Opération Davy Jones' Locker

opération militaire américaine et britannique (1946-1948)

L'opération Davy Jones' Locker est une opération militaire américaine et britannique réalisée entre 1946-1948 qui a consisté en l'immersion sauvage de stock d'armes chimiques allemandes de la seconde guerre mondiale dans le détroit de Skagerrak. Elle est baptisée en référence à Davy Jones.

ContexteModifier

À la suite de la défaite nazie, le nouvel état allemand a conservé et stocké de grandes quantités d’armes chimiques. Cependant, l'Allemagne a rapidement accepté de s'en séparer en vue de leur destruction. Un total de 296 103 tonnes d'armes chimiques ont été trouvées dans l'ensemble quatre des zones d'occupation[1].

Les États-Unis ont lancé l'opération Locker de Davy Jones entre et , au cours de laquelle onze navires contenant entre 30 000 et 40 000 tonnes d'armes chimiques allemandes capturées ont été sabordés[2]. Neuf des navires ont été sabordés dans le détroit de Skagerrak, dans la mer Baltique, tandis que deux autres ont été coulés dans la mer du Nord. Les onze navires ont été sabordés au cours de cinq immersions distinctes dans la région scandinave[1].

AnnexesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Chepesiuk, Ron. "A Sea of Trouble?" (Google books link) Bulletin of the Atomic Scientists, September 1997, p. 40-44, Vol. 53, No. 5, (ISSN 0096-3402)
  2. (en)Kaffka, Alexander V. and North Atlantic Treaty Organization, Scientific Affairs Division. Sea Dumped Chemical Weapons: Aspects, Problems, and Solutions, (Books link), Springer, 1996, p. 31-38,( (ISBN 0792340906))

Articles connexesModifier