Orchestre symphonique d’État d’Azerbaïdjan

L’Orchestre symphonique d’État d’Azerbaïdjan (azéri : Azərbaycan Dövlət Simfonik Orkestri) est l’un des plus grands groupes musicaux d’Azerbaïdjan.

Orchestre symphonique d’État d’Azerbaïdjan
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Pays
Organisation
Direction

HistoriqueModifier

L’Orchestre a été fondé en 1920, l'un des premiers en URSS, à l'initiative du fondateur de la musique professionnelle azerbaïdjanaise, Uzeyir Hadjibeyov. Dans les premières années de la fondation de l'orchestre le compositeur organise un grand programme de concerts consacrés au 150e anniversaire de Beethoven. Les 1re, 3e et 9e symphonies de Beethoven, 5e concerto pour piano et orchestre, ouverture «Leonora 3» y sont joués.[1]

Activité avant la guerreModifier

M. Chernyakhovsky, U. Goldstein, A. Stolerman et d'autres chefs d’orchestre travaillent avec l'Orchestre symphonique d'État à différentes époques. Les programmes de concerts de la saison 1922–1923 comprenaient la sixième symphonie de Tchaïkovski, l'Ouverture de Francesca da Rimini, des Concertos pour violon et piano, Variations sur le thème du rococo pour violoncelle et orchestre, Capriccio italien, Shahrizade de Rimsky-Korsakov, Symphonie de Borodine, Symphonie incomplète de Schubert, 7e Symphonie de Beethoven et d’autres interprétés par l’orchestre.[1] En 1944, à la veille de la décennie de la musique des républiques transcaucasiennes à Tbilissi (Géorgie), l'orchestre symphonique, dissout depuis 1940, est reconstitué à l'initiative d’U. Hadjibeyov. Après la première répétition, les musiciens de l'orchestre ont suggéré de nommer le groupe d'après Uzeyir Hadjibeyov.[2] Depuis 1944, l'Orchestre symphonique d'État d'Azerbaïdjan porte le nom d'Uzeyir Hadjibeyov. R. Baton (France), O. Klemperer (Allemagne), F. Stidri (Autriche), N. Golovanov (Russie) participent activement à la formation de l'orchestre.

Activité après la guerreModifier

De 1945 à 1948, Leo Ginzburg, musicien expérimenté et chef d'orchestre bien connu, était son chef d'orchestre. En 1946, Niyazi participe à la revue des chefs d’orchestre à Leningrad et il est nommé lauréat du concours par le jury dirigé par Dmitri Chostakovitch. En 1948, Niyazi est nommé chef d'orchestre et directeur artistique de l'orchestre symphonique. L'orchestre atteint le plus haut niveau de professionnalisme sous sa direction. Le nom de Niyazi devient symbole de la «scène d'or» dans l'art de la musique nationale. En 1960, l’orchestre devient un collectif honoré de la république. Il fait des tournées réussies aux États-Unis, en Europe (Allemagne, Suisse, France, Angleterre), en Asie (Égypte, Turquie) et dans d'autres pays étrangers. En 1967 l'orchestre est lauréat du Concours de toute l'Union[3].

DirectionModifier

  • Uzeyir Hadjibeyov (1920–1938)
  • Niyazi Taghizade Hadjibeyov (1938–1984)
  • Raouf Abdullayev (1984–1991; 1997–)
    Raouf Abdullayev est le principal chef d'orchestre de l'Orchestre Symphonique d'Etat d'Azerbaïdjan de 1984 à nos jours, et de 1991 à 1997, par intermittence.
  • Yalchin Adiguezalov (1991–1997)
  • Chef d'orchestre - Fakhraddin Kerimov, artiste du peuple d'Azerbaïdjan.
  • Chef d'orchestre - Fuad Ibrahimov, artiste émérite de la République d'Azerbaïdjan.

Article connexeModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Azərbaycan Dövlət Simfonik Orkestri », sur anl.az (consulté le )
  2. Энциклопедия Азербайджанского Мугама, Bakou, Шарг-Гарб,‎ , p. 211
  3. Nigar Əliyeva Fərəh Əliyeva, Azərbaycanın baş orkestri Niyazi epoxası, Bakou, Шарг-Гарб,‎ (lire en ligne), p. 211