Ouvrir le menu principal

Ouchamps

ancienne commune française du département de Loir-et-Cher

Ouchamps
Ouchamps
L'église Saint-Pierre.
Blason de Ouchamps
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Blois
Canton Blois-3
Intercommunalité Val de Cher - Controis
Statut Commune déléguée
Maire délégué André Simon
2019-2020
Code postal 41120
Code commune 41170
Démographie
Population 728 hab. (2016 en diminution de 11,86 % par rapport à 2011)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 28′ 24″ nord, 1° 18′ 32″ est
Altitude Min. 62 m
Max. 114 m
Superficie 13,08 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Le Controis-en-Sologne
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre
City locator 15.svg
Ouchamps

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 15.svg
Ouchamps

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Ouchamps

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Ouchamps

Ouchamps est une ancienne commune française située dans le département de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.

Au , elle devient une commune déléguée du Controis-en-Sologne.

GéographieModifier

 
Localisation de la commune d'Ouchamps dans l'arrondissement de Blois (Loir-et-Cher).
 
Localisation de la commune d'Ouchamps dans les cantons de Blois (I-II-III) et Vineuil (Loir-et-Cher).
 
Localisation de la commune d'Ouchamps dans la Communauté de communes Val de Cher - Controis
(Loir-et-Cher).

ToponymieModifier

HistoireModifier

Le , la commune fusionne avec Contres, Feings, Fougères-sur-Bièvre et Thenay pour former la commune nouvelle du Controis-en-Sologne dont la création est actée par un arrêté préfectoral du [1].

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Pierre Repincay SE Professeur retraité
mars 2008 mars 2014 Chantal Cailhol DVG[2]  
mars 2014 31 décembre 2018 André Simon SE Retraité

Liste des maires déléguésModifier

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
12 janvier 2019[3] en cours André Simon SE Retraité

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2016, la commune comptait 728 habitants[Note 1], en diminution de 11,86 % par rapport à 2011 (Loir-et-Cher : +0,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
512609630621665645665643677
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
700775769755775778804867837
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
850839716623648628553531534
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
539509418565648803807819756
2016 - - - - - - - -
728--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,6 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,8 % contre 48,4 % au niveau national et 48,6 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,8 % d'hommes (0 à 14 ans = 22,4 %, 15 à 29 ans = 16,3 %, 30 à 44 ans = 18 %, 45 à 59 ans = 25,5 %, plus de 60 ans = 17,8 %) ;
  • 49,2 % de femmes (0 à 14 ans = 19,4 %, 15 à 29 ans = 13,9 %, 30 à 44 ans = 21,3 %, 45 à 59 ans = 28 %, plus de 60 ans = 17,3 %).
Pyramide des âges à Ouchamps en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
0,2 
4,1 
75 à 89 ans
6,9 
13,2 
60 à 74 ans
10,2 
25,5 
45 à 59 ans
28,0 
18,0 
30 à 44 ans
21,3 
16,3 
15 à 29 ans
13,9 
22,4 
0 à 14 ans
19,4 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

L'église Saint-Pierre de la commune d'Ouchamps est un édifice comprenant une nef rectangulaire préromane du XIe siècle, une chapelle seigneuriale du XVe siècle au nord, un clocher du XVIIe siècle sur la façade occidentale et enfin une chapelle sud ainsi qu’un chœur, tous deux construit plus récemment.

Le bâtiment ne présente pas d'originalité architecturale particulière, excepté les voûtes à liernes retombant sur les chapiteaux sculptés. Le monument a été sujet à une très importante vague de travaux de restauration à la fin des années 1990.

Les fonts baptismaux et la piscine

Concernant le mobilier, plusieurs pièces d’intérêt sont disposées à l’intérieur. Tout d’abord, dans la chapelle seigneuriale, une splendide piscine en pierre sculptée du XVIe siècle est visible. Les décors de feuillage sont réalisés avec une grande finesse. De très élégants fonts baptismaux en pierre du XVIIe siècle sont conservés dans la nef. Piscine et fonts baptismaux sont classés aux Monuments Historiques depuis 1935 et 1962.

Le mobilier inscrit aux Monuments Historiques

L'ensemble de la chapelle nord mérite un intérêt tout particulier. Les tableaux sur les murs ainsi que le retable en pierre sculptée décorent la chapelle seigneuriale avec délicatesse, notamment une Vierge à l’Enfant huile sur toile XVIIe siècle inscrite en 2010.

Enfin, un fragment de peinture murale, découvert grâce aux restaurations des années 1990, est visible sur le mur sud de la nef.


HéraldiqueModifier

Les armoiries de Ouchamps se blasonnent ainsi :

D'or à la tour de gueules ouverte et ajourée du champ posée sur une terrasse de sinople chargée d'une burèle d'argent ; chaperonné de sinople chargé de deux pointes de flèche d'argent.

Création J.-P. Fernon (1985).

Personnalités liées à la communeModifier

  • Le chanteur Alain Souchon y possède une maison.
  • Edmond Brossard, natif d'Ouchamps en 1900, athlète français de demi-fond, champion de France à plusieurs reprises et sélectionné aux Jeux olympiques d'Anvers de 1920.
  • Kléber Beaugrand (1887 - 1969) né à Ouchamps, homme politique (député-maire d'Ouchamps).

Militant syndicaliste, Kléber Beaugrand milite à la SFIO. Sous cette étiquette, il devient maire d'Ouchamps, puis est élu député du Loir-et-Cher lors des élections législatives de 1936. Le 10 juillet 1940, il vote en faveur de la remise des pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Il est relevé de son inéligibilité pour faits de Résistance. Il ne retrouve pas, après la guerre, le chemin du Parlement, mais conserve son mandat de maire jusqu'en 1959.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier


Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier