Ouvrir le menu principal

Opération Étoile
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte montrant les directions convergentes des attaques soviétiques sur Kharkov.
Informations générales
Date au
Lieu Région de Donets et ville de Kharkov, URSS
Issue Victoire temporaire soviétique
Belligérants
Drapeau de l'URSS Union soviétiqueDrapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Commandants
Alexandre Vassilievski
Filipp Golikov
Pavel Rybalko
Erich von Manstein
Maximilian von Weichs
Hubert Lanz
Paul Hausser
Forces en présence
190 000 hommes
315 chars[1],[2]
70 000 hommes
200 chars[3],[2]
Pertes
Inconnues[4]Inconnues

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Front de l’Est
Prémices :

Guerre Germano-soviétique :

  • 1941 : L'invasion de l'URSS

Front Nord :

Front Central :

Front Sud :

  • 1941-1942 : La contre-offensive soviétique

Front Nord :

Front Central :

Front Sud :

  • 1942-1943 : De Fall Blau à 3e Kharkov

Front Nord :

Front Central :

Front Sud :

  • 1943-1944 : Libération de l'Ukraine et de la Biélorussie

Front Central :

Front Sud :

  • 1944-45 : Campagnes d'Europe centrale et d'Allemagne

Allemagne :

Front Nord et Finlande :

Europe orientale :


Front d’Europe de l’Ouest


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Bataille de l’Atlantique


Guerre du Pacifique


Guerre sino-japonaise


Théâtre américain

L'opération Étoile ou opération Zvezda (russe : Звезда) selon la dénomination utilisée dans l'historiographie soviétique, est une opération de l'Armée rouge durant la Seconde Guerre mondiale.

DéroulementModifier

Elle débute le 2 février 1943[5]. L'attaque était sous la responsabilité du front Voronej sous le commandement de Filipp Golikov. Ses principaux objectifs étaient les villes de Kharkov et de Koursk.

Alors qu'ils avaient réussi dans un premier temps à capturer les deux villes, les Soviétiques étirèrent leurs lignes de manière excessive, permettant au maréchal allemand Erich von Manstein de lancer une contre-offensive et d'infliger une défaite aux Soviétiques lors de la troisième bataille de Kharkov.[réf. nécessaire]

NotesModifier

  1. D. Glantz, From the Don to the Dniepr, pp. 152-153.
  2. a et b D.Glantz 'From the Don to the Dniepr',1991.
  3. D. Glantz, From the Don to the Dniepr, p. 153.
  4. Les données disponibles dans les sources se rapportent à l'ensemble de la période de février à mars 1943 et comprennent les pertes de l'opération Gallop et de la troisième bataille de Kharkov ; D. Glantz/J. House, La Grande guerra patriottica dell'Armata Rossa 1941-1945, p. 423.
  5. David M. Glantz, From the Don to the Dnepr: Soviet Offensive Operations, December 1942-August 1943, London, England, Frank Cass, (ISBN 0-7146-4064-6)