Ouvrir le menu principal

Ouvrage du Bois-Karre
La tourelle de mitrailleuses de l'ouvrage ; notez les deux cloches GFM à l'arrière-plan.
La tourelle de mitrailleuses de l'ouvrage ; notez les deux cloches GFM à l'arrière-plan.

Type d'ouvrage Petit ouvrage d'infanterie
Secteur
└─ sous-secteur
secteur fortifié de Thionville
└─ sous-secteur d'Hettange-Grande
Numéro d'ouvrage A 12
Année de construction 1930-
Régiment 168e RIF
Nombre de blocs 1
Type d'entrée(s) Entrée par un bloc (casemate)
Effectifs 82 hommes
Coordonnées 49° 25′ 47″ nord, 6° 12′ 15″ est

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Géolocalisation sur la carte : France

Localisation de l'ouvrage
Localisation de l'ouvrage

L'ouvrage du Bois-Karre est un ouvrage fortifié de la ligne Maginot, situé sur la commune de Boust, dans le département de la Moselle.

C'est un petit ouvrage d'infanterie, monobloc. Construit à partir de 1930, il a été épargné par les combats de .

Sommaire

Position sur la ligneModifier

Faisant partie du sous-secteur d'Hettange-Grande dans le secteur fortifié de Thionville, l'ouvrage du Bois-Karre, portant l'indicatif A 12, est intégré à la « ligne principale de résistance » entre les casemates d'intervalle de Boust (C 44) à l'ouest et de Basse-Parthe Ouest (C 45) à l'est, à portée de tir des canons des gros ouvrages de Molvange (A 9), de Soetrich (A 11), du Kobenbusch (A 13), du Galgenberg (A 15) et du Métrich (A 17)[1].

DescriptionModifier

[[]]

L'ouvrage monobloc est constitué de deux chambres de tir et d'une tourelle de mitrailleuses.

Article détaillé : Ouvrage de la ligne Maginot.

La chambre de tir flanquant vers l'ouest possède un créneau mixte pour JM/AC 47 (jumelage de mitrailleuses et canon antichar de 47 mm) et un créneau pour jumelage de mitrailleuses seul.

La chambre de tir flanquant vers l'est est elle équipée de deux créneaux mixtes (décalés) pour jumelage de mitrailleuses et canon antichar de 47 mm et d'un créneau pour jumelage de mitrailleuses seul.

L'ouvrage est surmonté d'une tourelle de mitrailleuses et de quatre cloches GFM (guetteur fusil mitrailleur) dont une servait d'observatoire avec périscope, rattaché tactiquement au gros ouvrage de Métrich (la 4e cloche est une fausse qui se trouve en contrebas de l'ouvrage).

La petite usine du Bois-Karre est équipée de deux groupes électrogènes Renault de 40 chevaux[2]. C'est le seul ouvrage qui était équipé de deux moteurs Renault de 40 ch.

ÉquipageModifier

L'ouvrage possédait un équipage théorique de 91 hommes du 168e RIF, aux ordres du lieutenant Jumel et son adjoint le sous-lieutenant Boulay.

HistoireModifier

Article connexe : Histoire de la ligne Maginot.

État actuelModifier

L'ouvrage, qui possède encore une grande partie de ses équipements est restauré par l'association « Ligne Maginot de Cattenom et environs »[3] qui le fait visiter.

Les deux moteurs sont en états de marche ainsi que les deux génératrices de 50 kVA 220 V. La remise en état du moteur no 1 a nécessité de remplacer le bloc moteur par un de 50 ch récupéré dans le petit ouvrage de Hobling. La tourelle de mitrailleuses fonctionne électriquement.

Tout l'ouvrage et l’équipement sont repeints. Des copies de fresques sont reproduites dans l'ouvrage. L'étanchéité de la dalle de ciel est en cours de réfection, celle de la tourelle est terminée.

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Yves Mary et Alain Hohnadel, op. cit., t. 3, p. 87.
  2. Jean-Yves Mary et Alain Hohnadel, op. cit., t. 3, p. 93.
  3. http://www.forticat.com/spip.php?rubrique72

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Jean-Yves Mary, Alain Hohnadel, Jacques Sicard et François Vauviller (ill. Pierre-Albert Leroux), Hommes et ouvrages de la ligne Maginot, t. 1, Paris, éditions Histoire & collections, coll. « L’Encyclopédie de l'Armée française » (no 2), (réimpr. 2001 et 2005), 182 p. (ISBN 2-908182-88-2).
    • Hommes et ouvrages de la ligne Maginot, t. 2 : Les formes techniques de la fortification Nord-Est, , 222 p. (ISBN 2-908182-97-1).
    • Hommes et ouvrages de la ligne Maginot, t. 3 : Le destin tragique de la ligne Maginot, , 246 p. (ISBN 2-913903-88-6).

Liens externesModifier

Localisation
Association
Descriptions et photos

Articles connexesModifier