Ormuri

langue iranienne

Ormuri
Ormuṛi
Pays Pakistan, Afghanistan
Région Pamir
Nombre de locuteurs 1 000 (en 2000)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 ira[2]
ISO 639-3 oru
IETF oru

L’ormuri est une langue iranienne parlée dans le village de Kaniguram situé dans le district du Waziristan du Sud au Pakistan. La langue est aussi parlée à Baraki-Barak, en Afghanistan, dans le Lôgar[1], mais il semblerait que la langue y soit en cours d'extinction ou déjà éteinte.

Selon le journal pakistanais The Express Tribune, la langue est sur le point de s'éteindre : la cause de l'extinction finale de la langue pourrait être l'opération Rah-e-Nijat, lancée par l'armée pakistanaise contre les talibans dans le Waziristan du Sud et qui a conduit les locuteurs de cette langue à se disperser dans tout le pays après avoir fui les combats[3].

ÉcritureModifier

Alphabet ormuri
آ
آ ʌ
ا ə
ب b
پ p
ت t
ټ ʈ
ث s
ج
ځ dz
څ ts
ح h
خ x
د d
ډ ɖ
ذ z
ر r
ݬ ř
ړ ɽ
ز z
ݫ ʑ
ژ ʒ
س s
ݭ ɕ
ش ʃ
ص s
ض z
ط t
ظ z
ع ʔ
غ ɣ
ف f
ق q
ک k
ګ g
ل l
م m
ن n
ں ~
و w
ه h
ی y
Voyelles
آ
آ ʌ
ا ə
اِ ɪ
اُ ʊ
اُو u
او o
اې e
ای i
اي ɪː

Notes et référencesModifier

  1. a et b Hallberg, 1992, p. 54.
  2. Code générique.
  3. (en) Ormuri: The silent victim of militancy, The Express Tribune, le 6 novembre 2011

SourcesModifier

  • (en) Rozi Khan Burki, « Dying languages: special focus on Ormuri language », Pakistan Journal of Public Administration, Karachi, National Institute of Public Administration, vol. 6, no 2,‎ (présentation en ligne, lire en ligne)
  • (ru) Ефимов, .В.A, Opмypи язык, dans Языки мира, Иранские языки II, Северо-западные иранские языки, pp. 276-296, Moscou, Indrik, 1999 (ISBN 5-85759-099-X)
  • (en) Hallberg, Daniel G., Pashto, Waneci, Ormuri, Sociolinguistic Survey of Northern Pakistan, Volume 4, Islamabad, National Institute of pakistan Studies, Quaid-i-Azam University, 1992.
  • (fr) Kieffer, C. M., Le multilinguisme des Ormurs de Baraki-Barak (Afghanistan). Notes sur des contacts de dialectes: ōrmuṛi, paštō et persan kāboli, Studia Iranica, 1:1, pp. 115-126, 1972.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier