Ordre du Mérite agricole (Bénin)

ordre honorifique du Bénin

Ordre du Mérite agricole
Conditions
Décerné par Drapeau du Bénin Bénin
Type Ordre honorifique civil
Décerné pour Services rendus à la Nation dans le domaine agricole.
Éligibilité Civils
Détails
Statut Toujours décerné
Grades Du plus bas au plus haut :
Chevalier
Officier
Commandeur
Statistiques
Création
(recréation)
Ordre de préséance
Illustration.
Ruban simple de l'ordre du Mérite agricole

L'ordre du Mérite agricole est un ordre honorifique béninois créé le au Dahomey par Hubert Maga.

Cet ordre, coordonné par la grande chancellerie de l'ordre national du Bénin, est destiné à récompenser toute personne physique ou morale ayant rendu service à la Nation dans le secteur agricole.

Il comprend trois grades, chevalier, officier et commandeur.

HistoriqueModifier

L'ordre du Mérite agricole est créé le par Hubert Maga, président du Dahomey, après publication de la loi no 62-43[1].

Mathieu Kérékou, président d'une Nation renommée République populaire du Bénin[a] peu après son coup d'État d', fait table rase du passé colonial français ; il se lance dans des réformes et la transformation des institutions, en modifiant notamment, le , la loi portant sur la création de l'ordre national du Bénin[2]. Il abroge également la loi concernant l'ordre du Mérite agricole, supprime ce dernier et promeut la loi no 87-020[3] qui porte sur la création d'un nouvel ordre au même nom[b].

ReclassementModifier

Toute personne décorée dans l'ancien ordre du Mérite agricole conserve sa décoration. Mais sur demande auprès du président de la République, un reclassement notifié par décret publié au journal officiel et à concordance de grade dans le nouvel ordre peut être procédé[4],[c].

Nomination et promotionModifier

ConditionsModifier

Les conditions générales pour être admis dans l'ordre du Mérite agricole sont les suivantes[3] :

  1. être âgé d'au moins trente ans ;
  2. jouir de ses droits civiques ;
  3. justifier de cinq ans de services rendus à l’agriculture, soit dans des exploitations agricoles ou dans des industries s'y rattachant, soit dans la fonction publique ou par des travaux scientifiques ou encore des publications sur le thème agricole.

Les autorités compétentes peuvent décider d'exempter de ce délai de cinq années, toute personne :

  • ayant rendu des services exceptionnels ;
  • s'étant distinguée au prix ou au péril de sa vie au nom de l'agriculture ;
  • nommée ou promue à titre posthume.

Les étrangers sont également admis dans l'ordre du Mérite agricole aux mêmes grades, pour les mêmes services rendus et dans les conditions que les citoyens béninois.

ModalitésModifier

Le président de la République procède par décret à toutes les nominations ou promotions après avis du conseil de l'ordre national du Bénin. Elles sont faites le jour de la Fête nationale, le , mais peuvent être également annoncées, à titre normal, une nouvelle fois dans l'année. Les décorations sont aussi possiblement décernées à titre exceptionnel au cours de l'année[3].

GradesModifier

L'ordre comprend trois grades : chevalier, officier et commandeur. Sauf à titre exceptionnel, aucune promotion n'est permise au grade d'officier ou de commandeur si l'intéressé ne justifie d'au moins cinq ans d'ancienneté dans le grade immédiatement inférieur[3].

DescriptionModifier

InsigneModifier

L'insigne se décline[3] :

  • en bronze pour le grade de chevalier ;
  • en argent pour le grade d'officier ;
  • en or pour le grade de commandeur.

La médaille, d'un diamètre de 36 mm, est surmontée d'une bélière en forme de palmes. À l'avers, deux houes se croisent en un angle de 100° et deux étoiles à cinq branches sont apposées, l'une en haut et l'autre en bas. Le revers porte les inscriptions « République du Bénin » et « Mérite agricole ».

RubanModifier

L'insigne est suspendu à un ruban vert vif de 44 mm de largeur, barré verticalement d'une bande rouge de 3 mm à chaque bord. Pour les grades de chevalier et d'officier, il s'agit d'un ruban simple et d'un ruban avec rosette pour le grade de commandeur[3].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le Dahomey est débaptisé le .
  2. Mathieu Kérékou en fait de même avec l'ordre du Mérite du Bénin et l'ordre du Mérite social en promulguant respectivement les lois n° 87-018 et n° 87-019.
  3. Le décret fait mention des ordres du « Mérite agricole du Dahomey » et du « Mérite agricole de la République du Bénin » mais l'appellation de l'ordre a toujours été « ordre du Mérite agricole» sans ajout du nom du pays.

RéférencesModifier

Articles connexesModifier