Ouvrir le menu principal

Open Range

film sorti en 2003

Open Range (intitulé L'Ouest sauvage au Québec et Open Range en France) est un western américain réalisé par Kevin Costner, sorti le aux États-Unis et le en France. Le film a été intégralement tourné au Canada, en Alberta, et en particulier à Calgary Longview, Morley et Stoney Indian Reservation[1].

SynopsisModifier

En 1882, quatre cow-boys conduisent un troupeau de vaches et de chevaux à travers un immense paysage vallonné quand un orage éclate. La violence de la pluie les oblige à faire une pause prolongée.

Lorsque le temps se lève enfin, leur chef, Boss Spearman, envoie Mose Harrison à la ville la plus proche pour les réapprovisionner. Mais Mose tarde à revenir. Boss et Charley Waite, son bras droit taciturne, décident alors de partir à sa recherche, laissant le troupeau sous la garde de leur plus jeune recrue. Dès leur arrivée en ville, ils apprennent que leur compagnon a été mêlé à une bagarre et emprisonné par le shérif.

Très vite, la situation va dégénérer car le shérif est vendu à un gros propriétaire qui entend faire sa loi sur tout et tous.

Mais Boss et Charley ne sont pas du genre à se laisser faire.

InspirationModifier

Le film est une adaptation du roman de Lauran Paine, The Open Range Men. Lauran Paine a écrit le scénario du film dès 1999. En décembre 2001, le romancier est décédé, sans voir son œuvre portée à l'écran, et c'est Kevin Costner qui prend la direction du film, pour la troisième fois de sa carrière[2].

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

AnecdotesModifier

  • Tig n'est pas seulement le nom du chien dans le film, c'est aussi le nom de la grand-mère de Kevin Costner.
  • Le fusil que Charley utilise est une Winchester 73.

Box-officeModifier

Open Range a rencontré un succès commercial dès sa sortie en salles avec 68 613 992 $ de recettes au box-office mondial[3], dont 58 331 254 $ rien qu'aux États-Unis[4], alors que le film fut tourné avec un budget de 22 millions[4]. En France, le film totalise 451 923 entrées et près de 28 % des recettes étrangères (2 789 028 $ sur 9 965 039 $)[5],[4].

Accueil critiqueModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier