Ouffet

commune de Wallonie (Belgique)

Ouffet (en wallon Oufet) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège, ainsi qu’une localité où siège son administration.

Ouffet
Ouffet
Le château.
Blason de Ouffet
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Huy
Bourgmestre Caroline Mailleux (MR)[1]
Majorité Entente Communale
Sièges
EC
AE
11
8
3
Section Code postal
Ouffet
Ellemelle
Warzée
4590
4590
4590
Code INS 61048
Démographie
Gentilé Ouffetois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
2 806 ()
49,11 %
50,89 %
69,73 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
20,93 %
64,06 %
15,00 %
Étrangers 3,28 % ()
Taux de chômage 11,18 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 21 048 €/hab. (2021)
Géographie
Coordonnées 50° 26′ 17″ nord, 5° 27′ 52″ est
Superficie
– Terr. non-bâtis
– Terrains bâtis
– Divers
40,24 km2 (2021)
91,87 %
3,07 %
5,06 %
Localisation
Localisation de Ouffet
Situation de la commune dans l’arrondissement de Huy et la province de Liège
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
Ouffet
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
Ouffet
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de la Région wallonne
Ouffet
Géolocalisation sur la carte : province de Liège
Voir sur la carte administrative de la province de Liège
Ouffet
Liens
Site officiel www.ouffet.be

La commune fait partie du Groupement Régional Économique des vallées de l'Ourthe, de la Vesdre et de l'Amblève (GREOVA) et fait partie de la maison du tourisme du Pays d'Ourthe-Amblève.

Sections

modifier
# Nom Superf.
(km²)
Habitants
(2020)
Habitants
par km²
Code INS
1 Ouffet 28,85 1.806 63 61048A
2 Warzée 6,92 634 92 61048B
3 Ellemelle 4,47 357 80 61048C

Historique

modifier

La commune d'Ouffet voit son origine dans l'ancien ban d'Ouffet constitué des villages d'Ouffet, Ellemelle et Warzée, ancien ban auquel on a joint les seigneuries de Lizin, Xhenceval, Himbe et Odeigne.

Dès le Xe siècle, le chapitre Saint-Martin à Liège reçoit de son fondateur l'évêque Éracle (959-971) de Liège , l'église d'Ouffet dédiée à Saint-Médard. Hugues de Pierrepont, Prince-Évêque de Liège (1200-1229) confirme l'incorporation de l'église d'Ouffet au chapitre Saint-Martin en 1222. Le chapitre a donc tous les pouvoirs pour d'abord percevoir les revenus de l'église d'Ouffet, pour ensuite nommer le curé : situation qui durera jusque la fin du XVIIIe siècle, époque de la révolution française.

A une époque où l'Église possède un pouvoir temporel sur l'ensemble de l'Europe, le village d'Ouffet, dont une des premières mentions remonte à 1096, ne fait pas exception. Si l'Église dépend directement du chapitre de Saint-Martin, le village relève immédiatement de la cathédrale Saint-Lambert à Liège qui semble vouloir reçu, par donation, du comte Albert de Namur et de sa femme Rolenza avant 1155. Ici aussi, la situation restera inchangée jusqu'à la Révolution : la mense épiscopale à la haute autorité sur ce village du pays de Liège et la Principauté. Jusqu'au XVIIIe siècle elle chargera des avoués d'administrer le village. Mais l'avouerie disparaît...

Par la suite, l'administration des trois villages dépendra de la Haute Cour de Justice dont les membres sont nommés par le Prince-Évêque. Le ban n'a donc jamais été administré par un seigneur même si ceux-ci résidaient à Lizin, Xhenceval, Crossée ou Himbe. Ces seigneurs n'avaient pas de privilège par rapport au village, payaient la taille comme les manants et dépendaient directement du Prince-Évêque. La seigneurie d'Odeigne relevait de l'abbaye de Stavelot. Les curieux peuvent encore voir plusieurs bornes séparant le territoire d'Ouffet (OF) du domaine d'Odeigne (OD) au Tîdge di Fèron (Tige de Fairon).

La Cour de Justice et l'Église de Liège attribuèrent une série de privilèges aux manants (bourgeois), confirmés dès 1634. Les habitants purent élire deux "bourgemaîtres" chargés d'administrer la commune en lieu et place de la Cour de Justice.

Village du pays de Liège, Ouffet subit les multiples vicissitudes historiques de la Principauté, ainsi, le conflit des Awans et des Waroux eut des conséquences dramatiques pour le village. En 1314, les Hutois furieux contre le Prince-Évêque qui avait conclu, sans eux, une trêve avec les Waroux, se rendent à Ouffet pour s'emparer du château où séjournaient des troupes du Prince. Ouffet paraît être destiné, comme d'autres places fortes, à pratiquer la politique des "chemins clos", blocus destiné à empêcher le ravitaillement de la ville. Ne sachant s'en emparer, ils incendient et pillent le village et s'emparent des biens que le Prince possédait à Warzée. Les guerres de religion du XVIe siècle laissèrent aussi des traces. En 1568, les troupes de Guillaume d'Orange, calviniste, arrivent à Ouffet, pillent les maisons et l'église. Le XVIIe siècle n'est pas plus pacifique : les soldats ne sont pas des anges, ils dévastent le village en 1635, 1636, 1637. Vers 1695, les guerres de Louis XIV accablent encore les villageois. Mais le mal ne vient pas que de l'extérieur, c'est aussi le siècle des procès de sorcellerie... dont on parlera dans un autre chapitre.

S'il faut souligner une particularité économique du moyen-âge, c'est la culture du lin qui apparaît de manière importante dès le XIVe siècle.

Après la Révolution Française de 1789, le pays de Liège passe sous administration française. La France entre en conflit avec ses voisins, notamment les autrichiens. En 1792 Ouffet subit les réquisitions de chevaux, de foin, de chariots pour l'armée française. Les autrichiens occupent le pays de mars 1793 à septembre 1794. Le département de l'Ourthe est créé en 1795 : il scinde en communes autonomes Ouffet, Warzée et Ellemelle.

Le XIXe siècle voit la création du royaume de Belgique (1830) et la division du territoire en provinces : Ouffet s'intègre à la province de Liège, arrondissement de Huy, canton de Nandrin. Dès lors le village participe à l'histoire nationale. A la fin du siècle, commence à se développer l'industrie de la pierre dont l'apogée se situe dans la première moitié du XXe siècle. Ouffet affrontera également les deux conflits mondiaux de 1914 à 1918 et de 1940 à 1945.

Afin d'être complet dans ce bref aperçu historique, signalons les deux modifications administratives importantes de la seconde moitié du XXe siècle : la fusion des communes d'Ouffet, Warzée et Ellemelle en 1976 et la création de la Région Wallonne et de la Communauté Française de Belgique qui gèrent désormais notre commune pour un certain nombre de matières[2].

NB : pour plus d'informations, veuillez consulter le site des Passeurs de Mémoire d'Ouffet :

http://www.wikihuy.be/index.php?title=Passeurs_de_mémoire_d%27Ouffet_:_Patrimoine_et_Histoire

Héraldique

modifier

La commune ne possède pas d'armoiries[3].

Démographie

modifier

Démographie: Avant la fusion des communes

modifier
  • Source: DGS recensements population

Démographie : Commune fusionnée

modifier

En tenant compte des anciennes communes entraînées dans la fusion de communes de 1977, on peut dresser l'évolution suivante:

Les chiffres des années 1831 à 1970 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source: DGS , de 1831 à 1981=recensements population; à partir de 1990 = nombre d'habitants chaque 1 janvier

Description du village

modifier

Le village d'Ouffet est un gros bourg condrusien cité pour la première fois dans un acte de 1096. Autour de sa grand-place arborée, le village se compose de nombreuses constructions en pierre calcaire et en grès provenant des carrières voisines.

Patrimoine du village

modifier

Dans le village d'Ouffet, on peut voir :

  • la tour de justice fondée vers 1124 avec la tour actuelle reconstruite en 1593,
  • la ferme Baye,
  • la ferme Scheen,
  • la ferme Haute,
  • la ferme Gillet,
  • le château-ferme d'Ouffet,
  • l'église Saint-Médart en briques et calcaire rebâtie de 1775 à 1782,
  • la croix du Tô datée de 1614.
  • voir aussi la liste du patrimoine immobilier classé d'Ouffet.

Description de la commune

modifier

La commune d'Ouffet issue de la fusion des communes en 1976 réunit les anciennes communes d'Ouffet, Warzée et Ellemelle qui faisaient autrefois partie du ban d'Ouffet. Avec 2 755 habitants au , la commune est l'une des moins peuplées de la province de Liège.

Ouffet est une commune typique du Condroz liégeois avec ses tiges et ses chavées. Toutefois, l'extrémité orientale de la commune (château d'Odeigne) fait partie de la Famenne. Élément géographique assez peu connu, la commune d'Ouffet borde la rive gauche de l'Ourthe sur environ 700 m entre les villages de Hamoir et de Fairon et en contrebas du château d'Odeigne.

On dénombre actuellement dans la commune plus de 60 exploitations agricoles et près de 7 000 bovins dont la plupart sont de race le blanc bleu belge ainsi que six carrières exploitant principalement le petit granit[4]. Le sud de la commune est limité par le cours du Néblon dont la vallée est abrupte et boisée. Un important captage d'eau alimentaire se trouve à Néblon-le-Moulin.

L'ancienne commune d'Ouffet compte aussi plusieurs fermes et châteaux isolés au milieu de la campagne ou des bois comme les châteaux de Rénal et d'Odeigne, le donjon de Lizin et les fermes de Houpe-le-Loup, de Xhenceval et d'Odeigne. À Himbe, se trouvent un château, une ferme en carré et quelques maisons.

Communes limitrophes

modifier
Communes limitrophes d’Ouffet
Tinlot Anthisnes
  Hamoir
Clavier Durbuy

Personnalité

modifier

Pierre Ponthier, explorateur et officier au service de l'État indépendant du Congo.

Jumelage

modifier

La commune d'Ouffet est jumelée avec[5] :

Le village associé de Warzée a été jumelé avec[5] :

Références

modifier
  1. « Composition du Collège », sur ouffet.be (consulté le ).
  2. (fr) Pol Gillet., « Passeurs de Mémoire d'Ouffet » [Doc.], sur Historique., (consulté le )
  3. (en) « Ouffet : Wapen - Armoiries - coat of arms - crest », sur heraldry-wiki.com, Heraldry of the World, (consulté le ).
  4. « ouffet.be/index.asp?doc_id=127 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  5. a et b Ouffet, Historique

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :