Orchestre symphonique métropolitain de Tokyo

orchestre symphonique japonais

L'orchestre symphonique métropolitain de Tokyo[1] (東京都交響楽団, Tōkyo-to Kōkyō Gakudan?), aussi connu sous le nom Tokyō (都響), est un des importants orchestres symphoniques du Japon. L'orchestre est fondé en 1965 par le gouvernement métropolitain de Tokyo pour commémorer la tenue des Jeux olympiques d'été de 1964.

HistoriqueModifier

 
Salle de concert Bunka Kaikan de Tokyo.

L'administration de l'orchestre est basée au Bunka Kaikan de Tokyo, salle de concert appartenant au gouvernement métropolitain de Tokyo. L'orchestre joue régulièrement au Bunka Kaikan ainsi qu'au Suntory Hall. De temps en temps, des concerts sont donnés au Tokyo Metropolitan Art Space, autre salle appartenant à Tokyo.

Traditionnellement, l'orchestre joue les œuvres de Gustav Mahler en tant que partie importante de son répertoire. Hiroshi Wakasugi, Eliahu Inbal et Gary Bertini ont ainsi dirigé toutes les symphonies de Mahler avec l'orchestre. L'orchestre joue principalement de la musique classique mais a également enregistré d'autres musiques symphoniques depuis environ 2000, telles que la bande son de Dragon Quest avec Koichi Sugiyama et les musiques de Nodame Cantabile (anime et TV drama) ainsi que celle du film Les Trois Royaumes.

Liste des chefs d'orchestreModifier

Notes et référencesModifier

  1. Ne doit pas être confondu avec l'Orchestre symphonique de Tokyo.

Liens externesModifier