Grande purge Jedi

(Redirigé depuis Ordre 66)

La Grande purge Jedi est un événement majeur de l'histoire de l'univers fictif de Star Wars imaginé par le cinéaste américain George Lucas, qui survient à la fin de l'épisode III de cette saga. Elle débute avec la mise en place de l'Ordre 66, ordonné par l'empereur Palpatine, le massacre de la plupart des Jedi par les Soldats clones.

HistoireModifier

L'Ordre 66Modifier

L'Ordre 66 était un ordre implanté dans le subconscient des Soldats clones depuis leur gestation dans le complexe de clonage de Kamino afin de contrer une éventuelle rébellion des Jedi, car les Clones sont au service de la République et donc de Palpatine, étant donné que ce dernier est Chancelier Suprême de la République galactique[1]. Les Clones furent presque tous incapables de résister[2]. C'est ainsi qu'ils tuèrent des Jedi avec lesquels ils avaient combattu durant une grande partie de la Guerre des clones.

Mais certains ne souhaitaient pas la mort de leur Général Jedi, et allèrent jusqu'à refuser l'Ordre 66 : sur Murkhana, Roan Shryne et Olee Starstone furent sauvés de l'Ordre 66 par les membres d'une unité de commandos clones du nom de Équipe Ion, qui refusa d'accepter un ordre du gouvernement lui demandant de tuer des êtres aux côtés desquels il avait combattu. Ceci illustre la conscience dont étaient dotés certains Clones. Les Clones commandants étaient notamment très "humains", contrairement aux Stormtroopers. C'est pourquoi plusieurs clones, comme le Commandant Excel, se permirent de rejoindre l'Alliance rebelle, ne voyant aucun sens à l'armée impériale.

Palpatine donna l'Ordre 66 après la mort de Mace Windu, Kit Fisto, Agen Kolar et Saesee Tiin. À la tête de sa 501e légion de clones et sur l'ordre de Palpatine, Dark Vador attaqua alors le Temple Jedi, massacrant tous les Jedi présents, mêmes les jeunes Novices.

L'Ordre 66 est le dernier élément qui permit à Palpatine d'accéder au pouvoir suprême. Après s'être fait donner les pleins pouvoirs par le Sénat galactique peu avant la bataille de Géonosis[3], celui-ci n'avait plus besoin que de la dispersion des Jedi pour proclamer l'Empire sans crainte.

Seuls quelques rares Jedi, dont les maîtres Jocasta Nu, Quinlan Vos, ou le Padawan Caleb Dume[4], survécurent.

Purge JediModifier

Les Jedi ayant survécu à l'Ordre sont rapidement dépassés, poursuivis par l'Empire, principalement par l'Inquisitorius[5], d'anciens Jedi qui ont rejoint l'Empire.

Quelques Jedi survivent à la Purge Jedi : c'est le cas de Yoda et d'Obi-Wan Kenobi[6], qui s'exilent respectivement sur Dagobah et Tatooine.

ConséquencesModifier

La Purge Jedi a de nombreuses répercussions sur l'Ordre Jedi et l'Empire.

D'abord, l'Ordre Jedi disparaît, ses membres survivants étant séparés et communiquant peu. Le Mal ne trouve alors plus de réelle opposition importante, et les Sith dirigent la galaxie.

Ensuite, les survivants changent totalement leur mode de vie. Certains, comme Yoda, s'exilent dans des planètes peu ou inhabitées. D'autres, comme Kanan, luttent activement contre l'Empire. Enfin, des derniers rejoignent l'Empire et deviennent des Inquisiteurs.

Pour finir, l'Ordre Jedi ayant disparu, de moins en moins de personnes croient à son existence passée, même après sa reconstruction par Luke Skywalker.

CiblesModifier

Nom Rang Tué durant la Purge Circonstances de la mort
Mace Windu[7] Maître Jedi Oui Tué par Palpatine dans son bureau durant un duel
Saesee Tinn
Agen Kolar
Kit Fisto
Plo Koon Ordre 66
Ki-Adi Mundi
Aayla Secura
Stass Allie
Depa Billaba
Shaak Ti Attaque du Temple Jedi dirigée par Dark Vador
Cin Drallig[8]
Zett Jukassa[9]
Luminara Unduli Tuée par le Grand Inquisiteur
Kirak Infil'a Tué par Dark Vador sur la lune fluviale d'Al'doleem en duel
Jocasta Nu Maître Jedi, bibliothécaire Tuée par Dark Vador à Coruscant
Bultar Swan Chevalier Jedi Tué par Dark Vador en tentant de l'assassiner[10]
Koffi Arana
Caleb Dume (Kanan Jarrus) Padawan Non Explosion du dépôt de carburant pour TIE Defenders
Yoda Grand Maître de l'Ordre Jedi Naturelle à Dagobah[11]
Obi-Wan Kenobi Maître Jedi Sacrifice pour permettre la fuite de Rebelles, tué par Dark Vador en duel[12]
Ahsoka Tano Ex-Padawan ayant quitté l'Ordre Jedi
Grogu[13] Vraisemblablement Initié
Maul[14] Ex-Sith apprenti de Palpatine Tué par Obi-Wan en duel

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Clone Troopers », sur StarWars.com (consulté le )
  2. (en) « Ahsoka Tano », sur StarWars.com (consulté le )
  3. Star Wars II : L'Attaque des Clones
  4. (en) « Kanan Jarrus / Caleb Dume », sur StarWars.com (consulté le )
  5. (en) « The Grand Inquisitor », sur StarWars.com (consulté le )
  6. (en) « Obi-Wan's House », sur StarWars.com (consulté le )
  7. « "Star Wars" : Mace Windu peut-il revenir dans "The Mandalorian" ? », sur Cultea, (consulté le )
  8. Star Wars : Les héros de la saga, 39 p.
  9. Star Wars : Les héros de la saga, 204 p.
  10. Star Wars : Les héros de la saga, 28 p.
  11. AlloCine, « Star Wars : tous les morts de la saga [SPOILERS]: Yoda », sur AlloCiné (consulté le )
  12. AlloCine, « Star Wars : tous les morts de la saga [SPOILERS]: Obi-Wan Kenobi », sur AlloCiné (consulté le )
  13. « Baby Yoda : espèce, origine, pouvoirs... tout ce qu'il faut savoir sur la vedette surprise de la série Disney+ The Mandalorian », sur CNET France (consulté le )
  14. « La liste complète des Jedi ayant survécu à l'Ordre 66 », sur Oniri, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier