Oveng

commune du Cameroun

Oveng
Oveng
Cabanes dans la forêt d'Oveng
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Sud
Département Dja-et-Lobo
Démographie
Population 6 007 hab.[1] (2005)
Densité 3,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 2° 25′ 13″ nord, 12° 15′ 38″ est
Superficie 178 200 ha = 1 782 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Cameroun
Voir sur la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Oveng
Géolocalisation sur la carte : Cameroun
Voir sur la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Oveng

Oveng est une commune du Cameroun située dans la région du Sud et le département du Dja-et-Lobo. La limite sud de la commune est constituée par la frontière entre le Cameroun et le Gabon.

GéographieModifier

La localité de Oveng est située sur la route nationale 17B à 94 km au sud du chef-lieu départemental Sangmélima. La commune est limitrophe de deux communes du Dja-et-Lobo au nord et à l'est. Au sud, la rivière Kom affluent du fleuve Ntem marque la frontière avec le Gabon.

Communes limitrophes de Oveng
Meyomessi
Mvangan   Djoum
  Haut-Ntem

HistoireModifier

La commune est créée en 1995 par démembrement de la commune de Djoum en trois entités: Djoum, Mintom et Oveng[2].

PopulationModifier

Le district d'Oveng affiche une population de 2 874 habitants en 1963[3]. Lors du recensement de 2005, la commune comptait 6 007 habitants[1], dont 639 pour Oveng proprement dit. La population communale relevée par le plan communal de développement lors de la collecte de 2011 atteint 7 309 habitants.

Évolution démographique
1963 2005 2011
2 8746 0077 309

Chefferie traditionnelleModifier

L'arrondissement de Oveng compte une chefferie traditionnelle de 2e degré[4] :

  • 745 : Canton Fang Sud

Villages et campementsModifier

Outre le chef-lieu, la commune s'étend sur 25 villages dont 10 associés à une communauté Baka, et un campement Baka[1] :

CultesModifier

Le village est le siège de la paroisse catholique Saint-Jean-l'Évangéliste d'Oveng-Fang, fondée en 1971, rattachée à la zone épiscopale de Djoum du diocèse de Sangmélima.

EnvironnementModifier

La commune située dans l'écorégion des forêts humides du bassin occidental du Congo, compte deux aires protégées :

GalérieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.
  2. Décret N°95/180 du 1er décembre 1995
  3. Dictionnaire des villages du Dja-et-Lobo, Institut de recherches scientifiques du Cameroun, juin 1965
  4. Ministère de l'administration du territoire Annuaire statistique 2015

AnnexesModifier

BibliographieModifier

FilmographieModifier

Liens externesModifier