Ottaviano Nelli

peintre italien

Ottaviano di Martino Nelli da Gubbio, dit Ottaviano Nelli, né à Gubbio en 1375, et mort vers 1450, est un peintre italien, principalement actif dans sa ville natale et en Ombrie.

Ottaviano Nelli
Image dans Infobox.
Crucifixion, Foligno, Palazzo Trinci.
Naissance
Décès
Activité
Lieu de travail
Mouvement
Vierge et l'Enfant entre les saints Madeleine et Étienne (1400-1410), musée d'Art de São Paulo.

BiographieModifier

Ottaviano Nelli est le fils et élève du peintre Martino di Nello.

En 1400, il a été appelé à Pérouse afin de participer à la réalisation du blason du duc Gian Galeazzo Visconti de Milan.

En 1403 il est nommé consul pour le quartier San Andrea de la commune libre de Gubbio, qui depuis 1384 est passé sous le pouvoir des Montefeltro, comtes d'Urbino. Ottaviano Nelli a exercé la charge de consul en diverses occasions tout au long de sa vie.

En 1403, il réalisa son chef-d'œuvre, la Madonna del Belvedere, dans l'église de Santa Maria Nuova. L'œuvre est une fresque peinte à tempera. Les couleurs gracieuse roses et bleues sont légères et vives. De la même période date son Polyptyque de Pietralunga.

Il est actif à Urbino en 1417 et, par la suite, il réalise divers travaux à Assise, Foligno, de nouveau à Urbino et finit par demeurer de façon stable à Gubbio à partir de 1433.

En 1438, il adopte un jeune homme du nom de « Marte ».

Dans les années suivantes, sur le conseil de son frère Tommaso, il ouvre une école de peinture en ville.

L'année exacte de sa mort n'est pas connue, probablement vers l'an 1450. En effet c'est pendant cette année que sa veuve prénommée « Balda » demanda l'annulation de l'adoption de Marte afin que celui-ci ne puisse hériter de son patrimoine.

Les œuvres d'Ottaviano Nelli sont conservées dans les villes italiennes de Pérouse, Assise, Città di Castello, Fano, Urbino, Gualdo Tadino, Fabriano, Pietralunga, Rome et Gubbio.

Ottaviano Nelli peint un important polyptyque dont on connait quatre éléments sur cinq, se trouvant dans trois musées différents, à savoir :

Certains historiens d'art pensent que ce polyptyque dont le cinquième panneau est perdu, se trouvait derrière l'autel de l'église San Francesco de Gubbio. Par leur style les panneaux appartenant au polyptyque démembré, se rapprochent d'un cycle de fresques dédiées à la Vierge peint par l'artiste au Palazzo Trinci à Foligno en 1424[3].

Collections publiquesModifier

Au Brésil
Aux États-Unis
En France
En Italie

GalerieModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :