Ouvrir le menu principal

Organisation Politico-Administrative ou l'O.P.A. est l'expression utilisée par l'armée française durant la guerre d’Algérie pour désigner le nithâm, nom arabe des structures clandestines du FLN au sein des populations algériennes. Dans chaque village des militants du FLN se chargeaient de collecter l’impôt révolutionnaire, de faire du renseignement, de la propagande, du recrutement et le cas échéant, de dénoncer les récalcitrants.

Dans sa directive du 18 aout 1956, le ministre résidant Robert Lacoste écrit :

« ...la qualité de combattant du commissaire politique est établie, il convient d'aborder résolument une lutte systématique contre l'O.P.A. rebelle qui est la base même de l'organisation adverse et qui doit à ce titre être détectée et détruite... »

En mai 1960, L'O.P.A. devient O.U.R. (Organisation urbaine et rurale), pour éviter que les militaires se mêlent de politique.

Articles connexesModifier

référencesModifier