Ouvrir le menu principal

Oxfam France

association française, membre d'Oxfam International
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oxfam.

Oxfam France
Logo de l'organisation
Situation
Région France
Création
Type Aide humanitaire
Organisation internationale
Siège Paris, France
Coordonnées 48° 51′ 58″ N, 2° 22′ 43″ E
Langue français
Organisation
Président Vincent Truelle
Directrice générale Cécile Duflot

Site web oxfamfrance.org

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Oxfam France

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Oxfam France

Oxfam France est une association loi de 1901. C'est le membre français d'Oxfam International, une organisation internationale de développement qui a pour objectif de mobiliser le pouvoir citoyen contre la pauvreté. Oxfam travaille dans plus de 90 pays afin de trouver des solutions durables pour mettre fin aux injustices qui engendrent la pauvreté.

Sommaire

HistoireModifier

Agir iciModifier

En 1988 est fondée l'association Agir ici pour un monde solidaire, abrégée en Agir ici. Elle souhaite « promouvoir des relations « Nord-Sud » plus éthiques, plus justes, pour agir durablement contre les inégalités mondiales et la pauvreté »[1]. Elle développe pour cela la mobilisation citoyenne à travers « L'Appel d'Agir ici pour un monde solidaire », qui comptait environ 10 000 membres en 1998[2]. Parmi les signataires : Guy Aurenche, Isabelle Autissier, Simone de Bollardière, Jean Chesnaux, Denis Clerc, Christian Delorme, René Dumont, Michel Falise, Jacques Gaillot, Stéphane Hessel, Susan George, Albert Jacquard, Bernard Langlois, Jean-Marie Muller, Gilles Perrault, Madeleine Rébérioux, Alain Ruellan, etc.[3].

Les principaux thèmes explorés par l'association furent l’annulation de la dette, l’accès à la terre et le commerce des armes[4]. Dans ce dernier domaine, sa première demande fut en 1991 le contrôle parlementaire sur le commerce des armes, demandant le contrôle a priori des exportations. En 1994, elle s'engage aux côtés de Handicap international pour l'interdiction des mines antipersonnel. En 1995, les sociétés Ruggieri et Lacroix, qui produisent ces armes, intentent un procès à l'encontre de l'association, qu'elles perdront. Au début des années 2000, Agir ici milite avec d'autres ONG pour le contrôle des armes légères, mobilisation qui aboutira au premier traité international pour réguler le commerce des armes[5].

En 1998, elle est membre fondateur de l'association Attac[réf. nécessaire].

Oxfam FranceModifier

À partir de 2003, Agir ici devient membre observateur d'Oxfam International. Elle rejoint la confédération internationale Oxfam en 2006 et change alors de nom pour Oxfam France[6].

Dans l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle de 2017 qui oppose Marine Le Pen et Emmanuel Macron, Oxfam France appelle implicitement dans une tribune avec soixante autres associations à faire barrage à la candidate FN[7].

En avril 2018, Cécile Duflot déclare quitter la vie politique et succède à Claire Fehrenbach en tant que directrice générale de l'association[8],[9].

En décembre 2018, Manon Aubry, porte-parole de Oxfam France jusqu'à cette date, est désignée comme tête de liste La France insoumise aux élections européennes de 2019. Elle rejoint LFI à cette occasion[10].

ObjectifsModifier

Oxfam France, comme toutes les organisations Oxfam, travaille à construire un monde plus juste où les droits humains fondamentaux de chacun et chacune sont respectés :

  • droit à la vie et à la sécurité
  • droit à des services sociaux de base (accès équitable à l'eau, aux soins de santé et à l’éducation)
  • droit à des moyens d’existence durables (équité économique et écologique)
  • droit d’être entendu (participation équitable à la prise de décisions politiques, économiques et sociales)
  • droit à une identité (égalité de genre et diversité)

L'association mène pour cela des campagnes de mobilisation citoyenne et de plaidoyer en partenariat avec d'autres associations.

Oxfam France entend aussi lutter contre l'évasion fiscale et les paradis fiscaux qui, selon l’association, « menacent la stabilité financière et l’économie, sapent les systèmes fiscaux et les budgets des États, et creusent les inégalités dans le monde entier[11]. »

Oxfam France est une association non confessionnelle.

Notes et référencesModifier

  1. « Oxfam France : 30 ans d'actions pour un monde plus juste », sur Oxfam France (consulté le 21 décembre 2018).
  2. « Agir Ici en quelques mots », sur Globenet.org,
  3. « Agir Ici | Signataires », sur Globenet.org,
  4. Oxfam France Agir Ici, « 25 ans d'engagement », Bulletin de INFO'ACTIONS N°114,‎
  5. Oxfam France, « Plus de 20 ans de mobilisation citoyenne pour le contrôle du commerce des armes », Info'actions n°125,‎ , p. 6 (ISSN 1155-200X)
  6. « Oxfam France », sur oxfamfrance.org (consulté le 26 mars 2017).
  7. « "Le pire est malheureusement possible!" : l’appel de 61 associations et ONG avant le second tour », lejdd.fr, 29 avril 2017.
  8. « Cécile Duflot : « Je quitte la politique avec beaucoup de sérénité » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 21 décembre 2018).
  9. « Cécile Duflot met fin à sa carrière politique pour prendre la tête d'Oxfam France », sur Le Figaro, (consulté le 5 avril 2018).
  10. Alexandre Boudet, « Manon Aubry, tête de liste France insoumise aux européennes », sur HuffPost, .
  11. « Justice fiscale et lutte contre l'évasion fiscale », (consulté le 4 octobre 2016).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier