent ainsi la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1975, 1981 et 1986. Ils sont également présent en Coupe UEFA en 1980, 1982 et 1985 et en Coupe des clubs champions européens en 1979 et 1983 sans pour autant parvenir à franchir le stade des huitièmes de finale.

Quelques épopées : finale et demi-finales (1988-2003)Modifier

En 1989, l'ASM est engagé en Coupe des clubs champions européens et va parvenir aux quarts de finale de la compétition pour la première fois de leur histoire après avoir battu les Islandais du Valur Reykjavik et les Belges du FC Bruges. Ils seront battus par Galatasaray (1-2 sur l'ensemble de deux matchs).

L'année d'après, en 1990, le club de la principauté ira jusqu'en demi-finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, en éliminant le CF Belenenses, le BFC Dynamo Berlin et Valladolid. Ils seront évincés de la compétition par la Sampdoria (2-4). En 1991, le club atteint les huitièmes de la Coupe UEFA.

Le club de la principauté se hisse jusqu'en finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de 1992 après avoir éliminé successivement Swansea City, l'IFK Norrköping, l'AS Rome et Feyenoord Rotterdam. Le club dispute sa première finale européenne au Stade de Luz. Alors entrainé par Arsène Wenger, l'ASM est défait 2-0 par le club allemand du Werder Brême sur des buts de Klaus Allofs et Wynton Rufer.

Par la suite, ils n'iront qu'en huitièmes de finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1993. Mais, en 1994, les Monégasques décrocheront un demi-finale en Ligue des champions, la première de leur histoire, perdue face à l'AC Milan (0-3). Qualifié pour la Coupe UEFA en 1996 et 1997, ils atteindront également le stade des demies, échouant à nouveau contre un club milanais, ici l'Inter Milan, battus 3 à 2. En 1998, le club atteint à nouveau les demies de la Ligue des champions, éliminant notamment Manchester United. Ils seront battus par un autre club italien, la Juventus de Turin avec un total de 6 à 4 sur les deux matchs.

En 1999 et en 2000, le club ira jusqu'en huitième de finale la Coupe UEFA, éliminés respectivement par l'Olympique de Marseille et le RCD Majorque. En 2001, à nouveau engagé en Ligue des champions, le club de la principauté ne parvient pas à sortir de la phase de poule du groupe D, pourtant peu relevé avec comme seul poids lourd le vainqueur de la dernière Coupe UEFA, Galatasaray, les autrichiens du SK Sturm Graz et les écossais du Glasgow Rangers. Le club n'ira ensuite plus en Europe avant la saison 2003-2004.

Première finale de Ligue des champions (2003-2004)Modifier

Phase de groupeModifier

Après avoir terminé 2e du championnat en 2003 à un point de Lyon, l'AS Monaco retrouve la Ligue des champions. Le tirage au sort du premier tour est jugé à l'époque très difficile avec des équipes expérimentées, à savoir le PSV Eindhoven, l'AEK Athènes et le Deportivo La Corogne.

Lors du premier match, Monaco se déplaçait à Eindhoven. Dès la 31e minute, Rothen, sur un coup-franc côté gauche, adresse une passe décisive à Morientes qui place le ballon au fond des filets sur une tête plongeante. À la 56e minute, c'est Édouard Cissé qui trompe le gardien du PSV sur une récupération au milieu de terrain et après un appui sur Morientes. La réduction du score sur un coup franc de Wilfred Bouma à la 65e minute n'y changera rien, l'ASM remporte son premier match à l'extérieur 2-1 et signe ainsi la première victoire française sur le terrain d'Eindhoven. Dans le même temps, La Corogne fait match nul à Athènes un but partout.

Quinze jours plus tard, Monaco reçoit l'AEK. Dès la 23e, le capitaine Ludovic Giuly ouvre le score d'une demi-volée sur un centre de Patrice Évra. Cinq minutes plus tard Morientes, double la mise sur un corner de Rothen dans un premier temps propulsé sur la transversale par Sébastien Squillaci. À la 56e minute Morientes réitère sur corner. Et c'est Dado Prso qui enfonce le clou à la 86e. Le score est sans appel ; 4-0. Dans l'autre match le Deportivo s'est défait du PSV ; 2-0.

En déplacement à La Corogne, dans un match fermé, l'ASM se fait surprendre à la 83e par Tristan, défaite 1-0. Dans le même temps, Eindhoven gagnait 1-0 sur la pelouse de l'AEK Athènes.

Les matchs retours débutent, et Monaco a d'ores et déjà l'occasion de prendre sa revanche sur La Corogne. Le club espagnol, pourtant meilleure défense de Liga, nouvelle grosse écurie, parmi les favoris à la victoire finale, va vivre la pire humiliation de son histoire. Au bout de deux minutes Rothen ouvre le score d'un tir lobé. À la 11e minutes, Giuly dribble le gardien sur un lancement de Lucas Bernardi et double la mise. Sur deux coups de pieds arrêtés de Rothen, Prso marque à la 26e et à la 30e. À la 39e Tristan réduit l'écart. Prso lui répond à la 47. Plasil marque une minute plus tard, et Scaloni lui répond pour la Corogne. À la 49e, Prso inscrit son quatrième but de la soirée pour Monaco. Cissé conclut la marque à la 67e pour l'ASM. Au cours d'un match complètement fou, Monaco l'emporte 8-3, pendant que le PSV s'impose 2-0 face à Athènes.

Monaco qui reçoit ensuite le PSV, ouvre le score par Morientes à la suite d'un corner à la 34e. Le PSV égalise à la 84e par Vennegoor. Dans l'autre match le Deportivo gagne trois zéro face à Athènes qui n'a toujours pas gagné un match.

Grâce à son énorme différence de but, Monaco est quasiment qualifié en arrivant sur le terrain de l'AEK. Dans ce match, aucune des deux équipes ne parviendra à marquer. Le PSV bat la Corogne 3-2, mais ne parvient pas à se qualifier.

L'ASM termine alors premier de son groupe devant le Deportivo la Corogne et se qualifie pour les huitième de finale, tout comme Lyon. Marseille, troisième club français en lice, est reversé en Coupe de l'UEFA.

De Moscou à Chelsea, des huitièmes aux demiesModifier

L'AS Monaco tombe contre le club russe du Lokomotiv Moscou en huitième de finale. Le tirage au sort parait clément à première vue. Monaco se rend à Moscou en plein mois de février dans des conditions difficiles. Cueilli à froid, Monaco se fait surprendre, Izmailov ouvre le score à la 32e et Maminov double la mise à la 59e. L'ASM doit se contenter de réduire l'écart par Morientes à la 69e. Monaco s'incline avec les honneurs, mais a manqué d'encaisser un troisième but en fin de match, ce qui aurait compliqué les choses.

Au début du match retour, Monaco est éliminé de la Ligue des champions. Prso rate un penalty, détourné par le gardien russe. À l'heure de jeu, le score est toujours de 0-0, quand soudain après un cafouillage dans la surface avec Adebayor, Prso marque du gauche et délivre son équipe. Le score ne bougera plus et Monaco sera qualifié pour les quarts de finale.

Le tirage au sort désigne les galactiques du Real Madrid, à l'époque de Zidane, Beckham ou encore Roberto Carlos comme futurs adversaires des rouges et blancs.

Le match aller se déroule au Stade Santiago Bernabéu à Madrid. Dès les première minutes, le Real prend le jeu à son compte. Après de nombreuses occasions, et après avoir heurté le montant, le score est toujours de 0-0 alors que la mi-temps approche. C'est alors que Sébastien Squillaci sur un cafouillage dans la surface ouvre le score d'un tacle glissé à la 43e. Monaco mène un zéro à la pause, contre le cours du jeu. La deuxième période débute à peine que Helguera égalise sur un corner tiré par Beckham. À la 70e, Zidane reprend une frappe de Figo stoppée par Roma. Deux-un pour le Real. Le but est accordé alors que Zidane était pourtant hors-jeu. Sept minutes plus tard, l'arbitre accorde un penalty au Real à la suite d'un tacle de Squillaci. Le tir de Figo est repoussé par Roma, mais le portugais parvient à reprendre de la tête et à inscrire un troisième but pour le club espagnol. Ronaldo conclut pour le Real pour la quatrième fois à la 81e, sur un service de Zidane. Morientes, prêté à Monaco par le Real, parvient à réduire l'écart deux minutes plus tard d'une tête hors de portée de Casillas. Monaco s'incline 4-2 à Madrid.

Le match retour commence sur des bases plus solides pour l'ASM qui est plutôt dominatrice. Pourtant c'est bien le Real qui ouvre le score par Raúl à la 36e. L'ASM réagit aussitôt. Giuly trompe Casillas d'une volée à l'entrée de la surface 45e. Dès la reprise, les Monégasques reprennent de plus belle. Morientes trompe ses anciens coéquipiers d'une tête piquée pleine lucarne. À la 66e, Ibarra se présente face à Roberto Carlos. Il frappe au but à l'entrée de la surface. Casillas plonge, mais Giuly surgit et détourne la frappe par une talonnade. Le gardien espagnol est battu, l'AS Monaco est qualifié. Dans le même temps, l'OL est évincé par Porto, faisant de Monaco est le dernier représentant français en Ligue des champions.

Le tirage au sort réserve une autre grosse écurie, les Blues de Chelsea. L'autre match opposera Porto à La Corogne.

Le match aller a lieu à Monaco dans un Stade Louis-II comble. Prso ouvre le score de la tête dès la 17e minute. Les Anglais réagissent par le biais de l'Argentin Crespo, qui égalise cinq minutes plus tard. À la mi-temps les deux équipes sont toujours à égalité. À la 51e minute, Makelele fait expulser Zikos. Cependant, les Monégasques ne lâchent rien et à la 77e sur une passe de Giuly, Morientes fusille le gardien de Chelsea du pied droit. L'ASM reprend l'avantage et alourdit la marque grâce à Nonda, qui marque sur son premier ballon, à la 81e, portant le score final à 3-1.

Lors du match retour, le Chelsea de Claudio Ranieri, heureux de la qualité technique de ses joueurs comme Cole, Bridge ou Lampard, font céder à deux reprises les asémistes, tout d'abord sur un splendide centre-tir du gauche de Gronkjaer dans la lucarne à (22e), puis sur ne frappe de Lampard de près, bien servi par Gudjohnsen (44e). Les Blues sont alors dans une position très favorable. Soutenue par la solidité de Roma, Monaco réagit avec Ibarra (45e) juste avant la pause. L'ASM se met à nouveau dans une bonne position. Morientes envoyait ensuite l'ASM en finale avec une nouvelle réalisation. L'ASM se qualifie et disputera sa finale contre le FC Porto, bourreau des clubs français cette saison, Marseille en première phase (3-2, 2-1) et Lyon en quart de finale (2-0, 2-2).

La finale face au FC PortoModifier

La finale se déroule le , en Allemagne, à l'Arena AufSchalke de Gelsenkirchen. Les Monégasques affrontent pour la première fois les Portugais du FC Porto et disputent leur deuxième finale européenne après 1992 et la défaite face au Werder Brême. C'est la première fois cependant que le club de la principauté atteint ce stade de la compétition en Ligue des champions.

Didier Deschamps choisit d'aligner Flavio Roma au poste de gardien de but ; Hugo Ibarra, Julien Rodriguez, Gael Givet et Patrice Evra en défense ; Edouard Cissé, Lucas Bernardi et Andréas Zikos ; et en attaque Ludovic Giuly, Fernando Morientes et Jérôme Rothen. Dès le début de jeu, l'équipe est refroidie par la blessure de Ludovic Giuly après seulement 20 minutes de jeu. La suite du match est décevante pour les asémistes. Les hommes de Didier Deschamps sont incapables de développer leur football. Dès la 39e minute, les portugais prennent l'avantage sur un but de  Carlos Alberto. Les joueurs de Mourinho prennent le fil du match et cela durera jusqu'à la fin. Ils alourdissent le score par deux fois en 5 minutes avec des buts de Deco à la 71e et de Dmitri Alenichev à la 75e. Le FC Porto s'impose sur le score important de 3-0 et soulève sa deuxième Ligue des champions, privant l'AS Monaco d'un premier sacre européen.

Retour à l'anonymat (2004-2014)Modifier

À la suite de la grande épopée de la saison 2003-2004 et la déception de la finale, l'AS Monaco entreprend un nouveau parcours en Ligue des champions en 2004-2005. Ils sortent premier de leur groupe, constitué des équipes de Liverpool, de l'Olympiakos et du Deportivo La Corogne. Ils échouent cependant en huitième de finale contre le PSV Eindhoven (1-0, 2-0).

En 2006, le club échoue en tour préliminaire à se qualifier en Ligue des champions face au Betis Séville et est reversé en Coupe UEFA. Les Monégasques finiront premier de leur groupe mais perdront en seizième de finale face au FC Bâle (1-2 sur les deux matchs).

Par la suite, le club enchaîne les mauvaises saisons en championnat et, en 2011, est relégué en Ligue 2. Après deux saisons dans les méandres de la deuxième division, le club et son nouvel investisseur, Dmitri Rybolovlev, accède de nouveau à la Ligue 1 en 2013.

Retour au premier plan (2014-)Modifier

Après une belle saison pour leur retour dans l'élite, les Monégasques terminent en dauphin du Paris Saint-Germain et se qualifient ainsi directement pour la phase de groupe de la Ligue des champions 2014-2015. Ils finissent premier d'un groupe homogène composé du Benfica Lisbonne, du Bayer Leverkusen et du Zénith Saint-Pétersbourg. En huitième de finale, le tirage au sort les place contre Arsenal. Le club s'impose à l'aller à l'Emirates Stadium 3 à 1 avec des buts de Kondogbia, Berbatov et Ferreira Carrasco côté monégasque et Oxlade-Chamberlain côté Gunners. Au retour à Louis II, Monaco est défait 2-0 mais parvient à se qualifier grâce à la différence de but marqués à l'extérieur. Le club affronte la Juventus de Turin en quart de finale et s'incline sur l'ensemble des deux matchs 1 à 0, ayant encaissé un but à l'aller en Italie, perpétuant la domination italienne sur Monaco.

Fort d'une troisième place en championnat, le club est qualifié pour le troisième tour de qualification de la Ligue des champions 2015-2016 mais ne parvient pas à se qualifier pour la phase finale échouant en barrage contre Valence. Le club dispute alors la phase de poule de la Ligue Europa 2015-2016 dans le groupe J, constitué des Belges du RSC Anderlecht, des Anglais de Tottenham et des Azerbaïdjanais de Qarabağ. Les Monégasques finissent troisième de leur poule et sont éliminés.

Qualifié à nouveau pour le troisième tour de qualification de la Ligue des champions 2016-2017, le club atteint la phase de poule en éliminant successivement Fenerbahçe puis Villarreal. En phase de poule, les asémistes affrontent le Bayer Leverkusen, Tottenham et le CSKA Moscou. L'AS Monaco finit première de son groupe et se qualifie ainsi pour les huitièmes de finale contre Manchester City.

À l'aller, les Monégasques sont défaits 5 à 3 à l'issue d'un match fou à l'Etihad Stadium. L'ASM encaisse un but de Raheem Sterling dès la 26e, mais revient au score grâce à Falcao à la 32e puis double la mise grâce à son jeune espoir Kylian Mbappé à la 40e. Au retour des vestiaires, Falcao rate un penalty, laissant passer la chance pour son équipe de prendre deux buts d'avance. Sergio Agüero égalise à la 52e avant que Falcao permette à l'ASM de reprendre l'avantage en signant un doublé à la 61e sur une belle action individuelle. Cependant, dans les 20 dernières minutes du match, le club asémiste va souffrir et prendre trois buts par Agüero à nouveau (71e), Stones (77e) et Leroy Sané (82e). Au bout de 90 minutes de folie, le club s'impose et à la lourde tâche de remonter de deux buts le club anglais mais fort de ses trois buts marqués à l'extérieur.

Lors du retour à Monaco, le club rouge et blanc entreprend de rattraper son retard dès la 8e grâce à Mbappé, puis alourdit le score à la 29e par Fabinho, se qualifiant virtuellement. Au retour des vestiaires, le club mancunien revient avec de meilleures intentions et parvient à réduire le score grâce à Sané à la 71e. Par un sursaut d'orgueil, le club de la principauté parvient à signer sa qualification par un but de la tête de Tiémoué Bakayoko à la suite d'un coup franc à la 77e.

En quart de finale, l'AS Monaco affronte le Borussia Dortmund. Le match aller se déroule sous haute tension, car le bus du Borussia Dortmund est victime d'un attentat le , obligeant les autorités de l'UEFA à reporter le match au lendemain.

Après les événements choquants de la veille et la blessure du joueur du Borussia Marc Bartra, l'AS Monaco parvient à imposer son rythme durant toute la première période, portant la marque à 2-0 à la mi-temps grâce à Mbappé (19e) et Bender contre son camp (35e). Au retour du vestiaire, le Borussia renverse la tendance du match et revient au score grâce à Dembélé (57e). Cependant, l'ASM parvient à alourdir la marque une troisième fois à nouveau grâce à Mbappé (79e), mais Kagawa réduit à nouveau le score (84e) qui sera définitif à 2-3 en faveur des asémistes.

Au retour, les Monégasques, parviennent à s'imposer à nouveau sur le score de 3 à 1, passant le score total à 6 à 3 en leur faveur. Ils mèneront au score tôt dans le match grâce à des buts de Mbappé (3e) et Falcao (17e). Au retour des vestiaires, Reus réduit l'écart (48e), sans effet puisque Germain vient clouer le suspens (82e) et envoyer l'AS Monaco en demi-finale de la Ligue des champions pour la quatrième fois de leur histoire.

Face à la Juventus de Turin, pour la troisième confrontation en Europe entre les deux clubs, les monégasques s'inclinent 2-0 sur un doublé de l'Argentin Higuaín au Stade Louis-II lors du match aller. Lors du match retour, les Italiens s'imposent sans surprise 2 à 1, Mbappé mettant cependant fin à plus de 600 minutes d'invincibilité en Ligue des champions pour l'équipe italienne.

Champion de France 2017, le club est qualifié directement pour les phases de poule de l'édition 2017-2018 de la Ligue des Champions. Le tirage au sort est plutôt favorable à Monaco qui bénéficiait d'un statut de tête de série (en tant que champion de son pays) ; l'équipe se retrouve dans une poule composée de Porto, de Besiktas et de Leipzig. Malgré l'homogénéité de ce groupe, l'AS Monaco terminera dernière de ce groupe sans gagner le moindre match et en perdant même tous ses matchs à domicile, mettant ainsi fin à sa campagne européenne 2017-2018.

Saison par saisonModifier

Coupe des clubs champions européens 1961-1962Modifier

Tour préliminaire

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   4 - 6   Glasgow Rangers 2 - 3 2 - 3

Coupe des clubs champions européens 1963-1964Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   8 - 3   AEK Athènes 7 - 2 1 - 1
*  - match aller à Nice

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Inter Milan   4 - 1   AS Monaco 1 - 0 3 - 1 *
*  - match retour à Marseille

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1974-1975Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Eintracht Francfort   5 - 2 AS Monaco   3 - 0 2 - 2

Coupe des clubs champions européens 1978-1979Modifier

Tour préliminaire

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   3 - 2   Steaua Bucarest 3 - 0 0 - 2

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Malmö FF   1 - 0   AS Monaco 0 - 0 1 - 0

Coupe UEFA 1979-1980Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Chakhtior Donetsk   2 - 3   AS Monaco 2 - 1 0 - 2

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Lokomotiv Sofia   5 - 4   AS Monaco 4 - 2 1 - 2

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1980-1981Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Valence CF   5 - 3   AS Monaco 2 - 0 3 - 3

Coupe UEFA 1981-1982Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   4 - 6   Dundee United 2 - 5 2 - 1

Coupe des clubs champions européens 1982-1983Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   0 - 2   FK CSKA Sofia 0 - 0 0 - 2 *
*  - match aller à Nice, match retour après prolongation

Coupe UEFA 1984-1985Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   3 - 4   FK CSKA Sofia 2 - 2 1 - 2

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1985-1986Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   2 - 3   Universitatea Craiova 2 - 0 0 - 3

Coupe des clubs champions européens 1988-1989Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Valur Reykjavík   1 - 2   AS Monaco 1 - 0 0 - 2

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
FC Bruges   2 - 6   AS Monaco 1 - 0 1 - 6

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   1 - 2   Galatasaray 0 - 1 1 - 1 *
*  - match retour à Cologne

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1989-1990Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
CF Belenenses   1 - 4   AS Monaco 1 - 1 0 - 3

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   1 - 1   BFC Dynamo Berlin 0 - 0 1 - 1 *

* Monaco se qualifie grâce au but marqué à l'extérieur.

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Real Valladolid   0 - 0   AS Monaco 0 - 0 0 - 0 *

* Prolongation puis tirs au but au match retour.

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   2 - 4   Sampdoria 2 - 2 0 - 2

Coupe UEFA 1990-1991Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Roda JC   2 - 6   AS Monaco 1 - 3 1 - 3

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Tchernomorets Odessa   0 - 1   AS Monaco 0 - 0 0 - 1

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Torpedo Moscou   4 - 2   AS Monaco 2 - 1 2 - 1

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1991-1992Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
  Swansea City 1 - 10   AS Monaco 1 - 2 0 - 8

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
  IFK Norrköping 1 - 3   AS Monaco 1 - 2 0 - 1

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
  AS Rome 0 - 1   AS Monaco 0 - 0 0 - 1

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
  AS Monaco 3 - 3   Feyenoord Rotterdam 1 - 1 2 - 2 *
*  Monaco se qualifie grâce au but marqué à l'extérieur.

Finale

Équipes   Werder Brême -   AS Monaco
Score 2 - 0
Date
Stade Estádio da Luz, Lisbonne
15 500 spectateurs
Arbitre   M. D'Elia
Buts 41' Klaus Allofs 1 - 0, 54' Wynton Rufer 2 - 0
Werder Brême Jürgen Rollmann - Manfred Bockenfeld, Uli Borowka, Rune Bratseth, Thomas Wolter (34' Thomas Schaaf) - Dieter Eilts, Mirko Votava, Marco Bode, Frank Neubarth (75' Stefan Kohn), Wynton Rufer, Klaus Allofs
Entraîneur : Otto Rehhagel.
AS Monaco Jean-Luc Ettori - Patrick Valéry (62' Youri Djorkaeff), Emmanuel Petit, Roger Mendy, Luc Sonor - Jérôme Gnako, Gil Rui Barros, Marcel Dib, Gérald Passi - Youssouf Fofana (59' Benjamin Clément), George Weah
Entraîneur : Arsène Wenger.

Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1992-1993Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Miedź Legnica   0 - 1   AS Monaco 0 - 1 0 - 0

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   0 - 1   Olympiakos Le Pirée 0 - 1 0 - 0

Ligue des champions 1993-1994Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   2 - 1   AEK Athènes 1 - 0 1 - 1

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   4 - 2   Steaua Bucarest 4 - 1 0 - 1

Phase de groupe : Groupe A

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
  AS Monaco   Spartak Moscou 4 - 1
  FC Barcelone   AS Monaco 2 - 0
  AS Monaco   Galatasaray 3 - 0
  Galatasaray   AS Monaco 0 - 2
  Spartak Moscou   AS Monaco 0 - 0
  AS Monaco   FC Barcelone 0 - 1
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er   FC Barcelone 10 6 4 2 0 13 3 +10
2e   AS Monaco 7 6 3 1 2 9 4 +5
3e   Spartak Moscou 5 6 1 3 2 6 12 -6
4e   Galatasaray 2 6 0 2 4 1 10 -9

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2
Milan AC   3 - 0   AS Monaco

Les demi-finales, opposant le vainqueur de chaque groupe au deuxième de l'autre groupe, se jouent en un seul match, sur le terrain du vainqueur du groupe.

Coupe UEFA 1995-1996Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   1 - 3   Leeds United 0 - 3 1 - 0

Coupe UEFA 1996-1997Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
KS Hutnik Cracovie   1 - 4   AS Monaco 0 - 1 1 - 3

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Borussia Mönchengladbach   3 - 4   AS Monaco 2 - 4 1 - 0

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   5 - 0   Hambourg SV 3 - 0 2 - 0

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Newcastle United   0 - 4   AS Monaco 0 - 1 0 - 3

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Inter Milan   3 - 2   AS Monaco 3 - 1 0 - 1

Ligue des champions 1997-1998Modifier

Phase de groupe : Groupe F

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
17 septembre 1997   Sporting Portugal   AS Monaco 3 - 0
1er octobre 1997   AS Monaco   Bayer Leverkusen 4 - 0
22 octobre 1997   AS Monaco   Lierse SK 5 - 1
5 novembre 1997   Lierse SK   AS Monaco 0 - 1
26 novembre 1997   AS Monaco   Sporting Portugal 3 - 2
10 décembre 1997   Bayer Leverkusen   AS Monaco 2 - 2
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er   AS Monaco 13 6 4 1 1 15 8 +7
2e   Bayer Leverkusen 13 6 4 1 1 11 7 +4
3e   Sporting Portugal 7 6 2 1 3 9 11 -2
4e   Lierse SK 1 6 0 1 5 3 12 -9

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   1 - 1   Manchester United 0 - 0 1 - 1 *
*  - Monaco se qualifie grâce au but marqué à l'extérieur.

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
1er avril 1998
Retour
15 avril 1998
Juventus   6 - 4   AS Monaco 4 - 1 2 - 3

Coupe UEFA 1998-1999Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
ŁKS Łódź   1 - 3   AS Monaco 1 - 3 0 - 0

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Grazer AK   3 - 7   AS Monaco 3 - 3 0 - 4

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   2 - 3   Olympique de Marseille 2 - 2 0 - 1

Coupe UEFA 1999-2000Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AS Monaco   6 - 3   St Johnstone 3 - 0 3 - 3

Deuxième tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
Widzew Łódź   1 - 4   AS Monaco 0 - 1 1 - 3

Seizième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
AEK Athènes   2 - 3   AS Monaco 2 - 2 0 - 1

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller Retour
RCD Majorque   4 - 2   AS Monaco 4 - 1 0 - 1

Ligue des champions 2000-2001Modifier

Phase de groupe : Groupe D

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
12 septembre 2000   Galatasaray   AS Monaco 3 - 2
20 septembre 2000   AS Monaco   Glasgow Rangers 0 - 1
27 septembre 2000   AS Monaco   SK Sturm Graz 5 - 0
17 octobre 2000   SK Sturm Graz   AS Monaco 2 - 0
25 octobre 2000   AS Monaco   Galatasaray 4 - 2
7 novembre 2000   Glasgow Rangers   AS Monaco 2 - 2
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er   SK Sturm Graz 10 6 3 1 2 9 12 -3
2e   Galatasaray 8 6 2 2 2 10 13 -3
3e   Glasgow Rangers 8 6 2 2 2 10 7 +3
4e   AS Monaco 7 6 2 1 3 13 10 +3

NB : Galatasaray termine devant le Glasgow Rangers grâce aux confrontations directes

Ligue des champions 2003-2004Modifier

Phase de groupe : Groupe C

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
17 septembre 2003   PSV Eindhoven   AS Monaco 1 - 2
30 septembre 2003   AS Monaco   AEK Athènes 4 - 0
21 octobre 2003   Deportivo La Corogne   AS Monaco 1 - 0
5 novembre 2003   AS Monaco   Deportivo La Corogne 8 - 3
25 novembre 2003   AS Monaco   PSV Eindhoven 1 - 1
10 décembre 2003   AEK Athènes   AS Monaco 0 - 0


Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er   AS Monaco 11 6 3 2 1 15 6 +9
2e   Deportivo La Corogne 10 6 3 1 2 12 12 0
3e   PSV Eindhoven 10 6 3 1 2 8 7 +1
4e   AEK Athènes 2 6 0 2 4 1 11 -10

NB : Le Deportivo La Corogne termine devant le PSV Eindhoven grâce aux confrontations directes

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
24 février 2004
Retour
10 mars 2004
MFK Lokomotiv   2 - 2   AS Monaco 2 - 1 0 - 1 *
*  - Monaco se qualifie grâce au but marqué à l'extérieur.

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
24 mars 2004
Retour
6 avril 2004
Real Madrid   5 - 5   AS Monaco 4 - 2 1 - 3 *
*  - Monaco se qualifie grâce au nombre de buts marqués à l'extérieur.

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
20 avril 2004
Retour
5 mai 2004
AS Monaco   5 - 3   Chelsea 3 - 1 2 - 2

EffectifModifier

Nom Naissance Nationalité sportive Poste
Gardiens de but
29 Tony Sylva 17 mai 1975   Sénégal Portier
30 Flavio Roma 21 juin 1974   Italie Portier
Défenseurs
3 Patrice Évra 15 mai 1981   France Arrière gauche
4 Hugo Ibarra 1er avril 1974   Argentine Arrière droit
19 Sébastien Squillaci 11 août 1980   France Arrière central
27 Julien Rodriguez 16 juin 1978   France Arrière central
32 Gaël Givet 9 octobre 1981   France Arrière central
35 Hassan El-Fakiri 18 avril 1976   Norvège Arrière latéral
Milieux de terrain
6 Jaroslav Plašil 5 janvier 1982   République tchèque Milieu relayeur
7 Lucas Bernardi 27 septembre 1977   Argentine   Italie Milieu récupérateur
8 Ludovic Giuly (cap.) 10 juillet 1976   France Milieu droit
14 Édouard Cissé 30 mars 1978   France Milieu relayeur
15 Andréas Zíkos 1er juin 1974   Grèce Milieu défensif
25 Jérôme Rothen 31 mars 1978   France Milieu gauche
37 Sébastien Carole 8 septembre 1982   France Milieu offensif
Attaquants
9 Dado Prso 5 novembre 1974   Croatie Avant-centre
10 Fernando Morientes 5 avril 1976   Espagne Avant-centre
18 Shabani Nonda 6 mars 1977   République démocratique du Congo Avant-centre
24 Emmanuel Adebayor 26 février 1984   Togo Avant-centre
26 Souleymane Camara 22 décembre 1982   Sénégal Avant-centre
Entraîneurs
XX Didier Deschamps 15 octobre 1968   France Entraîneur
XX Jean Petit 25 septembre 1949   France Entraîneur adjoint

FinaleModifier

Équipes   FC Porto - AS Monaco  
Score 3 – 0 (1 – 0)
Date
Stade Arena AufSchalke, Gelsenkirchen
52 000 spectateurs
Arbitre   Kim Milton Nielsen
Buts 39e Carlos Alberto 1-0, 71e Deco 2-0, 75e Dmitri Alenichev 3-0
FC Porto Vítor Baía ; Paulo Ferreira, Jorge Costa, Ricardo Carvalho, Nuno Valente ; Pedro Mendes, Francisco Costinha, Maniche ; Deco (85e Pedro Emanuel) ; Carlos Alberto (60e Dmitri Alenichev), Derlei (78e Benedict McCarthy)
Entraîneur : José Mourinho
AS Monaco Flavio Roma ; Hugo Ibarra, Julien Rodriguez, Gaël Givet (73e Sébastien Squillaci), Patrice Évra ; Édouard Cissé (64e Shabani Nonda), Lucas Bernardi, Andréas Zíkos ; Ludovic Giuly (23e Dado Prso), Jérôme Rothen ; Fernando Morientes
Entraîneur : Didier Deschamps

Ligue des champions 2004-2005Modifier

Troisième tour préliminaire

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
11 août 2004
Retour
24 août 2004
ND Gorica   0 - 9   AS Monaco 0 - 3 0 - 6

Phase de groupe : Groupe A

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
15 septembre 2004   Liverpool   AS Monaco 2 - 0
28 septembre 2004   AS Monaco   Deportivo La Corogne 2 - 0
19 octobre 2004   AS Monaco   Olympiakos 2 - 1
3 novembre 2004   Olympiakos   AS Monaco 1 - 0
23 novembre 2004   AS Monaco   Liverpool 1 - 0
8 décembre 2004   Deportivo La Corogne   AS Monaco 0 - 5
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er   AS Monaco 12 6 4 0 2 10 4 +6
2e   Liverpool 10 6 3 1 2 6 3 +3
3e   Olympiakos 10 6 3 1 2 5 5 0
4e   Deportivo La Corogne 2 6 0 2 4 0 9 -9

NB : Liverpool termine devant Olympiakos grâce à sa meilleure différence de buts dans les confrontations directes

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
22 février 2005
Retour
9 mars 2005
PSV Eindhoven   3 - 0   AS Monaco 1 - 0 2 - 0

2005-2006Modifier

Ligue des champions 2005-2006Modifier

Troisième tour préliminaire

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
9 août 2005
Retour
24 août 2005
Betis Séville   3 - 2   AS Monaco 1 - 0 2 - 2

Coupe UEFA 2005-2006Modifier

Premier tour

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
15 septembre 2005
Retour
29 septembre 2005
AS Monaco   5 - 1   Willem II Tilburg 2 - 0 3 - 1

Phase de groupe : Groupe A

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat Lieu
20 octobre 2005   Viking Stavanger   AS Monaco 1 - 0 Viking Stadion
24 novembre 2005   AS Monaco   Hambourg SV 2 - 0 Stade Louis-II
30 novembre 2005   Slavia Prague   AS Monaco 0 - 2 Evzena Rošického
15 décembre 2005   AS Monaco   FK CSKA Sofia 2 - 1 Stade Louis-II
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er   AS Monaco 9 4 3 0 1 6 2 +4
2e   Hambourg SV 9 4 3 0 1 5 2 +3
3e   Slavia Prague 4 4 1 1 2 6 8 -2
4e   Viking Stavanger 4 4 1 1 2 3 6 -3
5e   FK CSKA Sofia 3 4 1 0 3 5 7 -2

Seizième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
15 février 2006
Retour
23 février 2006
FC Bâle   2 - 1   AS Monaco 1 - 0 1 - 1

Ligue des champions 2014-2015Modifier

Phase de groupe : Groupe C

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
16 septembre 2014   AS Monaco   Bayer Leverkusen 1 - 0
1er octobre 2014   Zénith Saint-Pétersbourg   AS Monaco 0 - 0
22 octobre 2014   AS Monaco   Benfica Lisbonne 0 - 0
4 novembre 2014   Benfica Lisbonne   AS Monaco 1 - 0
26 novembre 2014   Bayer Leverkusen   AS Monaco 0 - 1
9 décembre 2014   AS Monaco   Zénith Saint-Pétersbourg 2 - 0
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er   AS Monaco 11 6 3 2 1 4 1 +3
2e   Bayer Leverkusen 10 6 3 1 2 7 4 +3
3e   Zénith Saint-Pétersbourg 7 6 2 1 3 4 6 -2
4e   Benfica Lisbonne 5 6 1 2 3 2 6 -4

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
25 février 2015
Retour
17 mars 2015
Arsenal FC   3 - 3   AS Monaco 1 - 3 2 - 0
*  - Monaco se qualifie grâce aux buts marqués à l'extérieur.

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
14 avril 2015
Retour
22 avril 2015
Juventus Turin   1 - 0   AS Monaco 1 - 0 0 - 0

2015-2016Modifier

Ligue des champions 2015-2016Modifier

Troisième tour de qualification

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
28 juillet 2015
Retour
4 août 2015
BSC Young Boys   1 - 7   AS Monaco 1 - 3 0 - 4

Barrages

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
19 août 2015
Retour
25 août 2015
Valence CF   4 - 3   AS Monaco 3 - 1 1 - 2

Ligue Europa 2015-2016Modifier

Phase de groupe : Groupe J

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
17 septembre 2015   RSC Anderlecht   AS Monaco 1 - 1
1er octobre 2015   AS Monaco   Tottenham Hotspur 1 - 1
22 octobre 2015   AS Monaco   Qarabağ Ağdam 1 - 0
5 novembre 2015   Qarabağ Ağdam   AS Monaco 1 - 1
26 novembre 2015   AS Monaco   RSC Anderlecht 0 - 2
10 décembre 2015   Tottenham Hotspur   AS Monaco 4 - 1
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er   Tottenham Hotspur 13 6 4 1 1 12 6 +6
2e   RSC Anderlecht 10 6 3 1 2 8 6 +2
3e   AS Monaco 6 6 1 3 2 5 9 -4
4e   Qarabağ Ağdam 4 6 1 1 4 4 8 -2

Ligue des champions 2016-2017Modifier

Troisième tour de qualification

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
27 juillet 2016
Retour
3 août 2016
Fenerbahçe SK   3 - 4   AS Monaco 2 - 1 1 - 3

Barrages

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
17 août 2016
Retour
23 août 2016
Villarreal CF   1 - 3   AS Monaco 1 - 2 0 - 1

Phase de groupe : Groupe E

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
14 septembre 2016   Tottenham Hotspur   AS Monaco 1 - 2
27 septembre 2016   AS Monaco   Bayer Leverkusen 1 - 1
18 octobre 2016   CSKA Moscou   AS Monaco 1 - 1
2 novembre 2016   AS Monaco   CSKA Moscou 3 - 0
22 novembre 2016   AS Monaco   Tottenham Hotspur 2 - 1
7 décembre 2016   Bayer Leverkusen   AS Monaco 3 - 0
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er   AS Monaco 11 6 3 2 1 9 7 +2
2e   Bayer Leverkusen 10 6 2 4 0 8 4 +4
3e   Tottenham Hotspur 7 6 2 1 3 6 6 0
4e   CSKA Moscou 3 6 0 3 3 5 11 -6

Huitième de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
21 février 2017
Retour
15 mars 2017
Manchester City   6 - 6   AS Monaco 5 - 3 1 - 3
*  - Monaco se qualifie grâce aux buts marqués à l'extérieur.

Quart de finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
12 avril 2017
Retour
19 avril 2017
Borussia Dortmund   3 - 6   AS Monaco 2 - 3 1 - 3

Demi-finale

Équipe 1 Score Équipe 2 Aller
3 mai 2017
Retour
9 mai 2017
AS Monaco   1 - 4   Juventus Turin 0 - 2 1 - 2

Ligue des champions 2017-2018Modifier

Phase de groupe : Groupe G

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
13 septembre 2017   RB Leipzig   AS Monaco 1 - 1
26 septembre 2017   AS Monaco   FC Porto 0 - 3
17 octobre 2017   AS Monaco   Beşiktaş JK 1 - 2
1 novembre 2017   Beşiktaş JK   AS Monaco 1 - 1
21 novembre 2017   AS Monaco   RB Leipzig 1 - 4
6 décembre 2017   FC Porto   AS Monaco 5 - 2
Place Club Pts J V N D Buts + Buts - Diff.
1er   Beşiktaş JK 14 6 4 2 0 11 5 +6
2e   FC Porto 10 6 3 1 2 15 10 +5
3e   RB Leipzig 7 6 2 1 3 10 11 -1
4e   AS Monaco 2 6 0 2 4 6 16 -10

BilanModifier

ParticipationsModifier

1e
2e
1/2
1/4
1/8
1/16
1/32
Groupes
Barrages
3e t. pré.
Années 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Coupe d'Europe / Ligue des champions Coupe des Coupes Coupe de l'UEFA / Europa League

RencontresModifier

Coupe Matchs joués Victoires Nuls Défaites Buts marqués Buts encaissés Différence Meilleure performance
Ligue des champions (C1)1 105 44 21 40 172 135 + 37 Finaliste (2004)
Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe (C2) 27 8 13 6 32 27 + 5 Finaliste (1992)
Ligue Europa (C3)2 54 28 11 15 87 64 + 23 Demi-finaliste (1997)
Total 187 80 45 62 291 226 + 65 Aucun titre

1 : Coupe des clubs champions européens jusqu'en 1992.
2 : Coupe UEFA jusqu'en 2009.

Adversaires européensModifier

ButeursModifier

Rang Nom C1 C3 C2 Total
Matchs Buts Total Matchs Buts Total Matchs Buts Ratio
no  Nat Joueur P G F P G F M B R P G F P G F M B R M B R Matchs Buts Ratio
1.   Victor Ikpeba 15 4 7 19 7 0,36 8 8 3 4 16 7 0,43 34 14 0,41
2.   Marco Simone 6 6 6 6 1,00 5 2 4 2 7 6 0,85 13 12 0,92
3.   George Weah 5 2 0,40 5 3 0,60 16 7 0,40 26 12 0,46
4.   Radamel Falcao 2 8 5 2 5 3 15 10 0,66 15 10 0,66
5.   Fernando Morientes 5 7 4 5 12 9 0,75 12 9 0,75
6.   Ludovic Giuly 11 5 2 2 16 4 0,25 9 4 4 1 13 5 0,38 29 9 0,31
7.   Dado Pršo 10 6 5 2 16 7 0,43 3 2 1 5 1 0,20 21 8 0,38
9.   David Trezeguet 6 3 3 1 9 4 0,44 8 4 3 1 12 4 0,33 21 8 0,38
8.   Thierry Henry 5 4 6 1 9 7 0,77 7 8 1 15 1 0,06 24 8 0,33
10.   Delio Onnis 1 2 1 3 1 0,33 4 4 4 4 1,00 2 1 0,50 9 6 0,66

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Seules les statistiques des compétitions UEFA sont indiquées ici.
  2. Depuis 1992, Coupe des clubs champions de 1955 à 1992.
  3. Depuis 2009, Coupe UEFA de 1971 à 2009.

Lien externeModifier