Opération Bouclier du désert

opération des États-Unis épaulés ensuite de leurs alliés, déclenchée le 6 août 1990

L'opération Bouclier du désert (nom originel en anglais Desert Shield) est une opération des États-Unis épaulés ensuite de leurs alliés, déclenchée le après l'invasion du Koweït par l'Irak le pour protéger l'Arabie saoudite d'une éventuelle attaque irakienne lors de la guerre du Golfe.

Avions de la coalition durant l'opération Bouclier du Désert.

Le , près de 100 000 militaires de la coalition sont installés dans les États de la péninsule Arabique.

Le , ce sont 140 000 militaires, des centaines d'avions militaires de tous types et des dizaines de navires de guerre qui sont sur zone.

L'éventualité d'une intervention se faisant plus précise, des renforts affluent jusqu'au premier jour de l'offensive alliée, le .

À cette date, environ 400 000 militaires des forces armées des États-Unis, 100 000 de l'armée saoudienne, 28 000 de l'armée britannique, 21 000 de l'armée syrienne, 19 000 de l'armée égyptienne, 18 000 de l'armée française et des forces de dizaines d'autres nations étaient sur place.

L'opération Tempête du désert verra, à partir du , quatre jours d'offensive terrestre, balayant l'armée irakienne et libérant le Koweït.

Culture populaireModifier

Le film Jarhead s'inspire de l'opération Bouclier du désert ainsi que les jeux vidéo Conflict: Desert Storm et Conflict: Desert Storm II.

SourcesModifier

  • Guerre du Golfe, l'album de la victoire, Éditions Image-Magien, 1991

Liens externesModifier