Ottavio Belmosto

prélat catholique

Ottavio Belmosto
Biographie
Naissance à Venzolasca, Royaume de Corse
Gênes
Décès
Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par Paul V
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Carlo ai Catinari
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Évêque d'Aléria

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Ottavio Belmosto (né en 1559 à Venzolasca, Royaume de Corse, alors dans la République de Gênes, et mort le 16 novembre 1618 à Rome) est un cardinal italien du début du XVIIe siècle.

BiographieModifier

Ottavio Belmosto est issu d'une richissime famille de banquiers d'origine corse et génoise. Son père, Luigi Belmosto, podestat de la Cité de Bastia, deviendra en 1563 orateur de Corse au Sérénissime Sénat de Gênes. Sa mère appartient à la famille noble Gandolfi de Bastia. Ottavio est le puîné d'une fratrie de trois garçons : ses frères sont Antonio, marchand et banquier à Naples, et Agostino, également banquier à Cosenza et à Naples, qui sera nommé en 1595 facteur général du roi Philippe II d'Espagne pour l'Italie.

Ottavio Belmosto poursuit des études de droit canon et de droit civil à Rome et à Naples.

Il sert pendant quelque temps à la curie romaine, puis reçoit les ordres sacrés en [1].

Le suivant, il est nommé évêque d'Aléria par Grégoire XIV, où il demeure jusqu'en 1608.

Il passe une grande partie de son temps à modérer les interminables contestations entre familles adverses dues à la vendetta.

Il cède son épiscopat en 1608 à Domenico Rivarola contre une pension annuelle de deux mille ducats.

Il s'installe à Rome, puis à Ravenne, en qualité de vice-légat de Romagne, d'abord sous l'autorité de Bonifacio Caetani, puis du cardinal Rivarola lui-même, après 1612.

Le pape Paul V lui donne une charge à la Sacra Consulta[2] et le l'élève à la pourpre cardinalice avec le titre de San Carlo ai Catinari[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (it) « BELMOSTO, Antonio in "Dizionario Biografico" », sur www.treccani.it (consulté le )
  2. Sacrée congrégation du Conseil, instituée en 1588 et supprimée au XIXe siècle

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

SourcesModifier

  • Fiche du cardinal Ottavio Belmosto sur le site fiu.edu.
  • O.F. Tencajoli, Cardinali corsi. Ottavio Belmosto vescovo di Aleria, vice-legato di Ravenna, in Corsica antica e moderna, 11 (1933).
  • I. Rinieri, I vescovi della Corsica, Livorno 1934.