Ouvriers du règne du Christ

Ouvriers du règne du Christ
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 21 novembre 1991
par Mgr Suárez Inda
Approbation pontificale 11 juin 2010
par Benoît XVI
Institut société de vie apostolique
Type apostolique
But susciter des vocations et former des séminaristes
Structure et histoire
Fondation 12 septembre 1963
Mexico
Fondateur Enrique Amezcua Medina
Abréviation C.O.R.C
Site web (es) site officiel
Liste des ordres religieux

Les ouvriers du règne du Christ (operarios del Reino de Cristo) forment une société de vie apostolique masculine de droit pontifical.

HistoriqueModifier

La société est fondée le par Enrique Amezcua Medina (1918-1992)[1],[2] dans la basilique Notre-Dame-de-Guadalupe de Mexico sous le nom de fraternité sacerdotale des ouvriers du Royaume du Christ et approuvée comme pieuse union par l'évêque José Abraham Martínez y Betancourt.

Les deux premiers membres de la société (le fondateur et Don Everardo Mendoza Valencia) commencent immédiatement à former six jeunes aspirants à la prêtrise. Luis Morales Reyes, évêque de Tacámbaro de 1979 à 1985, transforme l'union pieuse en une société de vie commune sans vœux et approuve les premières constitutions. Après la révision du code de droit canonique, le . Mgr Alberto Suárez Inda transforme la société en une société de vie apostolique de droit diocésain. La société reçoit l'approbation du Saint-Siège le .

Activité et diffusionModifier

L’objectif principal des ouvriers du Royaume de Christ est de susciter des vocations sacerdotales et de former les jeunes aux séminaires.

Ils sont présents en :

La maison-mère est à Santiago de Querétaro.

En 2010, la société comptait 42 maisons et 213 membres, dont 135 prêtres[3].

Notes et référencesModifier

  1. Il a rencontré à l'âge de neuf ans saint José Luis Sanchez del Rio réconfortant des Cristeros.
  2. (es) Histoire de la fondation
  3. Annuaire pontifical, 2013