Ouvrir le menu principal
Otto Bänninger
Defaut.svg
Naissance
Décès
(à 76 ans)
Zurich (Suisse)
Nom de naissance
Otto Charles Bänninger
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Élève
Lieux de travail
Influencé par
A influencé
Distinctions
Prix de la Biennale de Venise
Prix des beaux-arts de Zürich
Statue du Général Henri Guisan sur la place du Général Guisan à Ouchy (Lausanne), réalisée par Bänninger en 1967.

Otto Bänninger, né le à Zurich et mort dans la même ville le (à 76 ans), est un sculpteur suisse.

BiographieModifier

Fils de Friedrich Bänninger, instituteur, il entra en apprentissage pendant cinq années chez Franz Wanger, sculpteur dans sa ville natale. Arrivé à Paris, il s'inscrit à l'Académie de la Grande Chaumière en 1920. Il sera praticien chez Antoine Bourdelle, tout comme son compatriote Arnold Geissbuhler (1897-1983).

En 1926, Antoine Bourdelle accueille dans son atelier une jeune élève, Germaine Richier, qui deviendra l'épouse d'Otto le 12 décembre 1929. En 1933, le couple s'installe avenue de Châtillon[1] à Paris, dans le 14e arrondissement.

Au décès de Bourdelle en 1929, il achève les travaux en cours de ce dernier.

En 1939, à la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, le couple est en Suisse et ils s'installent à Zurich au 157 Bergstrasse. La paix revenue, son épouse retourne seule en France. Il épousera Johanna Stern en secondes noces en 1953.

Collections publiquesModifier

  • Zurich
    • Schweizerische Landesausstellung : Knabe mit Pferd (œuvre détruite)
    • Samaritains (1931), groupe pour la fontaine du Limmathaus
    • Universitätsspital : Der Genesende (1946-1948)
  • Bâle : Batch
  • Olten : Groupe Remonte (1957-1961)
  • Grossmünster : Monument à Heinrich Bullinger (1939-1940), statue équestre en bronze
  • Abbaye de Schaffhouse : Entrée du Christ à Jérusalem (1957) , bas-relief en bronze pour la porte de l'église abbatiale
  • Lausanne : Monument à Henri Guisan (1967)
  • Paris
  • Pays-Bas
    • Eindhoven : Cheval sur Anne Frakplantsoen (1954), sculpture volée en 2010

PrixModifier

  • Prix de la Biennale de Venise de 1942
  • Prix des beaux-arts de Zürich, 1956

ExpositionsModifier

BibliographieModifier

  • Dictionnaire Bénézit
  • Charles Albert Cingria, Otto Charles Bänninger, photo de Hugo P. Herdeg, reliure inconnue.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Aujourd'hui avenue Jean-Moulin.

Liens externesModifier