Orion Pictures

société de production de cinéma américaine

Orion Pictures
logo de Orion Pictures

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Arthur B. Krim et Eric Pleskow (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société à capitaux privés (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Production de filmsVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits FilmVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.orionpictures.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Orion Pictures est une société de production de cinéma américaine, créé en 1978 sous la forme d'une co-entreprise entre Warner Bros. et cinq anciens cadres dirigeants de United Artists, Arthur Krim, Robert Benjamin, Eric Pleskow, William Bernstein et Mike Medavoy [1]. En 1982, Orion fusionne avec Filmways, Inc. et devient un distributeur indépendant sous le nom de Orion Pictures Corporation. Le logo de la société est une animation de la constellation d'Orion.

Parmi les premiers films produits par Orion, on peut citer C'était demain (Time After Time), Caddyshack, Sharkey's Machine et A Little Romance. Dans les années 1980, Orion produit des films à grand spectacle comme Terminator, RoboCop, RoboCop 2, RoboCop 3 mais aussi les films de Woody Allen, Amadeus de Miloš Forman, Platoon d'Oliver Stone, Danse avec les loups de Kevin Costner et Le Silence des agneaux (The Silence of the Lambs) de Jonathan Demme.

En 1986, le milliardaire John Kluge investit dans la société. Il en devient l'actionnaire principal, via sa société Metromedia, en 1988.

Au début des années 1990, Orion rencontre de graves difficultés financières et se met sous la protection de la loi sur les banqueroutes. Orion arrive à sortir de la banqueroute en 1996. En 1998, Metromedia revend Orion, ainsi que la Samuel Goldwyn Company et la Motion Picture Corporation of America, à MGM.

Aujourd'hui, Orion n'est plus qu'une marque commerciale de MGM. Le catalogue de la période 1978-1982 d'Orion est toujours détenu par Warner Bros.

En 2014, Orion Pictures produit le film d'horreur The Town That Dreaded Sundown sous son nom et signe ainsi son retour après 15 années d'inactivité [2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Bitter Bust-Up In Filmland: Revolt at Transamerica », sur Time Magazine, (consulté le )
  2. (en) Sebastian Torrelio, « Orion Pictures Label Returns for First Time in 15 Years », sur variety.com, (consulté le )

Lien externeModifier