Otto Baum

général allemand

Otto Baum
Naissance
Stetten, province de Hohenzollern
Décès (à 86 ans)
Stetten, Allemagne
Origine Allemand
Allégeance Flag of Germany 1933.svg Troisième Reich
Arme Flag Schutzstaffel.svg Waffen SS
Grade Oberführer
Années de service 19341945
Commandement 17e Panzer grenadier division SS Götz von Berlichingen
2e division SS Das Reich
16e Panzergrenadier Division SS Reichsführer-SS
Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Poche de Demiansk
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne et glaives

Otto Baum ( à Stetten dans la même ville) était un SS-Oberführer de la Waffen-SS.
Il a été récipiendaire de la croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne et glaives.

BiographieModifier

Après avoir fréquenté une école d'agriculture jusqu'en 1932, puis pris des études pour deux ans en agriculture à l'Université de Stuttgart, il rejoint la SS-Verfügungstruppe en 1934, et prend le contrôle d'un peloton d'infanterie, jusqu'à ce que, en , il rejoigne les SS Junkerschule à Brunswick (Basse-Saxe).

le , il est nommé commandant de la 7e compagnie de régiment d'infanterie de la 1re division SS Leibstandarte Adolf Hitler (7. Kompanie SS-Infanterie-Regiments (mot.) Leibstandarte Adolf Hitler). Deux mois plus tard, il prend part avec cette unité à la campagne de Pologne.

À partir du et jusqu'au , il prend le commandement du 3e bataillon des régiments d'infanterie des SS-Totenkopf sur le front de l'Est et dans la poche de Demiansk. Pour récompense de son succès, il reçoit le la croix de chevalier de la croix de fer. S'ensuivent des actions en France, puis à nouveau sur le front de l'Est.

Le , il est promu colonel.

À partir du et jusqu'au , il commande la 17e Panzer grenadier division SS Götz von Berlichingen qui est utilisé en France et se distingue avec son unité, en particulier dans la bataille de Saint-Lô.
Du au , il devient le commandant de la 2e division SS Das Reich.
Il a ensuite repris le les commandes de la 16e Panzergrenadier Division SS Reichsführer-SS en Italie. Fin , il est transféré avec sa division en Hongrie et capitule le à Völkermarkt en Carinthie en Autriche.

Après la capitulation de l'Allemagne, il est fait prisonnier de guerre des Britanniques d' à . À sa libération, il travaille dans l'industrie textile.

DécorationsModifier

Voir aussiModifier

LittératureModifier

  • (de) Klaus D. Patzwall et Veit Scherzer, Das deutsche Kreuz : 1941-1945 : Geschichte und Inhaber, Norderstedt, Patzwall, (ISBN 393153345X).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier