Pékin Express

Jeu télévisé d'épreuves

Pékin Express
Image illustrative de l’article Pékin Express
Logotype de la dernière saison diffusée.

Programme adapté Drapeau des Pays-Bas Peking Express
Genre Téléréalité de compétition
Création Ludo Poppe[1]
Réalisation Voir Production et organisation
Présentation Stéphane Rotenberg
(depuis la saison 1)
Participants Binômes de candidats
anonymes ou célébrités
(pour les éditions spéciales)
Narration Stéphane Rotenberg
Thème du générique Summon the Worms,
Brian Tyler
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Langue Français
Nombre de saisons 13 saisons (dont 4 spéciales)
1 en préparation
Nombre d’émissions 140 (après la saison 13)[2]
Vainqueur Voir Déroulement
Gain Jusqu'à 50 000  (saisons 1, 6 et 10)
Jusqu'à 100 000  (autres saisons)
Programme similaire Amazing Race
Production
Lieu de tournage Voir Lieux de tournage
Durée Environ h 10
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Société de production Voir Production et organisation
Diffusion
Diffusion Drapeau de la France M6
Drapeau de la BelgiqueDrapeau du Luxembourg RTL TVI ou Plug RTL
Date de première diffusion Drapeau de la France
Drapeau de la BelgiqueDrapeau du Luxembourg
Statut En cours
Public conseillé Tout public
Site web Pékin Express sur 6play.fr

Pékin Express est une émission de télévision française de téléréalité diffusée en France, sur M6 depuis le et en Belgique et au Luxembourg, sur RTL TVI ou le Plug RTL, depuis le . Elle est présentée par Stéphane Rotenberg depuis la première saison.

L'émission est adaptée de la version hollando-belge Peking Express, conçue en 2004, coproduite par VT4 et Net5.

Pour les saisons classiques, il s'agit d'une course entre plusieurs binômes, lesquels s'affrontent durant des étapes à travers différents pays. Le but est d'arriver toujours en tête pour amasser des amulettes de valeurs différentes et ainsi les cumuler pour espérer gagner jusqu'à 50 000  ou 100 000  suivant les saisons. À chaque étape un binôme risque l'élimination. Pour les éditions spéciales, le principe est généralement le même, mais elles marquent le retour de candidats ayant déjà participé à l'émission, ou de célébrités.

En , l'émission subit un coup d'arrêt. Les audiences s'étant essoufflées lors des dernières saisons, M6 décide de ne pas reconduire l'émission. Cependant, quatre ans plus tard, en 2018, la chaîne annonce le retour de l'émission pour une onzième saison.

Ce jeu télévisé peut s'apparenter à l'émission The Amazing Race qui, elle aussi, suit des binômes dans une course, mais autour du monde.

PrincipeModifier

Sont présentées ci-après les règles présentes pendant au moins trois saisons. Pour des règles n'apparaissant qu'une ou deux fois, il faut se référer à l'article de la saison concernée.

GénéralitésModifier

Des binômes s'affrontent lors d'une course. Ils ont pour seul budget un euro par jour et par personne. Ils doivent donc faire de l'auto-stop pour rallier le point d'arrivée et se faire offrir le gîte et le couvert chez l'habitant, s'ils ne veulent pas passer une nuit dehors, sans manger[3]. Les étapes sont généralement longues en termes de distance et sont donc découpées en plusieurs jours de tournage. Le but pour chaque binôme est d'arriver en pôle position à l'issue de chaque étape et ainsi amasser des amulettes de valeur différente pour espérer gagner 50 000  (saisons 1, 6 et 10) ou 100 000  (autres saisons) lors de la finale. Lorsqu'un binôme arrive en dernier, il risque l'élimination.

ÉpreuvesModifier

Épreuve d'immunitéModifier

L'épreuve d'immunité est présente depuis le premier épisode. Elle permet à plusieurs binômes de s'affronter lors d'une courte épreuve sportive, de logique, d'adresse, etc. Le binôme qui l'emporte est ainsi immunisé, et est assuré de participer à la prochaine étape. Stéphane Rotenberg symbolise cette immunité, en collant un dossard de couleur rouge sur le sac à dos des deux co-équipiers.

L' Épreuve pour l'avantageModifier

Dans chaque saisons, certaines épreuves (notamment à partir des quarts-de-finale), les épreuves d'immunités sont remplacés par des épreuves pour gagner un avantage. On peut y gagner le plus souvent possible une extra-amulette ou encore le drapeau rouge.

Le panneau voiture interditeModifier

Mis en place depuis le retour de l'émission en 2018 (saison 11), et présent à chaque saison depuis, ce panneau peut être positionné à différents endroits durant la course. Dès que les candidats le voient, ils doivent immédiatement descendre de voiture, pour prendre le nouveau moyen de locomotion imposé par la production (par exemple : un kayak, un vélo, un tuk-tuk, un pédaloetc.)[4],[5],[6],[7].

Duel finalModifier

Mis en place depuis le retour de l'émission en 2018 (saison 11), et présent à chaque saison depuis, il permet au binôme arrivé dernier de l'étape, de ne pas être forcement éliminé. Il choisit parmi les autres binômes arrivés avant lui (sauf les premiers et les immunisés), lequel il veut affronter. Deux candidats (un par binôme) partent alors pour un court circuit, au cours duquel est proposée une mission à réaliser. S'ils la réussissent, ils peuvent revenir à leur point de départ. Le premier des deux candidats à retrouver Stéphane Rotenberg et son coéquipier, qualifie son binôme pour la semaine suivante. Celui arrivé après, fait ouvrir l'enveloppe noire à son binôme[4],[5],[6].

La balise infernaleModifier

Cette règle est présente entre la saison 5 et la saison 11. Le principe en est simple : de manière aléatoire, la balise d'un binôme peut sonner. À cet instant, les candidats sont immobilisés pour 15 min[8],[9].

Le quizz expressModifier

Présent depuis 2019 et la saison 12, il remplace la règle de la balise infernale. Durant l'étape où il est mis en place, dès qu'un binôme monte en voiture, il doit demander au chauffeur de mettre la radio sur une certaine fréquence. À intervalles réguliers, Stéphane Rotenberg intervient pour poser des questions aux candidats. S'ils y répondent bien, ils peuvent rester dans le véhicule, mais au contraire, s'ils se trompent, ils doivent descendre immédiatement de la voiture pour un chercher une autre[4],[10].

La contrainteModifier

Apparus lors de la saison 6, où les équipes avait la contrainte du chauffeur (Chauffeur sans moustache), elle est ré-apparue à plusieurs reprises lors des saison 8, saison 9 et saison 11. Pour différentes contraintes, notamment celle du véhicule avec une plaque d'immatriculation qui devait comporter un chiffre bien spécifique lors de la saison 8, et un modèle de voiture bien spécifique pour la saison 11. Puis, la contrainte du chauffeur lors de la saison 9, où les équipes ne pouvait monter dans un véhicule qu'avec un chauffeur ayant un prénom ou un nom de famille commençant par U, S ou A.

ObjetsModifier

Le drapeau rougeModifier

Seule règle conservée depuis la première saison, le binôme qui l'a en sa possession peut flaguer ses concurrents dès qu'il les croise. À cet instant, le binôme visé doit s'arrêter pendant 15 min[4].

Le drapeau noirModifier

Présent depuis la saison 4, il rétrograde automatiquement d'une place le binôme qui l'a en sa possession lors de l'arrivée. Pour s'en débarrasser, les binômes doivent en croiser un autre et leur transmettre[11]. Depuis la saison 12, ceux l'ayant à l'arrivée sont directement envoyés au duel final[4].

L'enveloppe noireModifier

Présente sur toutes les saisons depuis la quatrième (sauf la treizième), elle indique au binôme arrivé en dernier s'il est éliminé ou non. En effet, cachetée avant le début de la course, elle peut contenir la mention Éliminatoire ou Non éliminatoire. La première signifie que le binôme est éliminé, puisque l'étape était éliminatoire ; la deuxième permet au binôme de rester dans la course, puisque l'étape était non éliminatoire, mais elle leur donne un gros handicap pour l'étape suivante. L'enveloppe n'est ouverte qu'à la fin de l'étape[4].

SaisonsModifier

DéroulementModifier

Saisons Parcours Nombre de
binômes
Diffusion française Vainqueurs
Pays traversés Binôme Gain
1 Pékin Express : La Route du Transsibérien   France
  Russie
  Mongolie
  Chine
11 Du au Fathi et Médi 31 000 
2 Pékin Express : La Route de l'Himalaya   Chine
  Népal
  Inde
Du au Nadine et Sylvie 52 000 
3 Pékin Express : La Route des Incas   Brésil
  Bolivie
  Pérou
10 Du au Gérard et Cédric 46 000 
4 Pékin Express : La Route des dragons   Viêt Nam
  Cambodge
  Laos
  Thaïlande
  Indonésie
Du au Albert et Laurence 100 000 
5 Pékin Express : La Route du bout du monde   Équateur
  Chili
  Argentine
Du au Cécilia et Matthieu 69 000 
6 Pékin Express : Duos de choc
(édition spéciale)
  Inde 6 Du au Taïg Khris et Chloé 30 000 
(pour l'UNICEF)
7 Pékin Express : La Route des grands fauves   Égypte
  Kenya
  Tanzanie
  Lesotho
  Afrique du Sud
10 Du au Jean-Pierre et François 7 000 
8 Pékin Express : Le Passager mystère
(édition spéciale)
  Corée du Sud
  Philippines
  Australie
8 Du au Ludovic et Samuel 100 000 
9 Pékin Express : Le Coffre maudit   Cuba
  Mexique
  États-Unis
Du au Salim et Linda 74 220 
10 Pékin Express : À la découverte des mondes inconnus
(édition spéciale)
  Birmanie
  Inde
  Bhoutan
  Sri Lanka
Du au Caroline et Sabrina 47 495 
11 Pékin Express : La Course infernale   Malaisie
  Philippines
  Japon
9 Du au Christina et Didier 98 700 
12 Pékin Express : La Route des 50 volcans   Guatemala
  Costa Rica
  Colombie
8 Du au Laëtitia et Aurélie 100 000 
13 Pékin Express : Retour sur la route mythique
(édition spéciale)
  Russie
  Chine
7 Du au Julie et Denis 100 000 
14 Non encore connu.   Ouganda
  Éthiopie
  Émirats arabes unis
Tournage arrêté en raison de la pandémie de Covid-19[12].

DétailsModifier

1re saison : La Route du TranssibérienModifier

 
L'arrivée de cette saison se fait à la tour du tambour à Pékin.

Pour cette première saison, les 10 binômes en compétition empruntent la Route du Transsibérien, en passant notamment par la France, la Russie, la Mongolie ou encore la Chine[3]. Ils parcourent près de 10 000 km en 45 jours[13]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) à Paris, au pied de la Tour Eiffel[3], et l'arrivée se fait à la tour du tambour de Pékin.

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [14] au [14]. Tous les épisodes sont diffusés en access prime-time, les dimanches à 18 h 50, sauf la finale qui est diffusée en prime-time un samedi à 20 h 50[14]. Elle n'a pas été diffusée en Belgique et au Luxembourg.

C'est le binôme d'amis composé de Fathi et Medi qui remporte cette première édition. Ils empochent 31 000 , sur les 50 000  mis en jeu[13].

2e saison : La Route de l'HimalayaModifier

 
Le Temple du Ciel de Pékin accueille le départ de la course.

Pour cette deuxième saison, les 10 binômes en compétition empruntent la Route de l'Himalaya, en passant notamment par la Chine, le Népal et l'Inde[15]. Ils parcourent près de 10 000 km en 45 jours[15]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) dans les rues de Pékin, puis au Temple du Ciel, et l'arrivée se fait dans les studios de Bollywood, à Bombay.

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [16] au [17]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les mardis à 20 h 50[18]. Elle n'a pas été diffusée en Belgique et au Luxembourg.

C'est le binôme de cousines composé de Nadine et Sylvie qui remporte cette deuxième édition. Elles empochent 52 000 , sur les 100 000  mis en jeu[19].

3e saison : La Route des IncasModifier

 
Stéphane attend les candidats à la plaza de Acho pour l'arrivée.

Pour cette troisième saison, les 10 binômes en compétition empruntent la Route des Incas, en passant notamment par le Brésil, la Bolivie et le Pérou[20]. Ils parcourent près de 8 000 km en 45 jours[20]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) à Rio de Janeiro, au pied de la statue du Christ Rédempteur[20], et l'arrivée se fait à la plaza de Acho, de Lima.

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [21] au [22]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les mardis à 20 h 50[21]. Elle n'a pas été diffusée en Belgique et au Luxembourg.

C'est le binôme père et fils Gérard et Cédric qui remporte cette troisième édition. Ils empochent 46 000 , sur les 100 000  mis en jeu[23].

4e saison : La Route des dragonsModifier

 
Le départ de cette est donné dans la baie d'Hạ Long.

Pour cette quatrième saison, les 10 binômes en compétition empruntent la Route des dragons, en passant notamment par le Viêt Nam, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande et l'Indonésie[24]. Ils parcourent près de 8 000 km en 35 jours[24]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) dans la baie d'Hạ Long, et l'arrivée se fait au Lotus Garden Café, à Ubud sur l'île de Bali[24].

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [25] au [26]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les vendredis à 20 h 40[26]. En Belgique et au Luxembourg, elle est diffusée sur le Plug RTL, du [27] au [réf. souhaitée], tous les mercredis à 20 h 40[27].

C'est le binôme d'amoureux composé d'Albert et Laurence qui remporte cette quatrième édition. Ils empochent le gain maximal, soit 100 000 [28].

5e saison : La Route du bout du mondeModifier

 
L'arrivée de cette saison se fait au glacier Martial, à Ushuaïa.

Pour cette cinquième saison, les 10 binômes en compétition empruntent la Route du bout du monde, en passant notamment par l'Équateur, le Chili et l'Argentine[29]. Ils parcourent près de 10 000 km en 45 jours[29]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) sur la ligne de l'équateur, dans la forêt amazonienne[30], et l'arrivée se fait sur le glacier Martial, à Ushuaïa[29].

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [31] au [32]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les mardis à 20 h 45[31]. Elle n'a pas été diffusée en Belgique et au Luxembourg.

C'est le couple de sportifs Cécilia et Matthieu qui remporte cette cinquième édition. Ils empochent 69 000 , sur les 100 000  mis en jeu[33].

6e saison : Duos de choc (édition spéciale)Modifier

 
Le Bharathi Park de Pondichéry sert de lieu d'arrivée de cette sixième édition.

Pour cette sixième saison (la première édition spéciale), les 6 binômes en compétition s'affrontent et forment des Duos de choc, en Inde[34]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) au pied de l'Himalaya, à Bhatwari, et l'arrivée se fait au Bharathi Park, à Pondichéry.

Cette saison est une édition spéciale, car quasi tous les binômes sont composés de célébrités ayant un lien entre elles[35].

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [36] au [37]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les samedis à 20 h 40[36]. En Belgique et au Luxembourg, elle est diffusée sur RTL TVI, du [38] au [réf. souhaitée], tous les mardis à 22 h pour les premiers épisodes[38], puis les samedis pour les épisodes suivants[39].

C'est le binôme d'inconnus Taïg Khris et Chloé qui remporte cette sixième édition. Ils empochent 30 000 , reversés à l'organisme UNICEF, sur les 50 000  mis en jeu[40].

7e saison : La Route des grands fauvesModifier

 
Pour cette saison, les candidats partent des pyramides de Gizeh.

Pour cette septième saison, les 10 binômes en compétition empruntent la Route des grands fauves, en passant notamment par l'Égypte, le Kenya, la Tanzanie, le Lesotho et l'Afrique du Sud[41]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) dans des taxis du Caire, puis au pied des pyramides de Gizeh. Et l'arrivée se fait au Rhodes Memorial, à Le Cap[42].

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [43] au [44]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les mercredis à 20 h 45[43]. Elle n'a pas été diffusée en Belgique et au Luxembourg.

C'est le binôme de bourgeois Jean-Pierre et François qui remporte cette septième édition. Ils empochent 7 000 , sur les 100 000  mis en jeu[45].

8e saison : Le Passager mystère (édition spéciale)Modifier

 
Le palais Gyeongbokgung : lieu de départ de cette huitième saison.

Pour cette huitième saison (la deuxième édition spéciale), les 8 binômes en compétition s'affrontent et expérimentent la nouvelle règle du Passager mystère, en passant notamment par la Corée du Sud, les Philippines et l'Australie[46]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) dans le métro, puis devant le palais Gyeongbokgung, à Séoul, et l'arrivée se fait au Royal Botanic Garden, à Sydney[46].

Cette saison est une édition spéciale, car elle permet le retour d'anciens candidats ayant marqué les saisons précédentes ; et car la règle du passager mystère impose qu'à chaque étape, un animateur d'M6 vient s'ajouter à un binôme[46].

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [47] au [48]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les mercredis à 20 h 50[47]. Elle n'a pas été diffusée en Belgique et au Luxembourg.

Ce sont les frères survoltés Ludovic et Samuel qui remportent cette huitième édition. Ils empochent la somme maximale mise en jeu, soit 100 000 [49].

9e saison : Le Coffre mauditModifier

 
L'arrivée de cette édition se fait au Bayfront Park de Miami.

Pour cette neuvième saison, les 8 binômes en compétition s'affrontent autour du Coffre maudit (c'est la première fois qu'une saison normale ne porte pas le nom d'une route), en passant notamment par Cuba le Mexique et les États-Unis[50]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) dans les rues de La Havane avec pour objectif de rejoindre le plus vite possible El Capitolio lieu de départ de la saison 9. Et l'arrivée se fait au Bayfront Park, à Miami.

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [51] au [52]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les mercredis à 20 h 50[51]. Elle n'a pas été diffusée en Belgique et au Luxembourg.

C'est le binôme des amoureux voyageurs Salim et Linda qui remporte cette neuvième édition. Ils empochent 74 220 , sur les 100 000  mis en jeu[53].

10e saison : À la découverte des mondes inconnus (édition spéciale)Modifier

 
Pour cette saison, l'arrivée se fait au port de Colombo.

Pour cette dixième saison (la troisième édition spéciale), les 8 binômes en compétition s'affrontent et partent À la découverte des mondes inconnus, en passant notamment par la Birmanie, l'Inde, le Bhoutan et le Sri Lanka[54]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) au pied des montagnes de l'État shan, à Man Lwae, et l'arrivée se fait au port de Colombo.

Cette saison est une édition spéciale, car dans chaque binôme se trouve un candidat ayant déjà participé au jeu[54].

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [55] au [56]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les mercredis à 20 h 50[55]. Elle n'a pas été diffusée en Belgique et au Luxembourg.

Ce sont les ex-meilleures amies Caroline et Sabrina qui remportent cette dixième édition. Elles empochent 47 495 , sur les 50 000  mis en jeu[57].

Le , l'émission Touche pas à mon poste ! annonce que faute d'audiences suffisantes, M6 n'a pas recommandé de nouvelle saison, signifiant dès lors l'arrêt de Pékin Express[58],[59],[60]. Cependant sur RTL, le présentateur ne veut pas confirmer cette information, disant que : On n’en sait rien encore. La décision sera prise en septembre. Les droits courent jusqu’en septembre[61]. Finalement, l'arrêt le l'émission est confirmé par la chaîne fin août 2014[62].

11e saison : La Course infernaleModifier

 
La réplique de la statue de la Liberté d'Odaiba sert de point d'arrivée de cette saison.

En 2017, M6 annonce le retour de l'émission, après quatre ans d'absence à l'antenne[63]. Elle réalise les castings entre septembre et décembre 2017, pour un tournage prévu au début d'année 2018 et une diffusion lors de l'été 2018[64].

Pour cette onzième saison, les 9 binômes en compétition s'affrontent lors de la Course infernale, en passant notamment par la Malaisie les Philippines et le Japon[65]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) à l'aéroport de Kuching[6], et l'arrivée se fait au pied de la réplique de la statue de la Liberté d'Odaiba à Tokyo[65].

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [66] au [67]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les jeudis à 21 h[66], sauf la finale, qui est diffusée un mercredi à 21 h[67]. En Belgique et au Luxembourg, elle est diffusée sur RTL TVI, du [68] au [69], tous les samedis à 20 h 20 pour les trois premiers épisodes puis à 22 h 20 pour les épisodes suivants[70]. D'abord diffusée en prime-time, elle a été décalée en seconde partie de soirée, faute d'audiences suffisantes[39].

Ce sont la patronne et son employé Christina et Didier qui remportent cette neuvième édition. Ils empochent 98 700 , sur les 100 000  mis en jeu[71].

12e saison : La Route des 50 volcansModifier

 
Le départ de cette saison est donné près du lac Atitlán, au sur du Guatemala.

Pour cette douzième saison, les 8 binômes en compétition empruntent la Route des 50 volcans, en passant notamment par le Guatemala le Costa Rica et le Colombie[72]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) dans un hôtel de Panajachel en pleine nuit, près du lac Atitlán. Et l'arrivée se fait au colegio Mayor de San Bartolomé à Bogota.

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [73] au [74]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les jeudis à 21 h 5[73]. En Belgique et au Luxembourg, elle est diffusée sur RTL TVI, du [75] au [76], tous les samedis à 20 h 30[75].

Ce sont les sœurs que tout oppose Laetitia et Aurélie qui remportent cette douzième édition. Elles empochent la somme maximale mise en jeu, soit 100 000 [77].

13e saison : Retour sur la route mythique (édition spéciale)Modifier

 
Pour la finale, les candidats sont attendus sur l'une des pelouses de l'Olympic Green de Pékin.

Pour cette treizième saison (la quatrième édition spéciale), les 7 binômes en compétition s'affrontent et effectuent un Retour sur la route mythique, en passant notamment par la Russie et la Chine[78]. Le départ de la compétition est donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) dans le métro de Moscou[79], et l'arrivée se fait au parc olympique de Pékin[80].

Cette saison est une édition spéciale, car elle marque le retour de binômes ayant déjà participé à l'émission[81].

Cette saison est diffusée en France, sur M6, du [82] au [83]. Tous les épisodes sont diffusés en prime-time, les mardis à 21 h 5[82]. Elle n'a pas été diffusée en Belgique et au Luxembourg.

C'est le couple corse Julie et Denis qui remporte cette treizième édition. Ils empochent la somme maximale mise en jeu, soit 100 000 [84].

14e saisonModifier

Pour cette quatorzième saison, les binômes en compétition passeront notamment par l'Ouganda, l'Éthiopie et les Émirats arabes unis[85]. Le départ de la compétition sera donné par Stéphane Rotenberg (présentateur et directeur de course) à Kampala, et l'arrivée se fera à Dubaï.

La diffusion était prévue pour l'été 2020, mais le tournage a été interrompu en raison de la pandémie de Covid-19[12]. Stéphane Rotenberg a annoncé au micro d'RTL qu'une diffusion à la date prévue est compromise[86].

Audiences et diffusion en FranceModifier

Saison Jour et horaire
de diffusion
Lancement Finale Moyenne Revenus publicitaires
Nb. de
télespectateurs
PDM
4 ans et +
Réf. Nb. de
télespectateurs
PDM
4 ans et +
Réf. Audience
moyenne
PDM
4 ans et +
Réf.
Saison 1 (2006) Dimanche à 18 h 20
Samedi à 20 h 50
[n° 1]
3 200 000 18,4 % [14] 2 900 000 14 % [14] 2 900 000 16 % [14] 8 900 000  (566 spots)[87],[88]
Saison 2 (2007) Mardi à 20 h 50 4 090 000 17 % [18] 3 500 000 15,2 % [89] 3 852 000 15,4 % [n° 2] 14 600 000  (572 spots)[87],[88]
Saison 3 (2008) 4 140 000 17,8 % [90] 4 250 000 18,2 % [91] 3 931 417 15,9 % [n° 2] 17 100 000  (734 spots)[87],[88]
Saison 4 (2009) Vendredi à 20 h 40 3 550 000 15,9 % [92] 3 400 000 17,3 % [93] 3 486 000 16,4 % [n° 2] 22 800 000  (763 spots)[87],[88]
Saison 5 (2010) Mardi à 20 h 45 3 600 000 14,7 % [94] 3 300 000 15,3 % [95] 3 310 800 13,9 % [n° 2] 24 400 000  (801 spots)[87],[88]
Saison 6 (ES, 2010) Samedi à 20 h 50 3 400 000 16,6 % [96] 2 700 000 13,9 % [97] 2 677 125 12,8 % [n° 2] 14 100 000  (585 spots)[87],[88]
Saison 7 (2011) Mercredi à 20 h 50[n° 3] 2 740 000 12,7 % [98] 2 980 000 14 % [99] 2 628 000 12,3 % [n° 2] 21 800 000  (902 spots)[100]
Saison 8 (ES, 2012) Mercredi à 20 h 50 3 500 000 15 % [101] 3 660 000 17 % [102] 3 500 000 15 % [103] Non connu.
Saison 9 (2013) 3 250 000 13,5 % [104] 2 710 000 12,4 % [105] 2 690 000 11,6 % [n° 2]
Saison 10 (ES, 2014) 2 920 000 13,1 % [106] 2 010 000 9,4 % [107] 2 300 000 10,1 % [108]
Saison 11 (2018) Jeudi à 21 h
Mercredi à 21 h
[n° 1]
2 674 000 15,1 % [109] 2 447 000 14,5 % [110] 2 800 000 16 % [111]
Saison 12 (2019) Jeudi à 21 h 2 562 000 14,9 % [112] 1 970 000 11,3 % [113] 2 150 000 12,8 % [114]
Saison 13 (ES, 2020) Mardi à 21 h 5 2 545 000 12,2 % [115] 3 406 000 13,7 % [116] 2 762 000 12,3 % [n° 2]
Saison 14 Non encore connu Tournage suspendu.

Légende :

  • plus hauts scores d'audience
  • plus bas scores d'audience
Évolution de l'audience par épisode en France (en milliers de téléspectateurs)

Légende : Saison 2 / Saison 3 / Saison 4 / Saison 5 / Saison 6 (ES) / Saison 7 / Saison 8 (ES) / Saison 9 / Saison 10 (ES)

Évolution de l'audience par épisode en France (en milliers de téléspectateurs)

Légende : Saison 11 / Saison 12 / Saison 13 (ES)

TournageModifier

Production et organisationModifier

Depuis la saison 3, chaque saison est produite pour Studio 89 Productions, par une société de production exécutive. Jusqu'à la saison 10, toutes les saisons étaient co-réalisées, par deux, voire trois réalisateurs.

Saisons 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Société de production Studios 89 Productions
Production exécutive GTNCO Productions[117] Label Aventure Productions[118],[113],[82]
Réalisateurs Sébastien Zibi[119] Jan Dierickx[120] Jean-Philippe Vallespir[121] Sébastien Zibi[122],[4],[123]
Francis Coté[124],[125] Laurent Villevieille[119] Franck Septier[126],[121]
Pierre Leix-Cote[127] Pierre Leix-Cote[127]

LieuxModifier

Pékin Express a été tourné dans de nombreuses régions du monde depuis la première saison. Tous les continents ont servi, au moins une fois, de lieu de tournage, avec 36 pays traversés en 13 saisons et une majorité de tournages en Asie[2].

La particularité de l'émission, qui veut qu'en une seule et même saison, les candidats et les équipes techniques traversent plusieurs pays, entraîne parfois des problèmes avec les autorités locales. C'est par exemple le cas lors de la saison 7, où une cinquantaine de personnes ont été arrêtées par la police indienne. En cause : la détention de téléphones satellites (servant en cas d'urgence pour les candidats)[128],[129],[130]. Ou encore, lors de la saison 13, où, suite à un problème d'autorisation en Mongolie, les équipes ont été stoppées entre la Russie et la Chine, entraînant l'arrêt du tournage pendant deux mois et le rapatriement des équipes en France[131],[132].

Continent Pays (Saison(s)) Total
Afrique Afrique du Sud (7), Égypte (7), Éthiopie (14), Kenya (7), Lesotho (7), Tanzanie (7), Ouganda (14) 7
Amérique (du Nord) Costa Rica (12), Cuba (9), États-Unis (9), Guatemala (12), Mexique (9) 5
Amérique (du Sud) Argentine (5), Bolivie (3), Brésil (3), Chili (5), Colombie (12), Équateur (5), Pérou (3) 7
Asie Birmanie (10), Bhoutan (10), Cambodge (4), Chine (1, 2, 13), Corée du Sud (8), Émirats arabes unis (14), Inde (2, 6, 10), Indonésie (4),
Japon (11), Laos (4), Malaisie (11), Mongolie (1), Népal (2), Philippines (8, 11), Russie (1, 13), Sri Lanka (10), Thaïlande (4), Viêt Nam (4)
18
Europe France (1), Russie (1, 13) 2
Océanie Australie (8) 1

MusiquesModifier

Le thème d'ouverture et de fermeture est un extrait de la bande originale de Les Enfants de Dune : Summon the Worms de Brian Tyler[133].

De nombreux extraits musicaux diffusés pendant l'émission sont extraits de bandes originales de films, comme par exemple : Inception de Hans Zimmer, ou encore celles de Transformers de Steve Jablonsky ou Le monde de Narnia, de Harry-Gregson Williams[134].

LogotypesModifier

L'identité visuelle de l'émission reste semblable à chaque saison. Le logo se compose des mots Pékin et Express, avec le premier inscrit en rouge et le deuxième noté en gris (sauf pour la saison 6, où le doré remplace la couleur rouge du mot Pékin). On trouve aussi une amulette argentée, dans laquelle est représenté un lever ou coucher de soleil. Seul le sous-titre de l'émission change à chaque saison. Particularité pour la saison 13, où il est inscrit 15 ans dans l'amulette, en référence à l'anniversaire de l'émission.

ControversesModifier

Deux anciens collaborateurs dénoncent des tricheries (saisons 3 et 4)Modifier

Le , Le Canard enchaîné révèle que l’émission serait truquée. L'hebdomadaire s'appuie sur le témoignage de deux anciens collaborateurs : Philippe Bartherotte et Christophe Gallot. Ils déclarent que : La production sait, dès le départ des étapes, les équipes qu'elle ne veut pas voir perdre et celles qui devront participer aux épreuves qui font le spectacle. Un conducteur brésilien a accepté d'acheter des chips aux sœurs lilloises lors de la saison 3. Ils déclarent à ce sujet que : les jours suivant, il a transporté deux autres équipes à plusieurs heures d'intervalle jusqu'à l'arrivée de l'étape[135]. Christophe Gallot ajoute que : on est amené à payer des automobilistes. Moi, je leur donne la moitié au début et l'autre à la fin pour que les candidats ne se doutent de rien. Certains candidats auraient d'ailleurs protesté contre ces pratiques durant le tournage, à l'instar de Terence et Olivia (toujours en saison 3), qui auraient menacé de quitter le jeu. Une note de Cendrine Gentil, la rédactrice en chef, diffusée aux équipes techniques a aussi été révélée. Il y est dit : Attention à Terence et Olivia ! Ce petit couple aux faux airs angéliques se révèle être des vipères depuis deux étapes, un véritable poison [...]. Le plus emmerdant est qu’ils protègent leur image [...]. Ils sont puants, fourbes, manipulateurs et menteurs [...]. Faites en sorte de ne pas les laisser s’en sortir comme ça ! [...] Tout ce qui montre leur état d’esprit d’égoïsme, de faiblesse, de nullité d’esprit, surtout, vous les tournez. [...] Ne coupez pas la caméra par pudeur.[136],[137].

La chaîne et la société de production ont tout de suite réagi. D'une part concernant la note interne, elles déclarent : Nous désapprouvons le ton méprisant de cette note interne. Mais il ne s’agit que de simples indications de tournage. En réalité, les choses ne se passent jamais comme prévu. Ces consignes ne sont qu’une façon d’aider les journalistes.. Expliquant ensuite que les débordements de Cendrine Gentil sont dus aux difficiles conditions de tournage de l’épreuve.. D'autre part, concernant les accusations de triche, M6 et Studio 89 Productions annoncent vouloir porter plainte pour diffamation. La chaîne riposte en déclarant au sujet de Philippe Bartherotte : Il a eu un coup de cœur pour une interprète, laquelle a quitté Pékin Express. Il a souhaité quitter la course à son tour tout en étant payé jusqu’au bout. Nous avons refusé. Et maintenant, il se venge.. Ce à quoi le journaliste répond : Ma vie privée ne regarde que moi. J’ai quitté Pékin Express à Uyuni, non pas pour des raisons sentimentales, mais bien parce que je ne voulais pas être mêlé davantage à ce qui risque d’être une escroquerie. Il y a tout de même 100 000 euros à gagner. M6 joue avec la vie des candidats sur des routes dangereuses. C’est moralement inacceptable., avouant cependant qu'il a bel et bien réclamé l'intégralité de son salaire : Je considère que mon employeur s’est mis en faute en ne respectant pas la probité de l’épreuve. Dans ces conditions, M6 me doit donc l’intégralité de mon salaire.[136],[137].

Le , l'émission de Paul Amar, Revu et corrigé, a évoqué l'affaire en présence notamment de Philippe Bartherotte et de Pauline et Aurélie, les sœurs lilloises de la saison 3[138].

Finalement, ni la chaîne, ni la société de production n'ont porté plainte contre leurs deux anciens collaborateurs[139].

Le , Philippe Bartherotte publie La Tentation d'une île. Dans ce livre, il décrit notamment les méthodes de la production de Pékin Express[140].

Pour éviter de nouvelles accusations lors de la quatrième saison, la décision a été prise de déposer tout le déroulé du jeu chez un huissier de justice, qui scelle par ailleurs le contenu de l'enveloppe noire avant le début du tournage. En outre, les journalistes et les cameraman se sont engagés, par écrit, à ne favoriser ni aider aucun candidat[141].

En 2011, Philippe Bartherotte a cependant décidé d'assigner la société de production Studio 89 Productions en justice, avec l'aide de Me Assous. Il réclame au conseil de prud'hommes, le paiement de ses heures supplémentaires, la condamnation de son ex-employeur pour travail dissimulé et la conversion de ses CDD en CDI. C'est donc sur un sujet concernant le droit du travail que le journaliste souhaite obtenir 1 200 000 [142]. Finalement, en 2013, après un procès en appel, la société de productions a été condamnée à verser 500 000  de dommages et intérêts au titre d'indemnités pour travail dissimulé, requalification des contrats à durée déterminée d'usage et défaut de respect de la procédure de licenciement[143],[144]. En juin 2014, malgré un nouveau procès en cassation, Studios 89 Productions est définitivement condamnée à verser 504 553  à Philippe Bartherotte[145].

Stéphane Rotenberg aurait menti durant la finale (saison 9)Modifier

L'émission Touche pas à mon poste ! révèle que lors de la finale de la neuvième saison, le présentateur Stéphane Rotenberg aurait menti aux téléspectateurs. En effet, en voix off, il affirme que les deux binômes encore en course n'ont que deux minutes d'écart. Cependant, il semblerait que l'écart était en fait supérieur à vingt minutes, comme le montre l'heure affichée par la tablette sur laquelle les deux équipes découvrent le lieu d'arrivée[146].

Le départ en Birmanie (saison 10)Modifier

De nombreux internautes n'ont pas apprécié le fait que le départ de la dixième saison soit donné en Birmanie. En cause : la répression et le génocide des Rohingyas exercé dans le pays. Le hashtag contrepekinexpress2014 a fleuri sur les réseaux sociaux et de nombreuses pétitions ont été lancées. L'une d'elle atteignant près de 27 000 signatures, un autre : 36 000[147]. Stéphane Rotenberg a alors tenté de défendre le programme, au micro d'Europe 1, déclarant que : Il y a encore deux ans, on ne pouvait pas y aller et les Birmans n'avaient pas le droit de recevoir des étrangers chez eux. Dans la plupart des cas, ils sont ravis d'enfin rencontrer des gens et d'accueillir des étrangers. Ce pays n'a pas encore un système politique qui soit au niveau des nôtres et il y a, bien évidemment, encore beaucoup de choses qui ne vont pas.. Ajoutant ensuite qu'aller quelque part, ce n'est pas cautionner un régime: vous allez aux Etats-Unis, vous n'êtes pas forcément pour la peine de mort. [...] Pékin Express n'est pas une émission à message, c'est un appel à la tolérance permanente et à l'ouverture.[148],[149]. De nombreux annonceurs et partenaires ont cependant décidé de suspendre leur partenariat avec l'émission. C'est notamment le cas de l'enseigne H&M et des marques Eleven Paris et Twins for Peace (enseignes vestimentaires). La chaîne a même décidé de retirer l'onglet Partenaires du site internet de Pékin Express, face à la polémique grandissante[150].

Émissions dérivéesModifier

Quasi après chaque épisode depuis la saison 4, une suite est diffusée en suivant. Le concept change souvent, mais le format est semblable : une émission d'environ h, qui vient compléter l’épisode diffusé, où apparaissent les candidats de la saison en cours, ou d'anciens candidats et qui permet de découvrir des images inédites, des interviews, des moments drôles, etc. Ci-après, la liste de ces suites, par saison :

Pékin Express : L'aventure continue (saisons 4 et 5)Modifier

Cette émission, diffusée dès le deuxième épisode de la saison 4 et durant toute la saison 5, est l’occasion de découvrir des images inédites de l'épisode précédent, les impressions des derniers candidats éliminés, les coulisses de l'émission et les meilleurs moments (drôles, insolites) toutes saisons confondues[151],[152],[153].

Duos de choc : Ils nous disent tout (saison 6)Modifier

Cette émission est diffusée après la demi-finale[154] et la finale[155],[156] de la sixième saison. Elle est l'occasion pour Stéphane Rotenberg de retrouver les candidats en plateau, et de revenir sur leur aventure. Ils en visionnent des extraits et peuvent réagir par la suite[154],[155].

Pékin Express : Ils vous disent tout (saison 7)Modifier

Après la finale de la saison 7, les candidats ayant participé à l'émission reviennent sur leur aventure. C'est l'occasion pour le téléspectateur d'en savoir plus sur les coulisses de l’émission, en voyant notamment des images inédites[157],[158].

Pékin Express : Ils ne vous ont pas tout dit (saisons 8 et 9)Modifier

L'émission est diffusée après la finale de la saison 8, et se déroule sur le même principe que Pékin Express : Ils vous disent tout. Les candidats de la saison passée se réunissent et racontent les coulisses du programme, en découvrant des images inédites[159].

Pour la saison 9, ce sont les passagers mystères (les célébrités invitées) qui, après chaque épisode, reviennent sur leur aventure. Le principe est le même que lors de la saison 8[160].

Pékin Express : Le tour du monde de l'inattendu (saison 10)Modifier

En plateau, Stéphane Rotenberg retrouve quatre candidats des saisons passées. L'occasion pour eux de répondre à des questions sur les pays empruntés par la course, et de réaliser des défis. Cela permet au téléspectateur d'en savoir plus sur la culture, le mode de vie et les traditions culinaires de ces pays[161].

Pékin Express : Itinéraire bis (saisons 11 à 13)Modifier

Après chaque épisode, deux anciens candidats empruntent un itinéraire bis à celui de la course. Le binôme doit effectuer des missions spéciales et avancer sur le parcours. Ils disposent d'une carte bancaire, sur laquelle est crédité un montant à ne pas dépasser[162]. En parallèle, des images inédites de l'épisode passé sont diffusées, ainsi qu'une interview du binôme éliminé, des moments marquants des saisons précédentes, et enfin (depuis la saison 12) une parodie de l'épisode intitulée Péquin moyen[163].

Pour la saison 11, ce sont Ludovic et Samuel (vainqueurs de la saison 8) qui réalisent cet itinéraire bis[162],[164]. Pour la saison 12, ce sont Hoang (saisons 5 et 6) et Mehdi (saison 11) qui prennent la place des frères belges[4],[165],[166]. Eux-mêmes remplacés lors de la saison 13 par Laetitia et Aurélie, vainqueures de la saison 12[2],[167].

Sur la route avec Stéphane Rotenberg (saison 12)Modifier

L'émission est diffusée en exclusivité sur le service 6play au cours de la douzième saison. Elle permet à Stéphane Rotenberg, de faire découvrir au téléspectateur des secrets insolites sur les pays traversés[168].

Pékin Express : French Tour (saison 12)Modifier

Cette émission est diffusée exclusivement sur 6play en France, et sur RTL Play en Belgique. Elle est l'occasion pour Ludovic, vainqueur de la huitième saison, en binôme, non pas avec Samuel, son frère, mais avec Skippy, son cameraman, d'effectuer un French Tour. Le principe est sensiblement le même que dans Pékin Express, mais le duo reste en France. Ils disposent d'un euro par jour et par personne et ont cinq jour pour rallier le Champ de Mars à Paris au Vieux-port de Marseille[4],[169],[170].

Autour de l’émissionModifier

Solidarité ExpressModifier

En 2010, Albert et Laurence Leone, vainqueurs de la quatrième saison, s'associent avec six autres candidats et décident de créer une association ayant pour but de venir en aide aux populations qui les ont accueillis durant leur aventure. Ils la baptisent Solidarité Express en référence au nom de l'émission[171],[172]. L'association paraît dans le Journal officiel Associations le [173]. Rejoints par d'anciens candidats (une quarantaine au total), l'association sort, en , un single intitulé sobrement Solidarité Express[174],[175],[176]. Dix ans après la création, en 2020, selon le site asso1901.com, l'association n'a pas donné signe d'une quelconque activité depuis plus de 3 ans, sans cependant que sa dissolution n'ait été déclarée au Journal officiel[177].

Jeux vidéoModifier

Le , la société Mindscape adapte la deuxième saison de l'émission en un jeu vidéo pour console portable Nintendo DS[178].

Le , c'est en un jeu pour console Wii, que Mindscape adapte la quatrième saison[179].

En 2011, Pékin Express a été adapté sous la forme d'un jeu en ligne développé par la société Bulkypix, sous le nom de Pékin Express Online, ou Pékin Express : le jeu[180].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a et b Pour la finale.
  2. a b c d e f g et h Calcul de la moyenne (valeurs/nombre total).
  3. Le cinquième épisode a été diffusé un jeudi, en raison de la diffusion de la Ligue Europa mercredi.

RéférencesModifier

  1. « Auteurs de jeux TV – Ludo Poppe pour Pékin Express », sur la-saje.org,
  2. a b et c « Pékin Express : Retour sur la route mythique », (le dossier presse de la 13e saison) [PDF], sur media.m6.fr (consulté le 8 avril 2020)
  3. a b et c « « Pékin Express ». La Chine pour un euro ! », sur letelegramme.fr,
  4. a b c d e f g h et i « Pékin Express : La Route des 50 volcans », (le dossier presse de la 12e saison) [PDF], sur media.m6.fr (consulté le 8 avril 2020)
  5. a et b Isabelle Brun, « Vous rappelez-vous des règles de Pékin Express ? Stéphane Rotenberg résume tout ! (VIDEO) », sur programme-tv.net,
  6. a b et c Thomas Louisy, « Ce qu'il faut attendre de la prochaine saison de "Pékin Express" », sur rtl.fr,
  7. Marie Piat, « Pékin Express 2019 : casting, destination, nouvelle règle... Tout ce qu'il faut savoir », sur purebreak.com,
  8. A.D., « Pékin Express : Découvrez les premiers candidats et les nouvelles règles ! », sur purepeople.com,
  9. « Pekin Express 2018 : Maurice et Thierry éliminés, abandon et crises de nerfs », sur purepeople.com,
  10. Andy Andrian, « Pekin Express, la route des 50 volcans : le téléphone express, la voiture interdite, le quizz express, toutes les nouveautés du jeu de M6 », sur toutelatele.com,
  11. V.S, « Pékin Express: Au revoir, les jumelles ch'tis ! », sur programme-tv.net,
  12. a et b « Coronavirus : le tournage de Pékin Express suspendu », sur cnews.fr,
  13. a et b « Fathi et Médi gagnent Pékin Express », sur toutelatele.com (consulté le 22 mars 2020)
  14. a b c d e et f Jérôme Roulet, « Pékin Express gagne son passeport pour une 2ème saison », sur toutelatele.com,
  15. a et b Marc Pellerin, « Le « Pékin Express » 2 partira à 20 h 50 », sur leparisien.fr,
  16. « "Pékin Express" ce soir sur M6 (Video): VOTRE AVIS », sur jeanmarcmorandini.com,
  17. « Finale de Pékin Express le 22 mai sur M6 », sur jeanmarcmorandini.com,
  18. a et b Jérôme Roulet, « Pékin Express / Nouvelle Star : le doublé gagnant de M6 », sur toutelatele.com,
  19. Jérôme Roulet, « Pékin Express > Nadine & Sylvie dressent le bilan de leur aventure », sur toutelatele.com,
  20. a b et c « Pékin Express : une saison 3 détonante », sur programme-tv.net,
  21. a et b « Pékin Express revient le mardi 22 janvier sur M6 - VIDEO », sur jeanmarcmorandini.com,
  22. « 'Pékin Express' : la finale, c'est ce soir sur M6 ! », sur purepeople.com,
  23. « 'Pékin Express' : victoire serrée de Gérard et Cédric sur fond de polémique », sur purepeople.com,
  24. a b et c « Pékin Express 4 : la carte du parcours », sur programme-tv.net,
  25. « Pékin Express 4 débutera le 24 avril », sur programme-tv.net,
  26. a et b « Pékin Express, la route des dragons : la finale vendredi 10 juillet sur M6 ! », sur melty.fr (consulté le 26 mars 2020)
  27. a et b « Un jeu inédit pour la rentrée de Plug RTL », sur cinetelerevue.be,
  28. « Albert: "Notre retour en France ? Une cata !" (Pékin Express) », sur programme-tv.net,
  29. a b et c « Pékin Express : Présentation de la saison 5 », sur programme-tv.net,
  30. « Pekin Express la route du bout du monde ... 1eres infos et le parcours », sur purebreak.com,
  31. a et b « Pékin Express 2010 : la route du bout du monde à suivre dès le 13 avril 2010 sur M6 », sur premiere.fr,
  32. « Pékin Express la route du bout du monde... la Grande finale à Ushuaia le 29 juin 2010 sur M6 », sur purebreak.com,
  33. « Pékin Express 2010 : Qui a remporté la finale ? », sur programme-tv.net,
  34. « Pékin Express, duos de choc : Les people partent en Inde », sur programme-tv.net,
  35. Charles Decant, « Découvrez la liste complète des candidats de "Pékin Express : Duos de choc" », sur ozap.com,
  36. a et b « VIDEO - Pékin Express : duos de choc : le début de la course annoncé pour le samedi 6 novembre prochain ! », sur premiere.fr,
  37. Charles Decant, « "Pékin Express, duos de choc" la finale : "On se reposera quand on sera mort" », sur ozap.com,
  38. a et b « Sandrine Corman dans Pékin Express ! », sur dhnet.be,
  39. a et b Michaël Hess, « "Pékin express" : pourquoi la sauce ne prend pas en Belgique ? », sur cinetelerevue.be,
  40. « Taïg Khris et Chloé vainqueurs », sur leparisien.fr,
  41. « Pékin Express en Afrique : Le parcours (CARTE) », sur programme-tv.net,
  42. « Révélations sur la nouvelle saison de Pékin Express », sur ozap.com,
  43. a et b « Pekin Express : la route des fauves ce soir sur M6 ... bande annonce », sur purebreak.com,
  44. « Pekin Express la route des grands fauves la finale sur M6 ce soir : vos impressions », sur purebreak.com,
  45. « Pékin Express en Afrique : Qui a gagné ? (VIDEOS) », sur programme-tv.net,
  46. a b et c « Pékin Express revient ce soir sur M6 : Tout ce qu'il faut savoir ! (VIDEO) », sur programme-tv.net,
  47. a et b Charles Decant, « "Pékin Express : le passager mystère" à partir du 25 avril sur M6 », sur ozap.com,
  48. « M6: La finale de "Pékin Express, le passager mystère" diffusée le mercredi 11 juillet à 20h50 », sur jeanmarcmorandini.com,
  49. « Ludovic (Pékin Express) : "C'est une belle revanche" », sur programme-tv.net,
  50. « Pékin Express saison 9 : Voici le parcours ! », sur programme-tv.net,
  51. a et b « Pékin Express 2013 : Coffre maudit, tensions, candidats cultes et un prince sexy », sur purepeople.com,
  52. « Qui a gagné Pékin Express 2013 ? », sur programme.tv,
  53. « Pékin Express 2013 : Qui a gagné ? », sur programme-tv.net,
  54. a et b « Pékin Express, à la découverte des mondes inconnus : Découvrez la destination », sur programme-tv.net,
  55. a et b Damien Mercereau, « Pékin Express, à la découverte des mondes inconnus : découvrez les 16 candidats », sur tvmag.lefigaro.fr,
  56. Isabelle Morini-Bosc, « "Pékin Express 2014" : la grande finale diffusée ce soir par M6 », sur rtl.fr,
  57. « Pékin Express : Caroline et Sabrina remportent la finale », sur programme-tv.net,
  58. Laurence Gallois, « M6 pourrait arrêter Pékin Express », sur programme.tv,
  59. Laurent Chignaguet, « Pékin Express : M6 décide d'arrêter l'aventure », sur tvmag.lefigaro.fr,
  60. Charles Decant, « "Pékin Express" s'arrêtera après cette saison », sur ozap.com,
  61. Alexandre Raveleau, « Pékin express : Stéphane Rotenberg ne veut pas confirmer l’arrêt de l’émission », sur toutelatele.com,
  62. « M6 confirme que Pékin Express n'aura pas de nouvelle saison en raison des mauvaises audiences », sur jeanmarcmorandini.com,
  63. Benoît Daragon, « «Pékin Express» de retour sur M6 en 2018 », sur leparisien.fr,
  64. Aurélien Gaucher, « Pékin Express (M6) : les castings sont déjà ouverts ! », sur programme-television.org,
  65. a et b Marie-Amélie Druesne, « Pékin Express 2018 : destination, diffusion, candidats... Tout sur la prochaine saison du jeu d'aventure de M6 ! », sur programme-tv.net,
  66. a et b Simon Gonzalez, « "Pekin Express, la course infernale" débarque le 12 juillet sur M6 ! », sur telestar.fr,
  67. a et b Benjamin Rabier, « Pékin Express 2018 : pourquoi la finale est-elle (exceptionnellement) programmée ce mercredi soir sur M6 ? », sur programme-tv.net,
  68. Yannic Duchesne, « 8 programmes qu’on est impatients de voir sur RTL-TVI », sur moustique.be,
  69. « Stéphane Rotenberg est prêt pour la finale de Pékin Express - RTL TVI ! [...] », sur la page Facebook officielle de Pékin Express - RTL TVI,
  70. « [...] Retrouvez Pékin Express: la course infernale tous les samedis à 22h20 sur RTL TVI [...] », sur la page Facebook officielle de Pékin Express - RTL TVI,
  71. Christophe Gazzano, « Christina et Didier, gagnants de "Pékin Express" : "Les rumeurs sur notre supposé couple ont parfois été très lourdes" », sur ozap.com,
  72. Magali Vogel, « Pékin Express 2019 : on vous dit tout sur le parcours de la nouvelle édition ! », sur programme-tv.net,
  73. a et b Christophe Gazzano, « "Pékin Express" : La saison 12 démarre ce soir sur M6 », sur ozap.com,
  74. « La finale de Pékin Express La Route des 50 volcans : à quelle heure et sur quelle chaîne ? », sur cnews.fr,
  75. a et b « La douzième saison de Pékin Express débarque sur RTL-TVI », sur 7sur7.be,
  76. « Le binôme gagnant de Pékin Express est... », sur 7sur7.be,
  77. Magali Vogel, « Laetitia et Aurélie, gagnantes de Pékin Express 2019 : "Les gens qui ne nous aiment pas n'ont qu'à tourner la tête !" », sur programme-tv.net,
  78. Magali Vogel, « Pékin Express All Stars 2020 : date de diffusion, casting, destinations, candidats... Toutes les infos sur la treizième saison ! », sur programme-tv.net,
  79. Magali Vogel, « Pékin Express All Stars 2020 : date de diffusion, casting, destinations, candidats... Toutes les infos sur la treizième saison ! », sur programme-tv.net,
  80. « Finale de Pékin Express 2020 : Julie et Denis gagnants malgré de gros imprévus ! », sur purepeople.com,
  81. Kévin Boucher, « "Pékin Express" : Les 7 binômes de candidats de "Retour sur la route mythique" », sur ozap.com,
  82. a b et c Kévin Boucher, « "Pékin Express" revient sur la route des débuts avec d'anciens candidats dès ce soir sur M6 », sur ozap.com,
  83. F.A, « Pékin Express déprogrammé : quand verra-t-on la demi-finale ? », sur programme-television.org,
  84. Kevin Boucher, « Denis et Julie, gagnants de "Pékin Express" : "Nous avons eu très peur de passer encore une fois à côté" », sur ozap.com,
  85. Marie Poussel, « Le prochain «Pékin Express» passera par l’Ouganda, l’Éthiopie et Dubaï », sur leparisien.fr,
  86. « Pékin Express, la prochaine saison stoppée : une diffusion "compromise" », sur purepeople.com,
  87. a b c d e et f « Voici ce qu'a rapporté "Pékin Express: duos de choc" à M6 », sur jeanmarcmorandini.com,
  88. a b c d e et f « Yacast : Bilans publicitaires Télé-Réalités M6 - Noël 2010 », sur telesatellite.com,
  89. Guillaume Leroy, « Les audiences du mardi 22 mai », sur programme.tv,
  90. Jérôme Roulet, « Plus de 4 millions de fidèles pour Pékin Express 3 », sur toutelatele.com,
  91. Jérôme Roulet et Tony Cotte, « Record historique pour la finale de Pékin Express 3 », sur toutelatele.com,
  92. Jérôme Roulet et Tony Cotte, « Pékin Express 4 : 3.6 millions de français sont du voyage », sur toutelatele.com,
  93. Julien Lalande, « Audiences : bons scores pour la finale de "Pékin Express" » (version du 13 juillet 2009 sur l'Internet Archive), sur ozap.com,
  94. Julien Mielcarek, « Audiences : Pékin Express redémarre devant 14,7% du public », sur ozap.com,
  95. « Record pour la finale de la saison 5 de "Pekin Express" », sur ozap.com,
  96. Charles Decant, « Audiences : "Les Experts" leader, France 3 et Canal+ puissantes, France 2 faible », sur ozap.com,
  97. Julien Lalande, « Audiences : TF1 bon leader, "Pékin Express" fédère les ménagères, France 2 et France 3 faibles », sur ozap.com,
  98. Tony Cotte, « Pékin Express réalise son plus faible démarrage », sur toutelatele.com,
  99. Tony Cotte, « Pékin Express, une finale suivie par près de 3 millions de fidèles », sur toutelatele.com,
  100. « Pékin Express : un bilan publicitaire en net recul par rapport à l'édition 2010 », sur premiere.fr,
  101. Julien Laland, « Audiences : "Les Experts" leader, France 3 et Canal+ puissantes, France 2 faible », sur ozap.com,
  102. Claire Varin, « La finale de Pékin Express suivie par plus de 3.6 millions de téléspectateurs », sur toutelatele.com,
  103. Julien Lalande, « Audiences : bon bilan pour "Pékin Express 8" », sur ozap.com,
  104. Alexandre Raveleau, « Pékin express : un Coffre maudit moins performant que le Passager mystère ? », sur toutelatele.com,
  105. Alexandre Raveleau, « Pékin express : une finale en net recul sur M6 », sur toutelatele.com,
  106. Alexandre Raveleau, « Pékin express : un retour en demi-teinte pour la course autour du monde de M6 », sur toutelatele.com,
  107. Alexandre Raveleau, « Pékin express s’achève définitivement, et sans succès, par la victoire de Caroline et Sabrina », sur toutelatele.com,
  108. Kévin Boucher, « Audiences : "Pékin Express" au plus bas cette saison », sur ozap.com,
  109. Benjamin Lopes, « Audiences TV prime (jeudi 12 juillet 2018) : Secrets d’Histoire au coude à coude avec TF1, Pékin Express démarre bien », sur toutelatele.com,
  110. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (mercredi 5 septembre 2018) : la finale de Pékin Express séduit, Alex Hugo terrasse Esprits criminels », sur toutelatele.com,
  111. Benoit Mandin, « Pékin Express (bilan d’audience) : Christina et Didier grands gagnants, une saison 11 historique pour M6 », sur toutelatele.com,
  112. Benjamin Meffre, « Audiences : TF1 leader avec la "7e compagnie", "Pékin Express" de retour en forme, bon retour pour Philippe Gougler », sur ozap.com,
  113. a et b Benjamin Meffre, « Audiences : "Le temps est assassin" leader en baisse, flop pour "Vous avez la parole", "Pékin Express" finit en hausse », sur ozap.com,
  114. Christophe Gazzano, « "Pékin Express" : Bon bilan, bien qu'en baisse, pour la saison 12 du jeu d'aventure de M6 », sur ozap.com,
  115. Kévin Boucher, « Audiences : "Capitaine Marleau" écrase la concurrence loin devant "Pékin Express", TF1 battue par France 3 en FRDA-50 ! », sur ozap.com,
  116. Kévin Boucher, « Audiences : France 3 leader en rediffusion, "Pékin Express" au plus haut depuis 2012, carton pour "The Mandalorian" », sur ozap.com,
  117. « Pékin Express », sur gtnco.tv, le site de GTNCO Productions (consulté le 5 avril 2020)
  118. Eleonore Eschemann, « T. GUILLAUME (Label Aventure Productions) : «Quelque soit le pays où «Pékin Express» s’est arrêté, le programme est revenu» », sur lemediaplus.com,
  119. a et b « Sébastien Zibi », sur sebastienzibi.tumblr.com (consulté le 7 avril 2020)
  120. « Jan Dierickx », sur la page LinkedIn de Jan Dierickx, réalisateur (consulté le 7 avril 2020) : "Pekin Express" season 8&9 - M6 France
  121. a et b « Épisode 1 de la saison 10 de Pékin Express », (générique de fin, à 1:53:50), sur YouTube,
  122. « [Pékin Express] Règle Numéro 1 : Prendre soin de son animateur [...] », (photos du tournage de la saison 11), sur le compte Instagram de Sébastien Zibi,
  123. « [...] 11 ans plus tard. Premier jour de la Finale de mon 7eme Pékin Express. [...] », (photos du tournage de la saison 13), sur le compte Instagram de Sébastien Zibi,
  124. « Épisode 1 de la saison 1 de Pékin Express », (générique de fin, à 1:47:42), sur YouTube,
  125. « Épisode 1 de la saison 2 de Pékin Express », (générique de fin, à 1:37:12), sur YouTube (consulté le 7 avril 2020)
  126. « Épisode 1 de la saison 9 de Pékin Express », (générique de fin, à 1:48:03), sur YouTube,
  127. a et b « Pékin Express », sur pierreleixcote.com, le site du réalisateur Pierre Leix-Cote (consulté le 7 avril 2020)
  128. Laetitia Reboulleau, « 51 membres de l’équipe de Pékin Express arrêtés : l’émission en péril ? », sur marieclaire.fr,
  129. Guillaume Botton, « Pékin Express, saison 10 : le tournage arrêté par la police indienne », sur telestar.fr,
  130. E. R. et V. M., « Pékin Express : 50 membres de l'équipe ont été arrêtés en Inde », sur programme-tv.net,
  131. M.Z., « «Pékin Express» : la prochaine saison stoppée », sur leparisien.fr,
  132. Marie-Amélie Druesne, « Pas vu à la télé : le tournage de Pékin Express a été interrompu avant d'entrer en Chine ! », sur programme-tv.net,
  133. « Génériques de Pékin Express », sur le site medias.lenodal.com, « les habillages des chaînes françaises des années 70 à nos jours » (consulté le 27 mars 2020)
  134. Fabien Morin, « Top 15 des musiques de films qu'on retrouve toujours dans les émissions », sur tvmag.lefigaro.fr,
  135. « Pékin Express : la preuve de la tricherie ? (vidéo) », sur programme-tv.net,
  136. a et b Katell Prigent, « Pékin Express truqué ? », sur lejdd.fr,
  137. a et b Emmanuel Berretta, « Pékin Express : M6 cernée par les soupçons de tricherie », sur lepoint.fr,
  138. « Scandale Pékin Express : le staff lave son linge sale... en public ! », sur purepeople.com,
  139. « Scandale Pékin Express : M6 ne fera aucun procès pour diffamation ! », sur purepeople.com,
  140. « La téléréalité dénoncée de l'intérieur », sur leparisien.fr,
  141. « Pékin Express La Route des Dragons : M6 a mis les moyens pour redorer le blason de son émission ! », sur purepeople.com,
  142. Emmanuel Berretta, « Pékin-Express - Un journaliste réclame une fortune à la production », sur lepoint.fr,
  143. « Pékin Express : Studio 89 (M6) condamnée à payer 500 000 euros à un salarié », sur purepeople.com,
  144. Julien Lalande, « "Pékin Express" : M6 se pourvoit en cassation après une condamnation à 500.000 euros », sur ozap.com,
  145. Robin Carcan, « M6 condamné définitivement à 500 000 euros pour travail dissimulé sur l'émission Pékin Express », sur miroirsocial.com,
  146. Jennifer Larcher, « Pékin Express 2013 : Le présentateur a menti pendant la finale ! », sur 24matins.fr,
  147. « "Pékin Express": des internautes appellent au boycott », sur teleobs.nouvelobs.com,
  148. J.M, « Polémiques sur le tournage de Pékin Express en Birmanie, des internautes appellent au boycott », sur programme-tv.net,
  149. « Le passage de Pékin Express en Birmanie fait polémique », sur lexpress.fr,
  150. Maxime Bourdier, « Pourquoi H&M a décidé de lâcher "Pékin Express" », sur huffingtonpost.fr,
  151. Julien Thomas, « Nouveauté : Pékin Express, l'aventure continue », sur programme-tv.net, (consulté le 7 avril 2020)
  152. « L’aventure continue pour Pékin Express aussi », sur melty.fr, (consulté le 8 avril 2020)
  153. « Pékin Express : l'aventure continue », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 8 avril 2020)
  154. a et b « Pékin Express duos de choc ... tout sur la demi-finale de ce soir », sur purebreak.com,
  155. a et b « Les célébrités font le bilan dans "Pékin Express duos de choc : ils nous disent tout" », sur lezappingdupaf.com,
  156. « Pékin Express, Duos de choc : la demi-finale, le 18 décembre », sur melty.fr,
  157. « Pékin Express : ils vous disent tout », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 9 avril 2020)
  158. Julien Lalande, « Audiences : accident industriel pour France 3, TF1 largement leader », sur ozap.com,
  159. « Pékin Express : Ils ne vous ont pas tout dit », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 9 avril 2020)
  160. « Pékin Express : Ils ne vous ont pas tout dit », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 9 avril 2020)
  161. « Pékin express : le tour du monde de l'inattendu », sur programme-tv.net (consulté le 7 avril 2020)
  162. a et b Amandine Bourgoin, « Ludovic et Samuel de Pékin Express : "On ne pourrait jamais faire Koh-Lanta, on est trop gentils" », sur parismatch.com,
  163. Jonathan Hauvel, « David Giauque, le Niçois qui parodie Pékin Express, repéré par M6 », sur 20minutes.fr,
  164. Emilie Geffray, « Ludovic et Samuel Daxhelet : «Pékin Express ne se refuse pas» », sur tvmag.lefigaro.fr,
  165. Marie-Caroline Cabut, « Pékin express, itinéraire bis (M6) - Hoang et Mehdi : "Ca a été l’étincelle tout de suite !" », sur programme-television.org,
  166. Patrick Cabannes, « Pékin Express. Hoang : « Avec Mehdi, nous apportons une touche un peu décalée » », sur ouest-france.fr,
  167. « Pékin Express 2020 : Casting, destination... Les premières infos », sur purepeople.com,
  168. Thomas Moysan, « Pékin Express : M6 publicité dévoile les sponsors », sur cbnews.fr,
  169. M-C. C, « Pékin express : French tour (M6) - Ludovic : "On restait trois, quatre heures à table..." », sur programme-television.org,
  170. Martin Rousseau, « "Pékin Express: French Tour": Ludovic Daxhelet, à la conquête de la France », sur cinetelerevue.be,
  171. Christian Goutorbe, « Ferrals-les-Corbières. Les élans du cœur des Pékin express », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne)
  172. « Pékin Express : Albert et Laurence créent leur association », sur programme-tv.net,
  173. « Solidarité Express », sur le site du Journal officiel (consulté le 21 mars 2020)
  174. « Pékin Express 2011 : Solidarité Express, le clip », sur melty.fr (consulté le 21 mars 2020)
  175. « Pékin Express - Denis, Jean-Pierre, Leïla, Ludovic : Et maintenant, ils chantent », sur purepeople.com,
  176. G. C., « Solidarité Express en chanson avec Albert et Laurence », Midi libre,‎ (lire en ligne)
  177. « Solidarité Express », sur le site asso1901.com (consulté le 21 mars 2020)
  178. « Pékin Express : La Route de l'Himalaya », sur jeuxvideo.com (consulté le 21 mars 2020)
  179. « Pékin Express : La Route des Dragons », sur jeuxvideo.com (consulté le 21 mars 2020)
  180. « Pékin Express Online », sur senscritique.com (consulté le 6 avril 2020)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jérôme Bourgine, Gilles Sarkissian et David Dibilio, Pékin Express : les plus belles découvertes, M6 Éditions, , 253 p. (ISBN 978-2915127843)
    Livre de photos des pays traversés des quatre premières saisons.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier