Ouvrir le menu principal

Pèlerinage de Chrétienté

Pèlerinage catholique durant la Pentecôte
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pèlerinage de Chartres et Chrétienté.

Le pèlerinage de Chartres, aussi connu sous le nom de pèlerinage de Chrétienté, est un pèlerinage qui, depuis 1983, se déroule chaque année à la Pentecôte, de Notre-Dame de Paris jusqu'à Notre-Dame de Chartres. Depuis 1993, il est organisé par l'association catholique traditionaliste Notre-Dame de Chrétienté, héritière du centre Charlier et de l'association Pèlerinage de Chrétienté. Il réunit annuellement un peu plus de 12 000 pèlerins[1].

Sommaire

Fondation et histoire du pèlerinageModifier

 
Halte pour la messe lors du pèlerinage de 2018.

Le Centre Henri-et-André-Charlier et ses premières universités d'été sont créés dans les années 1979-1980, à Fanjeaux, avec l'aide et sous la protection de mère Anne-Marie Simoulin, supérieure générale des Dominicaines enseignantes du Saint-Nom de Jésus[2]. Pour les membres du nouveau Centre Charlier, cette fondation est l'occasion, en 1980, d'un pèlerinage à Mesnil-Saint-Loup, sur la tombe du père Emmanuel[3]. C'est lors de ce pèlerinage que l'idée est lancée, par Max Champoiseau et Rémi Fontaine, d'organiser un pèlerinage à pied entre Paris et Chartres, en référence à celui de Charles Péguy et sur le modèle du pèlerinage national de Czestochowa, en Pologne[2].

Activement soutenus par dom Gérard, les personnalités du centre mettent en place le projet, placé sous le patronage de Notre-Dame de la Sainte-Espérance. Le premier pèlerinage a lieu à la Pentecôte 1983[2].

Il connaît un certain succès dès le début des années 1990, réunissant autour d'une dizaine de milliers de pèlerins chaque année. La moyenne d'âge était de 21 ans en 2010, avec environ 800 pèlerins étrangers[4].

À la Pentecôte 2007, pour les 25 ans du pèlerinage et à la suite des annonces successives d'un motu proprio sur la forme tridentine du rite romain[5], il y a eu près de dix mille pèlerins présents à Chartres le 28 mai, malgré des conditions météorologiques difficiles[6]. En 2011, l'abbé Coiffet est nommé aumônier général de l’association. Grand admirateur de saint Jean Bosco, il est particulièrement proche des jeunes et des scouts, et fait ainsi passer le nombre d'enfants pèlerins de quelques dizaines à plus d’un millier[7]. À son décès, il est remplacé par l'abbé Alexis Garnier, de la Fraternité St-Pierre.

Des « chapitres » différents sont proposés aux familles, aux enfants, aux adolescents (les "pastoureaux"), ou aux personnes en situation de handicap, afin de proposer un pèlerinage plus adapté[8].

L'organisation est assurée par 800 bénévoles[9]. Le retour à Paris se fait en train.

Historiques des pélerinagesModifier

  • 2018 : Saint Joseph, Père et serviteur, 12 000 participants[10]
  • 2017 : Sainte Marie, Mère de Dieu, 12 000 participants[11]
  • 2016 : Venez, Esprit-Saint
  • 2015 : Jésus-Christ sauveur du monde
  • 2014 : Au commencement, Dieu créa le Ciel et la terre
  • 2013 : Éducation, chemin de sainteté
  • 2012 : Famille, berceau de la Chrétienté
  • 2011 : L'Évangile de la vie
  • 2010 : L'Église est notre Mère, 8 000 participants[4]
  • 2009 : Que votre règne arrive
  • 2008 : Chez nous, soyez Reine
  • 2007 : Les marcheurs de Dieu
  • 2006 : Aimer, c'est tout donner
  • 2005 : Notre-Dame, rempart de la chrétienté
  • 2004 : Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême
  • 2003 : Chrétienté, vocation de la France
  • 2002 : Chrétienté, chemin de sainteté
  • 2001 : Chrétienté, source de vie
  • 2000 : La messe, cœur de la Chrétienté
  • 1999 : Que votre règne arrive
  • 1998 : Esprit-Saint, Dieu de Force et de Sagesse
  • 1997 : Jésus-Christ, salut des nations
  • 1996 : France, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ?
  • 1995 : France, éducatrice des peuples
  • 1994 : France, Fille aînée de l'Église
  • 1993 : Pour que France, pour que Chrétienté continue
  • 1992 : Dieu premier servi
  • 1991 : Le Christ, notre liberté
  • 1990 : Vers Notre-Dame de l'Europe de la Foi
  • 1989 : Pèlerinage du cœur et de la Croix
  • 1988 : Notre-Dame de Fatima - Espérance du Monde
  • 1987 : Demain la Chrétienté
  • 1986 : Avec Notre-Dame
  • 1985 : La famille, avenir de la Chrétienté
  • 1984 : Pour la rédemption de la France
  • 1983 : Pour le renouveau de la jeunesse de France

Mouvements dissidentsModifier

 
Au pèlerinage de Tradition, en 2011.

La crise des sacres illicites par Mgr Lefebvre va entraîner une scission à partir de 1989 : le pèlerinage est effectué en même temps mais dans l'autre sens, de Chartres à Paris par la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, dont une partie proche de l'extrême-droite[12]. N'ayant pas le droit de rentrer dans les cathédrales, ceux-ci finissent le pèlerinage dans ses parages[13]. Ils compteraient environ 4 000 pèlerins contre 10 000 pour ceux en communion avec l'Église catholique[14]. Une association différente, « Pèlerinage de Tradition », est chargée de l'organisation[15]

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Marie Dumont, « Pèlerinage de Chartres : pourquoi ils marchent », sur Famille chrétienne, (consulté le 25 avril 2018)
  2. a b et c « Dom Gérard et le pèlerinage de Chrétienté », Reconquête, n°349, juin 2018, p. 22-24.
  3. Présentation du Père Emmanuel du Mesnil-Saint-Loup sur le site Esprit et Vie
  4. a et b « Pèlerinage: départ de 8.000 catholiques », sur Le Figaro, (consulté le 25 avril 2018)
  5. Paru en juillet 2007, Summorum Pontificum
  6. Site officiel de la cathédrale de Chartres
  7. Jean de Tauriers, « Rappel à Dieu de l'abbé Coëffet », sur nd-chrétienté, (consulté le 4 juillet 2015).
  8. Élisabeth Caillemer, « Il lance un chapitre pour les personnes handicapées mentales au pèlerinage de Chartres », sur Famille chrétienne, (consulté le 25 avril 2018)
  9. Pascal Simon, « Pentecôte. 12 000 pèlerins, dont 2000 de l’Ouest, entre Paris et Chartres », sur Ouest-France, (consulté le 27 mai 2018)
  10. Plus de 12 000 pèlerins sur les routes de Chartres, Famille chrétienne, 22 mai 2018
  11. Clémence Barral, Pélerinage de Chartres - pourquoi ça marche ?, Famille chrétienne n°2105 du 19 au 25 mai 2018, pp. 14-17
  12. Yann Castanier, « La grande vadrouille des cathos intégristes », sur streetpress, (consulté le 25 avril 2018)
  13. « Pentecôte: processions concurrentes de "tradis" et d'"ultras" en Beauce », sur Le Point, (consulté le 25 avril 2018)
  14. « Pentecôte: Paris-Chartres à pied pour 6.000 pèlerins catholiques traditionalistes », sur 20minutes.fr, (consulté le 25 avril 2018)
  15. http://pelerinagesdetradition.com

AnnexesModifier