Ouvrir le menu principal

Ordre de Dannebrog

ordre honorifique danois
(Redirigé depuis Ordre royal de Dannebrog)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dannebrog.

Ordre de Dannebrog
Ordre de Dannebrog
étoile de poitrine de Grand croix, modèle non officiel
Décernée par Drapeau du Danemark Danemark
Type Ordre de chevalerie avec six classes, une augmentation et une décoration
Décerné pour une contribution particulière dans le domaine des arts, des sciences ou des affaires dans l'intérêt du Danemark
Statut Toujours décernée
Description Dieu et le Roi (Gud og Kongen)
Chiffres
Date de création 1671
Importance

DNK Order of Danebrog Grand Cross BAR.png
Grand-croix avec diamants

DNK Order of Danebrog Grand Cross BAR.png
Grand commandeur
DNK Order of Danebrog Grand Cross BAR.png
Grand-croix
DNK Order of Danebrog Commander 1st Degree BAR.png
Commandeur de 1re classe
DNK Order of Danebrog Commander BAR.png
Commandeur
DNK Order of Danebrog Knight 1st Degree BAR.png
Chevalier de 1re classe
DNK Order of Danebrog Knight BAR.png
Chevalier
DNK Order of Danebrog Knight 1st Degree BAR.png
Croix d'honneur

Barrettes portées sur les uniformes.

L’ordre de Dannebrog (Dannebrogordenen) est un ordre honorifique danois, créé par le roi Christian V en 1671.

DescriptionModifier

Au départ, les membres de l’ordre étaient limités à 50 chevaliers et un grand maître (le souverain). En 1808 de nouveaux statuts sont décidés, créant plusieurs classes :

  • grand commandeur (classe réservée aux personnes de sang royal) ;
  • 1re classe :
  • 2e classe :
    • commandeur,
    • chevalier 1er degré ;
  • 3e classe :
    • chevalier.

Le grand maître actuel de l’ordre est le monarque en place, actuellement Margrethe II, le chancelier est son conjoint, aujourd’hui le prince consort Henrik.

Il existe également une Croix d’honneur.

Le Dannebrog, littéralement le « vêtement rouge », est le nom donné au drapeau danois.

Liste des décorésModifier

Voir la catégorie : Ordre de Dannebrog.

Grand-croixModifier

CommandeurModifier

ChevalierModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Who's Who in France, édition 2008, p. 98.