Ouvrir le menu principal
Oud-Heverlee Leuven
Logo du Oud-Heverlee Leuven
Généralités
Nom complet Oud-Heverlee Leuven
Surnoms O-H-L
Les Coalisés
Les Universitaires
Noms précédents FC Zwarte Duivels Oud-Heverlee
Fondation 1957
Statut professionnel Professionnel
Couleurs Blanc
avec des rappels noir, rouge et vert
Stade King Power at Den Dreef Stadion
(10 020 places)
Siège Avenue Cardinal Mercier, 46
3000 Louvain
Championnat actuel Division 1B
Propriétaire Drapeau : Thaïlande Aiyawatt Srivaddhanaprabha
Président Drapeau : Belgique Chris Vandebroeck
Entraîneur Drapeau : Belgique Vincent Euvrard
Joueur le plus capé Drapeau : Belgique Bjorn Ruytinx (230)
Meilleur buteur Drapeau : Belgique Bjorn Ruytinx (70)
Site web www.ohl.be
Palmarès principal
National[1] Champion de Division 2 (1)
Champion de Promotion (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique de football D2 2019-2020
0

Dernière mise à jour : 3 août 2018.

Le Oud-Heverlee Louvain (souvent appelé « O-H-L ») est un club de football belge, localisé à Louvain.

Créé par la réunion de trois clubs en 2002, ce club porte le matricule 6142. Ses couleurs sont le blanc garni de passementeries noires, rouges et vertes, qui étaient les couleurs dominantes de chacun des clubs concernés par la fusion.

Le club évolue en Division 1B lors de la saison 2018-2019.

Repères historiquesModifier

  • 1957 : 20/12/1957, fondation de FOOTBALL CLUB ZWARTE DUIVELS OUD-HEVERLEE
  • 1958 : 30/07/1957, affiliation de FOOTBALL CLUB ZWARTE DUIVELS OUD-HEVERLEE à l'URBSFA qui lui attribue le matricule 6142.
  • 1996 : mai 1996, FOOTBALL CLUB ZWARTE DUIVELS OUD-HEVERLEE (6142) monte en séries nationales pour la première fois de son Histoire.
  • 2002 : 01/07/2002, FOOTBALL CLUB ZWARTE DUIVELS OUD-HEVERLEE (6142) change son appellation en OUD-HEVERLEE LEUVEN (6142). Le matricule 6142 a englobé deux anciens cercles louvanistes. Il n'y a pas de fusion au sens propre.

HistoireModifier

Longtemps anonymeModifier

Le club passe quarante ans dans les séries provinciales brabançonnes. En 1996, les "Diables Noirs" ((nl): Zwarte Duivels) sont sacrés champions devant Kampenhout. Durant le tour final, celui-ci se fait brûler la politesse par le R. CS Nivellois qui accompagne Oud-Heverlee en Promotion.

Ascension rapideModifier

Dès leurs deux premières saisons en nationales, les Zwarte Duivels s'installent dans le "subtop" de leur série. En 1999, ils terminent vice champion derrière Termonde et se qualifient pur le tour final. Après une victoire aux tirs au but, au SK Eernegem (1-1, 5-6), ils doivent baisser pavillon devant Tubize (0-2).

En 2000, FC Zwarte Duivels Oud-Heverlee termine invaincu et remporte sa série avec 14 points d'avance sur le Stade Louvain, accédant ainsi à la Division 3. À noter que le Stade Louvain décroche une place montante via le tour final.

Pour 1re saison en "D3", le club termine une place et trois points derrière le Stade Louvain, soit au septième rang d'une série remportée par Virton.

La saison suivante est totalement différente. ZD Oud-Heverlee joue les premiers rôles tandis que le Stade Louvain lutte pour son maintien. Finalement troisième, derrière le champion Eupen et Walhain, le matricule 6142, est éliminé par le Vigor Hamme dès la première journée du tour final, avec deux défaites (3-1 et 0-2). Mais très tôt dans cette compétition 2001-2002, des rumeurs de "grande fusion louvaniste" ont circulé abondamment.

Unification louvanisteModifier

Au départ, les premières «négociations» ne concernent que les deux clubs de la cité estudiantine : le K Stade Louvain et le Daring Club Louvain. En 2002, le «Stade» est presque centenaire, mais se trouve dans une situation financière délicate. Il n'y a pas de graves risques de faillite, mais les moyens manquent pour assouvir des ambitions: retrouver le deuxième niveau national et...s'y maintenir. Pour sa part, le «Daring» végète en provinciales et peinet à s'en extirper. La Ville de Louvain ne peut soutenir deux clubs et ne veut pas favoriser l'un au profit de l'autre. Elle propose la création d'un seul et grand club. Les bases des discussions sont posées.

Mais l'essor rapide du FC Zwarte Duivels Oud-Heverlee change la donne. Ce club doté de moyens financiers intéressants entre logiquement dans le débat. Il n'y a pas de fusion à proprement parler. Le matricule 6142, plus sain financièrement et mieux classé, englobe les deux plus anciens cercles louvanistes dont le matricule est radié. L'entité formée s'installe au stade Den Dreef (ex-Stade Louvain) et prend le nom de Oud-Heverlee Leuven, soit le nom des deux communes voisines. Les matricules 18 et 223 disparaissent.

Le choix des couleurs prend le blanc comme base avec des rappels des identifiants des anciens cercles: le Noir d'Oud-Heverlee, le Rouge du Daring et le Vert du Stade.[2].

 
Stade Den Dreef

Découverte de l'éliteModifier

La fusion se passa bien et les sympathisants des différentes entités s'unirent sous la nouvelle bannière. Au terme de la saison 2004-2005, « O-H-L » remporte le tour final de D3 et accède à la Division 2. Après six saisons faites de hauts et de bas, le club remporte le titre de champion en 2011 et monte pour la première fois de son Histoire en première division. La ville de Louvain retrouve ainsi un club parmi l'élite nationale pour la première fois depuis 1950[3].

La première saison au plus haut niveau se passe relativement bien pour le club, qui assure son maintien assez rapidement, s'offrant quelques coups d'éclat au passage, dont une victoire contre Anderlecht lors du match d'ouverture du championnat ou contre le FC Bruges quelques semaines plus tard. La deuxième saison est de meilleure facture et après avoir occupé un temps la quatrième place du classement, le club recule dans la hiérarchie et retombe dans le ventre-mou, à l'abri toutefois de la lutte pour le maintien.

Aller et retour dans l'antichambreModifier

Au terme de la saison 2013-2014, le club termine avant-dernier et doit disputer les Play-Offs 3 contre le RAEC Mons. Il remporte cette série de confrontations puis prend ensuite part au tour final de Division 2 pour tenter d'assurer son maintien face à Mouscron-Peruwelz, Eupen et Saint-Trond. Dernier de cette mini-compétition, le club est relégué au niveau inférieur après trois saisons parmi l'élite.

Pour son retour en Division 2, le club remporte la première tranche du championnat et achève ce dernier à la 5e place du classement général. Il dispute ensuite le tour final, qu'il remporte face à Eupen, Lommel United et le Lierse (barragiste de D1), ce qui lui permet de retrouver la Division 1 un an après l'avoir quittée.

Lors de la saison 2015-2016, le club lutte pour son maintien en Division 1. À la veille de la dernière journée de la phase classique du championnat, il occupe l'avant-dernière place du classement et devance de deux points Westerlo. Alors que ce dernier remporte son duel face à Waasland-Beveren, Louvain est battu par le FC Bruges et récupère la lanterne rouge de son rival campinois. Le club, qui dispose pourtant de la septième meilleure attaque du championnat, retrouve donc la Division 2 un an après l'avoir quittée.

En 2016-2017, dans une "Proxumius League" réformée et réduite à huit équipes, les résultats ne sont guère brillants et surtout très irréguliers. Le club se retrouve embarqué dans les "Play-Downs" et doit lutter jusqu'au bout pour éviter la descente en "Division 1 Amateur". Mésaventure qui échoit finalement à Lommel United.

Durant une grande partie de la saison 2016-2017, des rumeurs parlent d'une reprise du matricule 6142 par des investisseurs étrangers. La piste la plus souvent évoquée conduit vers la Chine. Pourtant, le , l'Assemblée Générale abonde dans le même sens que le Conseil d'Administration d'OHL et marque son accord en vue d'une reprise par "King Power", un groupe thaïlandais déjà propriétaire du club anglais de Leicester City (champion d'Angleterre 2016)[4].

Palmarès et statistiquesModifier

Titres et trophéesModifier

Palmarès de l'équipe première d'Oud-Heverlee Louvain
Compétitions officielles Compétitions internationales
Compétitions régionales Tournois saisonniers


BilanModifier

Statistiques mises à jour le 30 juin 2018


Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1re nationale 4 0 1
II 2e nationale 9 1 2 1
III 3e nationale 5 0 2
IV 4e nationale 4 1 1
V 5e nationale 0 0
 
  TOTAUX 22 2 5 2
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

ClassementsModifier

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1996-97 FC ZD Oud-Heverlee Promotion série B 4e/16
2 1997-98 FC ZD Oud-Heverlee Promotion série B 6e/16
3 1998-99 FC ZD Oud-Heverlee Promotion série B 2e/16 Tour final[saisons 1]
4 1999-00 FC ZD Oud-Heverlee Promotion série B 1er/16 Champion et promu
5 2000-01 FC ZD Oud-Heverlee Division 3 série B 7e/16
6 2001-02 FC ZD Oud-Heverlee Division 3 série B 3e/16
7 2002-03 Oud-Heverlee Leuven Division 3 série B 2e/16 Tour final[saisons 2]
8 2003-04 Oud-Heverlee Leuven Division 3 série B 3e/16
9 2004-05 Oud-Heverlee Leuven Division 3 série B 2e/16 Promu via tour final[saisons 3]
10 2005-06 Oud-Heverlee Leuven Division 2 6e/18
11 2006-07 Oud-Heverlee Leuven Division 2 5e/18
12 2007-08 Oud-Heverlee Leuven Division 2 3e/19 Tour final[saisons 4]
13 2008-09 Oud-Heverlee Leuven Division 2 12e/19
14 2009-10 Oud-Heverlee Leuven Division 2 9e/19
15 2010-11 Oud-Heverlee Leuven Division 2 1er/18 Champion et promu
16 2011-12 Oud-Heverlee Leuven Division 1 14e/16 Play-offs 2[saisons 5]
17 2012-13 Oud-Heverlee Leuven Division 1 10e/16 Play-offs 2[saisons 6]
18 2013-14 Oud-Heverlee Leuven Division 1 15e/16 Relégué après barrages[saisons 7]
19 2014-15 Oud-Heverlee Leuven Division 2 5e/18 Promu via tour final[saisons 8]
20 2015-16 Oud-Heverlee Leuven Division 1 16e/16 Relégué
21 2016-17 Oud-Heverlee Leuven Division 1B 7e/8 Play-down[saisons 9]
22 2017-18 Oud-Heverlee Leuven Division 1B 2e/8 Play-offs 2[saisons 10]

Personnalités du clubModifier

PrésidentsModifier

Au cours de son histoire, le club a été dirigé par trois présidents différents connus.

Présidents d'Oud-Heverlee Louvain
Rang Nom Période
1   Henri Kumps 2002-2010
2   Jan Callewaert 2010-2014
Rang Nom Période
3   Jimmy Houtput 2014-2016
4   Chris Vandebroeck 2016-

EntraîneursModifier

De la saison 1995-1996 au championnat de Belgique de football 2015-2016, 14 entraîneurs connus se sont succédé à la tête de l'Oud-Heverlee Louvain.

Entraîneurs d'Oud-Heverlee Louvain
Rang Nom Période
1   Wim Hofkens 1995-1996
2   Marcel Corens 1996-1997
3   Stijn Martini 1997-1998
4   Jaak Merchez 1998-1999
5   Jean-Pierre Vande Velde 1999-2004
6   Guido Brepoels 2004-2007
7   Rudi Cossey 2007-2008
8   Marc Wuyts 2008-2009
Rang Nom Période
9   Jean-Pierre Vande Velde (2) 2009-2010
10   Ronny Van Geneugden 2010-2014
11   Herman Vermeulen 2014
12   Ivan Leko 2014
13   Hans Vander Elst (intérim) 2014
14   Jacky Mathijssen 2014-2015
15   Emilio Ferrera 2015-2017
16   Dennis van Wijk 2017-sep. 2017
17   Nigel Pearson sep. 2017-fév. 2019
18   Vincent Euvrard fév. 2019[5]-

Joueurs emblématiquesModifier

Effectif professionnel actuelModifier

Effectif de la saison 2019-2020
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[6] Nom Date de naissance Sélection[7] Club précédent
1 G   Thamsatchanan, KawinKawin Thamsatchanan 26/01/1990 (29 ans) Thaïlande Muangthong United
16 G   Keet, DarrenDarren Keet 05/08/1989 (30 ans) Afrique du Sud Bidvest Wits
26 G   Henkinet, LaurentLaurent Henkinet 14/09/1992 (27 ans) Waasland-Beveren
3 D   Tshimanga, KatukuKatuku Tshimanga 06/11/1988 (30 ans) Belgique Willem II
4 D   Schuermans, KennethKenneth Schuermans 25/05/1991 (28 ans) KVC Westerlo
5 D   Ngawa, Pierre-YvesPierre-Yves Ngawa 09/02/1992 (27 ans) Belgique espoirs AC Pérouse Calcio
15 D   Ouedraogo, DylanDylan Ouedraogo 22/07/1998 (21 ans) Burkina Faso Apollon Limassol
19 D   Duplus, FrédéricFrédéric Duplus 07/04/1990 (29 ans) France -20 ans RC Lens
23 D   Kotysch, SaschaSascha Kotysch 02/12/1988 (30 ans) Allemagne -20 ans Saint-Trond VV
6 M   Hubert, DavidDavid Hubert 12/02/1988 (31 ans) Belgique La Gantoise
8 M   Van Hyfte, TomTom Van Hyfte 28/04/1988 (31 ans) Beerschot VA
10 M   Mercier, XavierXavier Mercier 25/05/1989 (30 ans) Cercle Bruges KSV
15 M     Sowah, KamalKamal Sowah 09/01/2000 (19 ans) Leicester City
17 M   Kehli, SamySamy Kehli 27/01/1991 (28 ans) KSC Lokeren
22 M   Myny, OlivierOlivier Myny 10/11/1994 (24 ans) Waasland-Beveren
25 M   Mertens, JentheJenthe Mertens 18/10/1999 (20 ans) Formé au club
33 M   Maertens, MathieuMathieu Maertens 27/03/1995 (24 ans) Cercle Bruges KSV
99 M   Keita, AboubakarAboubakar Keita 05/11/1997 (21 ans) Côte d'Ivoire -20 ans FC Copenhague
7 A   Aguemon, YannickYannick Aguemon 11/02/1992 (27 ans) Bénin Union Saint-Gilloise
8 A   Hendriks, SamSam Hendriks 25/01/1995 (24 ans) Pays-Bas espoirs Go Ahead Eagles
9 A   Henry, ThomasThomas Henry 20/09/1994 (25 ans) AFC Tubize
11 A   Mbombo, YannisYannis Mbombo 08/04/1994 (25 ans) Belgique espoirs Royal Excel Mouscron
30 A   Tučić, MilanMilan Tučić 15/08/1996 (23 ans) Slovénie espoirs NK Rudar Velenje
43 A     Perbet, JérémyJérémy Perbet 12/12/1984 (34 ans) Sporting Charleroi
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Carlos Rodriguez
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Gerry Oste
Kinésithérapeute
  •   Jelle Ceuleers
  •   Niels Christens
  •   Joris Van Baelen
  •   Frigyes Vanden Auweele (ostéopathe)
Médecin(s)
  •   Brahim Hacene

Légende

 


Joueurs prêtés
Poste Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt

Culture populaireModifier

Affluence et supportersModifier

Évolution des affluences moyennes lors des matches à domicile d'Oud-Heverlee Louvain lors des 10 dernières saisons[8]
Saison 2007-2008 2008-2009 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
Assistance 2 828 2 578 2 017 3 294 7 280 8 006 8 391 5 263 7 173 4 633

AnnexesModifier

NotesModifier

Notes sur les classements saison par saisonModifier

  1. Le club élimine le SK Eernegem mais s'incline ensuite contre l'AFC Tubize.
  2. Le club élimine le KV Oostende et le Patro Maasmechelen mais s'incline ensuite en finale contre l'Eendracht Alost.
  3. Le club élimine le Torhout 1992 KM, le KFC Denderleeuw EH et le RCS Visé pour décrocher la montée en Division 2.
  4. Le club participe au tour final mais termine dernier avec zéro point.
  5. Le club dispute les « Play-offs 2 » et finit deuxième de son groupe avec dix points.
  6. Le club dispute les « Play-offs 2 » et remporte son groupe. Il est ensuite battu en finale par La Gantoise sur deux défaites 4-1.
  7. Le club remporte les « Play-offs 3 » face au RAEC Mons et dispute ensuite le tour final de Division 2 pour assurer son maintien. Il termine dernier de cette compétition et est donc relégué.
  8. Le club remporte le classement de la première tranche et se qualifie pour le tour final. Il remporte cette mini-compétition avec 14 points sur 18.
  9. Le club termine deuxième des play-downs et assure son maintien en Division 1B.
  10. Le club termine 3e de son groupe

RéférencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Didctionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895 - archives URBSFA et foot 100 asbl
  3. « Louvain retrouve la D1 », sur www.lequipe.fr (consulté le 24 avril 2011)
  4. Page du site 7sur7 regroupant différents articles concernant OH Leuven
  5. https://sportmagazine.levif.be/sport/foot-national/vincent-euvrard-est-le-nouvel-entraineur-de-ohl/article-normal-1090103.html?cookie_check=1549730733
  6. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  7. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  8. European Statistics Site European Football Statistics, page consultée le 17 mai 2016

Sources et liens externesModifier