Ouvrir le menu principal

Ordre de Saint-Sylvestre
(la) Ordine pontificio di San Silvestro Papa
Illustration.
Croix de chevalier de l'ordre pontifice de Saint-Sylvestre Pape (1841).
Croix de l'ordre de Saint-Sylvestre.
Conditions
Décerné par Drapeau du Vatican Vatican
Type Ordre honorifique civil et militaire
Éligibilité Civils et militaires
Détails
Statut Toujours décerné
Devise Multum in parvo
Grades Grand-croix
Commandeur avec plaque
Commandeur
Chevalier
Statistiques
Création par Grégoire XVI
Ordre de préséance
Illustration.
Ruban de l'ordre de Saint-Sylvestre

L’ordre de Saint-Sylvestre, de son nom complet ordre pontifice de Saint-Sylvestre Pape, a été fondé le par le pape Grégoire XVI sous le titre de saint Sylvestre ou de la Milice dorée, il a été entièrement réformé par Pie X le .

Il comprend trois classes. La croix est d’or à huit pointes émaillées de blanc, cantonnée de rayons d’or.

Sommaire

HistoriqueModifier

 
Sylvestre Ier tuant un dragon et ressuscitant ses victimes.

Le pape Sylvestre a institué en 332 l’ordre de l’Éperon d’or qui peu à peu a subi des modifications. En effet, il devient l’ordre de l’Éperon d’or et de la Milice dorée en 1559 avec Pie IV ; il comprend alors des chevaliers et des commandeurs.

L’ordre de l’Éperon d’or et de la Milice dorée est supprimé en 1841 par Grégoire XVI et remplacé par l’ordre de Saint-Sylvestre Pape et de l’Éperon d’or.

L’ordre de Saint-Sylvestre Pape est réformé en 1905 par Pie X et revalorisé par Paul VI en 1966. Il est utilisé pour récompenser les mérites civils. L’Ordre comprend cinq classes : chevalier, commandeur, commandeur avec étoile, grand-croix et grand collier.

Le pape élu est chef souverain et grand maître de l’Ordre.

Port sur uniformeModifier

Chevalier Commandeur Commandeur avec étoile Grand-croix

Quelques personnalités distinguées par l’OrdreModifier

Notes et référencesModifier

  1. Citoyen natif de Wevelgem (Belgique). Ed. Terwecoren Collection de précis historiques. XX° année, 1871 Éditions Vandereyt, Bruxelles. pp. 43-44.
  2. Élevé à cette dignité par décret pontifical de Pie IX le 12 août 1870.
  3. « Biographies », sur www.latraceclaraz.org
  4. « Pierre Paul Ernest, vicomte Benoist d'Azy », sur annales.org (consulté le 16 janvier 2017)
  5. « Lettre hebdomadaire du diocèse de Pontoise », Mardi Infos « Vie du diocèse », no 387,‎ (lire en ligne [PDF])

Articles connexesModifier