Ouvrir le menu principal

Oscar Heisserer
Image illustrative de l’article Oscar Heisserer
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Schirrhein (Empire allemand)
Décès (à 90 ans)
Lieu Strasbourg (France)
Taille 1,70 m (5 7)
Période pro. 1932-1946
Poste Milieu
Parcours junior
Saisons Club
?-1934Drapeau : France Bischwiller
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1934-1938Drapeau : France RC Strasbourg 82 (32)
1938-1945Drapeau : France RC Paris 60 (25)
1945-1949Drapeau : France RC Strasbourg 98 (29)
1949-1950Drapeau : France Lyon OU 1 (1)
1950-1952Drapeau : France Olympique lyonnais 2 (1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1936-1948Drapeau : France France25 (8)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1949-1950Drapeau : France Lyon olympique universitaire
1950-1954Drapeau : France Olympique lyonnais
1955-1956Drapeau : France RC Strasbourg
?Drapeau : France SR Colmar
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Oscar Heisserer (Schirrhein, Bas-Rhin, 18 juillet 1914 - Strasbourg, 7 octobre 2004) est un footballeur français. Il fut 7 fois capitaine de l'équipe de France et sélectionné 25 fois. Il est considéré comme le meilleur joueur alsacien de tous les temps.

BiographieModifier

Il débute au FC Bischwiller où il se fait remarquer en enlevant deux titres consécutifs de champion d'Alsace (1933 et 1934). Il rejoint ensuite les rangs professionnels au RC Strasbourg en 1934. En 1938, il est transféré au Racing club de Paris considéré à l'époque comme l'un des meilleurs club de France et y remporte 3 Coupes de France (1939, 1940 et 1945).

En 1938 lors de la coupe du monde en France, il est l'un des piliers des bleus avec Jean Nicolas, et malgré son but à la dixième minute, l'équipe est éliminée (1-3) en quart de finale face à l'Italie. Son match le plus mémorable en équipe de France fut celui contre l'Angleterre le 26 mai 1945 à Wembley où il égalisa (2-2). Le milieu de terrain alsacien marqua 8 buts avec l'équipe de France.

Au moment de l'annexion de l'Alsace-Moselle par les nazis en 1940, il permit à de nombreux Juifs de passer la frontière suisse avant de lui-même la franchir en 1943 pour échapper à l'incorporation de force dans la Wehrmacht. Il participera en 1944 à la libération de l'Alsace. Son plus grand regret fut cette période de conflit qui lui prirent selon lui ses meilleurs années.

En 1949 il décide de tirer un trait sur sa carrière jusqu'à ce qu'il devienne le premier entraîneur de l'Olympique lyonnais en 1950. Il rechaussera les crampons à l'âge de 38 ans et marqua son dernier but en Division 1. Après s'être retiré définitivement du football en 1954, il retournera à Strasbourg et restera proche de son club et de son stade, la Meinau.

Carrière joueurModifier

Palmarès joueurModifier

  • Vainqueur de la Coupe de France 1939, 1940 et 1945 avec le RC Paris
  • Champion de France Division 2 (entraineur-Joueur / 2 matches & 1 but comme joueur) 1951 avec Olympique Lyonnais
  • 25 sélections en équipe de France (8 buts)

Carrière entraîneurModifier

Voir aussiModifier