Ouvrir le menu principal

Józef Szczepan Kowalewski

mongoliste et linguiste polonais
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kowalewski.
Józef Szczepan Kowalewski
J.ózef S.zczepan Kowalewski (57745).jpg
Joseph Étienne Kowalewski en 1878
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Vyalikaya Byerastavitsa (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
VarsovieVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Świsłocz gymnasium (d)
Université impériale de Vilna (d)
Université de Vilnius
Université de KazanVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfants
Nikolaï Osipovitch Kovalevsky (d)
Pavel Kovalevsky (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Université impériale de Kazan (d), université de VarsovieVoir et modifier les données sur Wikidata
Chaire
Domaines
Maître
Alexandre Vassilievitch Igoumnov (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur de thèse
Gottfried Ernst Groddeck (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Józef Szczepan Kowalewski, également appelé en russe Ossip Mikhaïlovitch Kovalevsky (cyrillique : Осип Михайлович Ковалевский) parfois retranscrit en J. É. Kowalewski, né le à Brzostowica Wielka (pl) village polonais annexé à l'Empire russe depuis 1795, et mort le à Varsovie, est un mongoliste et linguiste polonais, notamment auteur d'un dictionnaire français-russe-mongol, publié en 1844.

BiographieModifier

Il est l'un des fondateurs des philomaths (en) (1817 — 1823).

En 1824, condamné pour ses activités indépendantistes polonaises et anti-russes, il est exilé à Kazan dans l'actuelle Russie.

Il étudie à l'Université de Kazan la Mongolie, le mongol et le bouddhisme tibétain.

En 1833, il fonde le Département des études mongoles de l'Université de Kazan, le premier d'Europe.

En 1844, il publie son Dictionnaire mongol-russe-français.

En 1862, les autorités lui permettent de retourner en Pologne, toujours dans l'Empire Russe. Il s'abstient de participer à l'Insurrection polonaise de 1861-1864 et se résigne à la russification de l'éducation : il deviendra le doyen de la faculté des lettres de Szkoła Główna Warszawska (pl) de langue polonaise puis après 1869 de l'Université impériale de Varsovie de langue russe.

ŒuvreModifier

  • Joseph Étienne Kowalewski, Dictionnaire mongol-russe-français (édition française), (lire en ligne)

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (pl) Władysław Kotwicz (pl), Józef Kowalewski (1801-1878). Orientalista, Wrocław, Nakł. Wrocławskiego Towarzystwa Naukowego, coll. « Prace Wrocławskiego Towarzystwa Naukowego » (no 11), (OCLC 23142784)
  • Valieïev R.M. (réédition), 2004: Монголовед О. М. Ковалевский: биография и наследие (1801–1878). Éditions «Алма-Лит», Kazan.

Liens externesModifier